Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.

Question à la con


Avatar de Manux
Manux - 12 oct. 2011 - 13:21:57

ahh, j'avais vu un reportage sur ces dimensions parallèles. Ce serait dû au fait que l'univers n'est pas constitué de quarks, mais de trucs qui ressemblent à des petits ressorts. C'est assez énorme ces histoires de dimensions.

(La correction des conneries et autres imprécisions et laissée en exercice aux scientifiques)


Avatar de Manux
Manux - 28 nov. 2012 - 19:53:27

Question philosophique du jour que j'me posais :

Si les rapports sexuels ne procuraient pas de plaisir, les relations hommes femmes se seraient-elles ainsi établies au fil du temps ? (notion de couple, fidélité, etc etc..)

z'avez 4 heure.


Avatar de lauvergnat
lauvergnat - 28 nov. 2012 - 19:58:26

Non, car l'espèce n'aurait pas survécu. Je veux dire, au départ, il y a quelques centaines de milliers d'année.

C'est limite plus technique que philosophique, ça, non ?


Avatar de Manux
Manux - 28 nov. 2012 - 19:59:44

Ben si.. absence de plaisir n'implique pas absence d'instinct de reproduction.


Avatar de lauvergnat
lauvergnat - 28 nov. 2012 - 20:05:33

La notion d'instinct, chez l'homme, me perturbe. J'ai l'impression que son intelligence a pris le dessus sur l'instinct, et qu'il l'a “perdu”.

Mais surtout, je me dis qu'il y a une barrique d'année, je me demande si les homo-machins avaient fait le lien entre le fait de mettre sa zigounette dans le pilou-pilou de madame, et le fait que de temps en temps, ça générait un enflement ventral menant généralement à un homo-machin de plus. Déjà, aujourd'hui, c'est pas gagné. Alors à l'époque…
Du coup, je me dis que si l'acte sexuel avait été une torture pour l'homo-machin, il ne l'aurait pas fait, et il se serait éteint.


Avatar de lorisalis
lorisalis - 28 nov. 2012 - 20:07:47

Instinct de reproduction mon cul.

Pendant les 17 secondes moyennes de mes rapports amoureux, je pense à tous sauf à ma future lignée.
Et tout le monde est comme moi


Avatar de lauvergnat
lauvergnat - 28 nov. 2012 - 20:09:52

lorisalis, tu sais, tu devrais en parler à la fin de ton ébat. Il serait peut-être d'accord…


Avatar de Mako
Mako - 28 nov. 2012 - 20:31:09

Instinct de reproduction mon cul.

Ah bah c'est sûr, si tu ne prends pas la voie conseillée, ça marche beaucoup moins bien…

Sinon, Manux, t'as des soucis de couple avec ta lapine ?


Avatar de Manux
Manux - 28 nov. 2012 - 20:38:13

Ah non tout roule.. Merci pour elle :-)


Avatar de atchoum
atchoum - 28 nov. 2012 - 20:39:47

J'ai l'impression que la notion de plaisir fait partie de l'évolution… Au début c'était l'instinct (je pense que quand un chien fait la bête à deux dos, que ce soit avec une madame chien ou la jambe d'une jolie fille, il se pose pas la question pour le ventre enflé et tout) et ça a évolué(noon, c'est vrai?)
En gros tu te demandes si la notion d'amour/attachement et proportionnel au plaisir que tu prends au lit


Avatar de lorisalis
lorisalis - 28 nov. 2012 - 20:40:23

ahhh c'est ça..
je me sentais ballonné en ce moment.


Avatar de Manux
Manux - 28 nov. 2012 - 20:49:22

Ouais.. puis est ce qu'on se marierait ? Fonderait un foyer ? La notion de viol existerait elle ?


Avatar de lorisalis
lorisalis - 28 nov. 2012 - 20:56:35

P'tain Manux !
Avant t'arrivais avec une histoire de Toto et on rigolait.
Maintenant tu nous plombes nos soirées.


Avatar de Manux
Manux - 28 nov. 2012 - 21:10:09

Bon ben je re m'en va


Avatar de Arpegius
Arpegius - 28 nov. 2012 - 23:03:37

Si on applique ta théorie au monde d'aujourd'hui, cela impliquerait sur la société des effets papillons à tire larigot absolument incalculables.

Si c'est depuis la naissance de l'homme, voir post de lauvergnat.


