Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
Il ne manque pas de peau
Par master - 27 jan. 2010   


+24
16 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


On l’oublie parfois, mais la peau est un organe. C’est même le plus grand de nos organes en matière de superficie visible.

Détails :

La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d’enveloppe protectrice du corps. Chez l’Homme adulte sa surface est d’environ 2 m² pour 5 kg de masse.

Pour ce qui est de la superficie réelle, les poumons dépassent largement la peau avec leurs milliers de petits replis, qui, déployés, représentent environ 100 à 130 m² par poumon (surface d’échange).

Sources :

Pause.pquebec.com – corps humain
E-sante.fr – peau
Wikipedia – peau
Polytechnique.fr – poumon


Arpegius
Arpegius - 20 jan. 2010 - 07:57 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Raph
Raph - 20 jan. 2010 - 09:20 - (lien vers ce commentaire)

Le lsv ne joue finalement que sur le fait que la peau n’est pas considérée comme un organe dans l’esprit de tous. Si tous le monde partait de la bonne définition, ce serait une évidence.
Cela met donc en lumière un simple point de vocabulaire, et je suis moyennement fan.



Arpegius
Arpegius - 20 jan. 2010 - 13:11 - (lien vers ce commentaire)

Oui, je ne pense pas non plus que ce ne soit qu’une question de vocabulaire. C’est aussi parce qu’on n’a pas spécialement tendance à considérer la peau comme une et une seule entité qui remplit la même mission en tout point de notre corps. Pour imager le truc, quand je regarde la peau de mes couilles j’ai du mal à me dire que c’est la continuité de mon visage… d’ailleurs, grâce à ce LSV, l’insulte “tête de bite” devient, d’un point de vue scientifique, beaucoup moins vexante puisqu’effectivement l’organe visible est le même.



Altega
Altega - 26 jan. 2010 - 11:58 - (lien vers ce commentaire)

L’autre façon de voir les choses, c’est de résonner non pas en “grandeur” qui est une notion assez flou qui peut regrouper différentes formes d’évaluation mais parler de masse. D’après ce que j’en sais, là, il n’y a pas d’ambiguïté. La surface est nettement plus soumise à caution (faiblesse du lien wiki à mon gout), si on compare avec les poumons précédemment cités ou les intestins… Les sources serait donc à revoir aussi si on part sur la masse.



camtuf
camtuf - 27 jan. 2010 - 13:06 - (lien vers ce commentaire)

le plus grand de nos organes en terme de superficie visible

En même temps quel autre organe a sa superficie visible?



max025
max025 - 2 fév. 2010 - 05:03 - (lien vers ce commentaire)

Le premier organe auquel je pense, celui de la vision: les yeux! On n’en voit pas une grande partie, mais on peut les voir sans l’aide d’un scalpel!



Lotharius
Lotharius - 2 fév. 2010 - 09:51 - (lien vers ce commentaire)

En même temps quel autre organe a sa superficie visible?

n’importe quel autre une fois une personne disséquée. C’est une façon de dire “dans sa forme et présentation normale”. Tu te souviendras peut-être qu’il y avait une discussion lors de la validation de ce LSV sur le fait que les poumons, par exemple, sont repliés sur eux-mêmes, et que dépliés, ils dépassent largement la peau en termes de superficie externe (Nicolanus l’illustrer très bien avec une boulette de papier), mais ce n’est pas leur forme normale que d’être dépliés.



Kistrof
Kistrof - 6 fév. 2010 - 19:13 - (lien vers ce commentaire)

Je suis de l’avis de Lotharius sur la forme “normale” des poumons, sinon on pourrait aussi débattre que le cerveau a une plus grand superficie que les poumons…

Pour le vocabulaire, c’est simplement que pour la plupart des gens, “organe” se rapporte à quelque chose d’interne au corps



yoyo10
yoyo10 - 7 fév. 2010 - 14:02 - (lien vers ce commentaire)

Il me semble aussi qu’un intestin, avec tous les replis de la surface, a une surface totale énorme (on parle souvent d’un terrain de football pour comparer) nettement supérieure aux poumons. Quelqu’un a des infos ?



Kistrof
Kistrof - 7 fév. 2010 - 16:59 - (lien vers ce commentaire)

D’après ce que je trouve sur le net (wikipedia et futura-sciences.com) c’est environ 250 mètres carré, soit un terrain de tennis

Pour les poumons, wikipedia affiche 130 mètres carrés de surface d’échange (par poumon ?)



Junk
Junk - 7 fév. 2010 - 17:29 - (lien vers ce commentaire)

Un terrain de tennis, ca tombe bien pour une surface d’echanges! poudoum-pshhh



Schtroumpf
Schtroumpf - 11 jan. 2012 - 14:47 - (lien vers ce commentaire)

250m² pour l’intestin grêle.



lerugbyman53
lerugbyman53 - 30 avr. 2012 - 19:01 - (lien vers ce commentaire)

C’est même aussi l’organe le plus lourd !!



Menpenti
Menpenti - 13 oct. 2013 - 23:31 - (lien vers ce commentaire)

Le système épithélial, puisque c’est de lui qu’il s’agit, ne se compose pas seulement de la peau (derme, épiderme, endoderme) mais aussi de tous les tissus de recouvrement du corps humain, comme les muqueuses ou la “peau” qui recouvre les organes.



idiotduvillage
idiotduvillage - 21 oct. 2013 - 13:46 - (lien vers ce commentaire)

et aussi, lors de la “mise en forme” du foetus, le cerveau, le système nerveux périphérique et la peau ont les mêmes cellules souches, d’où le fait que chaque fois que l’on a un problème, ça se met à gratter quelque part! les dermatos devraient avant tout être des psychos!!!



EmmaBleuta972
EmmaBleuta972 - 21 fév. 2015 - 00:41 - (lien vers ce commentaire)

Un organe est un ensemble de tissus spécifiques capable de remplir une (ou plusieurs) fonction déterminée. Un tissu est un ensemble de cellules ayant une même fonction. Et un tissu epithelial ou epithelium. Est un tissu qui recouvre les organes internes ou externes. Par contre moi j’ai appris “hypoderme” et non “endoderme” (on apprend tout ceci en coiffure ainsi que les lames basales sur lesquelles reposent les cellules et les tissus conjonctifs qui se trouvent en dessous…)