Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
Ça me fend le cul
Par master - 23 jan. 2010   


+60
12 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Le mot “fesse” désignait à l’origine la raie et non pas les lobes charnus au bas du dos du corps humain.

Détails :

Le terme de fesse est dérivé du bas latin fissa qui signifie “fente” ou “fissure”. Il était employé pour le sillon ou la raie, mais s’est déplacé sur les parties de la croupe, passant ainsi au pluriel et désignant alors les deux lobes charnus du corps humain situés en bas du dos, au-dessus des cuisses.

Sources :

Wikipedia.org – Fesses
Cnrtl.fr – Fesse


Lotharius
Lotharius - 24 jan. 2010 - 03:13 - (lien vers ce commentaire)

Les fesses, homonyme de ce qui en sort parfois, les fèces, du latin faeces (pluriel de faex : lie, dépôt, rebut) et d’où sont dérivés les mots déféquer et matière fécale. Si vous souhaitez éviter la confusion, dites miches et caca.



nkadik
nkadik - 29 jan. 2010 - 18:22 - (lien vers ce commentaire)

Parler d’cul moi ca me fessier.



Kistrof
Kistrof - 6 fév. 2010 - 19:20 - (lien vers ce commentaire)

Question bête alors mais… on appelait ça comment nos 2 lobes charnus ?



Lotharius
Lotharius - 7 fév. 2010 - 00:40 - (lien vers ce commentaire)

Kistrof :

a évincé l’a. fr. nache, nage attesté du xiie au xvie s. (T.-L., Gdf.) du lat. vulg. *natica, class. _ natis_, plur. nates « fesses »;

extrait de la 2e source du LSV.



niu-k-net
niu-k-net - 20 juil. 2011 - 18:38 - (lien vers ce commentaire)

le fessier?



damien2103
damien2103 - 21 août 2012 - 12:09 - (lien vers ce commentaire)

bon maintenant il va falloir que je trouve quand et comment briller en société avec pareille information…....



idiotduvillage
idiotduvillage - 19 oct. 2013 - 19:14 - (lien vers ce commentaire)

Pour designer les fesses ,au moyen âge, on utilisait le mot de : tabernacle que les canadiens utilisent toujours comme ça. d’où le fait que ce soit toujours chez eux un juron!



Lotharius
Lotharius - 22 jan. 2014 - 05:35 - (lien vers ce commentaire)

idiotduvillage : ça me paraît très douteux comme affirmation.

En tout cas, je ne retrouve rien de tout cela ni dans les acceptations courantes, ni dans l’étymologie du mot tabernacle.
Un Québécois me corrigera si je me trompe, mais je pense que tabernacle est tout simplement un des très nombreux jurons blasphématoires de la langue québécoise au même titre que hostie, ostensoir, ciboire, christ, calice, calvaire, etc. etc. Tous aussi charmants que mécréants.



Chamou
Chamou - 22 jan. 2014 - 20:02 - (lien vers ce commentaire)

Bon petit cours 101 de jurons Québécois. Il s’écrivent et de prononcent de cette manière :
Tabarnac, Osti, Calice, Ciboire, Sacrament, Cris, Viarge. Ostensoir, je n’ai jamais entendu parler de ça de ma vie. Sans oublier que Tabarnac, peut être un nom, un verbe, un adjectif ou une forme de ponctuation, mais n’a aucun lien avec les fesses.



lorisalis
lorisalis - 22 jan. 2014 - 20:21 - (lien vers ce commentaire)

Le plus gros juron Québécois c’est quand même Céline Dion.



Lotharius
Lotharius - 25 jan. 2014 - 19:57 - (lien vers ce commentaire)

Ostensoir, je n’ai jamais entendu parler de ça de ma vie.

Je note. J’avais trouvé ça dans une liste quelque-part pour checker en écrivant mon commentaire, mais j’avoue ne jamais l’avoir entendu non plus. Alors que tous les autres, il suffit d’écouter un peu de musique populaire québécoise pour les connaître très rapidement :-)
(Ah non, “sacrement”, je ne connaissais pas non plus.)



bitbis
bitbis - 5 fév. 2015 - 17:01 - (lien vers ce commentaire)

Si le mot “fesse” désignait à l’origine la raie, quelle action désignait alors une “fessée” ?