Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
Lorsque la marie-salope est pleine…
Par Arpegius - 21 fév. 2010   


+18
2 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


… elle doit être vidée pour pouvoir la remplir à nouveau.
A l’origine, le terme “marie-salope” désigne un chaland destiné à draguer et à porter, à une certaine distance des ports, les vases et les sables qui les obstruent.

Détails :

A quoi pensiez-vous bande de porcs maritimes ?

Ce terme a été utilisé à partir du XVIIIe siècle. Il est constitué du nom “Marie”, souvent donné à des bateaux, auquel est ajouté l’adjectif “salope” dans son sens ancien (utilisé jusqu’au XIXe siècle) de “sale”, “malpropre”, la tâche que ce bateau accomplissait étant considérée comme sale.

À partir du XIXe siècle, on emploie aussi de manière populaire le terme de “Marie-salope” pour désigner une fille de mauvaise vie. Le terme apparaît notamment dans la chanson de Georges Brassens intitulée Mélanie.

Sources :

Wikipedia – Marie-salope
Wiktionary – Marie-salope


Lotharius
Lotharius - 9 fév. 2010 - 10:14 - (lien vers ce commentaire)

Au passage, il arrivait qu’on baptise aussi les chantiers de construction sur le même mode : Marie + un autre prénom. Le titre du livre “Marie-Marraine” d’Hortense Dufour en est un exemple.



Schtroumpf
Schtroumpf - 11 jan. 2012 - 13:58 - (lien vers ce commentaire)

Il existe aussi un pont Putte-Savatte , nommé ainsi parce que situé dans le quartier des cordonniers de Châlons-en-Champagne.