Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
Ça ne tourne pas très rond
Par Lotharius - 13 mars 2010   


+38
6 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Le chiffre 4 ne s’écrit pas toujours IV en numération romaine. Aujourd’hui encore, sur de nombreuses horloges, on peut voir IIII pour IV.

Détails :

Le signe IIII s’appelle d’ailleurs le “quatre d’horloger”, mais son utilisation est plus ancienne encore que celle du IV.

La numération étrusque utilisait en effet IIII pour 4. Les romains, grandement influencés par la culture étrusque, ont redéfini les règles pour la numération romaine. Au Moyen-Âge, l’usage du IIII est revenu dans l’écriture et a été repris par les horlogers à partir du XIIIe siècle. Cette notation est restée depuis par tradition et par souci de lisibilité quand les chiffres sont inclinés, mais aussi pour des raisons esthétiques afin de compenser la longueur du VIII sur la partie gauche.

Cet usage n’est pas systématique. Big Ben, par exemple, arbore le chiffre IV, mais beaucoup de montres de luxe ou classiques affichent le quatre d’horloger, comme cette Rolex.

Sources :

Journaldejonath.over-blog.com – Le chiffre IV sur les horloges
Wikipedia – Discussion : numération romaine


Ghost
Ghost - 12 mars 2010 - 18:14 - (lien vers ce commentaire)

J’avais posé la question à plein d’horlogers à un moment donné, aucun n’a su me répondre !



Ender
Ender - 17 mars 2010 - 22:19 - (lien vers ce commentaire)

En fait, la majorité les montres et horloges à chiffre romain utilisent la notation IIII pour 4. Les raisons données semblent diverses, lisibilité, esthétisme, autres…

Une chose est sûre, le cadrant devient alors divisé en 3 groupes de 4 chiffres:
– Le groupe des I (I, II, III, IIII)
– Le groupe des V (V, VI, VII, VIII)
– Le groupe des X (IX, X, XI, XII)

C’est pourquoi l’argument esthétique ou de lisibilité est souvent avancé. Malheureusement, pas de sources, juste mon expérience personnelle de collectionneur de montres…



Ender
Ender - 17 mars 2010 - 22:23 - (lien vers ce commentaire)


mosfet
mosfet - 19 nov. 2010 - 13:04 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Minizyl
Minizyl - 19 nov. 2010 - 15:26 - (lien vers ce commentaire)

mosfet ton commentaire n’est pas très clair.
Le lien fourni par Ender montre que ce IIII était effectivement utilisé sur des calendriers et cadran par les étrusques par exemple, ce qui va dans le sens du LSV et du même coup des sources de Lotharius. L’hypothèse impliquant le clergé est discutée et fortement compromise dans ce même lien.



cacahuete
cacahuete - 1 déc. 2010 - 18:05 - (lien vers ce commentaire)

Au Moyen-Âge, l’usage du IIII est revenu dans l’écriture et a été repris par les horlogers à partir du XIIIe siècle

On sait pourquoi ce retour au IIII ?