Avatar de atchoum
atchoum - 29 nov. 2012 - 00:37:21

Manux: commence déjà par nous donner ton avis


Avatar de lauvergnat
lauvergnat - 29 nov. 2012 - 00:43:23

Selon moi le mariage n'est pas lié à la notion de plaisir sèquesuel. Le sexe est une composante du mariage, mais ce n'est pas ça qui en est à l'origine. La reproduction, oui.
Donc pour moi, à la question d'atchoum

la notion d’amour/attachement et proportionnel au plaisir que tu prends au lit

ben clairement non. Il y a de nombreux mariages où d'un point de vue sexuel, c'est pas glop (et il peut y avoir alors des incartades à gauche à droite pour compenser), mais qui pour autant se passent bien. A l'inverse, des mariages placés sous la coupe réglée du sexe, et sur ce seul pilier, vont se casser la gueule (tout comme les époux, au moment du divorce) par manque d'autre chose que du-cul-du-cul-du-cul. La notion de MMS est très vraie : au début, c'est Matin, Midi, Soir, ensuite Mardi, Mercredi, Samedi, ensuite Mars, Mai, Septembre, et enfin Mes Meilleurs Souvenirs.

Selon moi toujours,le foyer est fait pour protéger ceux qui ne sont pas autonomes. S'il y a eu reproduction (avec ou sans plaisir), il y a enfant. Un enfant n'est pas autonome avant x années, pour se procurer de la nourriture et une certaine sécurité (il y a 100 000 ans ou aujourd'hui, c'est pareil), donc son foyer le protège. Pourquoi faire ? Il y a deux notions, l'amour parental, qui existe physiquement, et qui s'appuie peut-être sur une alchimie d'hormones à la con, mais qui font quand même que son gamin, on l'aime bordel de merde, même quand il repeint le papier peint de sa chambre avec sa couche sale ; et la peur pour plus tard. C'est tristement moins vrai aujourd'hui, mais le vieux est aussi moins autonome que le jeune pour se nourrir et se protéger (et aller pisser). Donc avoir des enfants permet d'être (plus ou moins) sûr qu'on s'occupera de vous plus tard. Et, accessoirement, c'était aussi de la main d'oeuvre pas cher pour les moissons, etc. Mais je m'éloigne du plaisir sexuel. Je résume :
Non, pas de rapport entre foyer et plaisir au lit.

Pour le viol… ça dépend de tes hypothèses. S'il n'y a de plaisir pour personne, quel intérêt de violer ? Donc si on supprime toute libido, là, tout de suite, d'un coup, effectivement il devrait y avoir moins de viol, forcément. Si à l'inverse nous n'avions jamais connu de plaisir à forniquer (la bonne, comme il se doit), pour que l'espèce se pérennise il y aurait forcément eu un instinct de reproduction. Et là, paf, re-viol. Lui, son instinct lui dit de procréer, elle, elle a déjà donné la veille avec un autre, qui voulait aussi mais plus tôt, et elle en a marre, c'est toujours les mêmes qui prennent, bref elle n'a pas envie, et ben paf quand même. Donc, oui, j'ai peur que viol quand même. Mais c'est quand même des hypothèses à la con que tu proposes :D !

Tiens, une autre hypothèse sympa :

qu'est-ce qui se passerait si musculairement, l'homme était plus faible que la femme ? Qu'est-ce que ça changerait, pour l'Humanité ?

(je parle de caractéristique globale de l'espèce, hein, pas du mari d'une boxeuse thaïe).


Avatar de Arpegius
Arpegius - 29 nov. 2012 - 08:44:59

Je vois pas ce que l'instinct de reproduction peut-être si ce n'est le plaisir sexuel.

L'homme d'aujourd'hui à une sexualité consciente, ce qui nous différencie des animaux, et qui nous fait utiliser des contraceptifs pour baiser uniquement pour le plaisir. En faisant abstraction des effets papillons que je mentionne plus haut, enlever le plaisir sexuel ne changerait pas grand chose au niveau de la reproduction (pour les gens civilisés et prévoyants) puisqu'on fait des enfants quand on à choisi d'en avoir, pour diverses raisons socialo-égocentriques. Simplement, on niquerait en moyenne deux fois dans sa vie (le nombre d'enfant moyen par couple). Il y aurait quand même une baisse de la natalité dans une proportion que je ne connais pas car tous les enfants qui étaient censé naître de manière “non voulu” ou “non prévu”, (c'est à dire qu'ils sont né juste parce que le couple avait envie de baiser) ne naitront pas.

Il n'y aurait pas moins d'infidélité, il n'y en aurait pas de tout, et même s'il y en avait, elle ne serait pas considéré comme telle puisque le sexe ne procure pas de plaisir (donc pas tabou, et pas de jalousie d'avoir pris du plaisir avec un autre).

Et si le sexe n'est plus tabou, qu'arrive-t-il aux religions ? Là on rentre dans les effets papillons, qui si ça se trouve, sont susceptible d'invalider complètement tout ce que je viens de dire avant.

C'est pour çà que je pense qu'on ne peut pas répondre à la question car tu retire un des éléments les plus importants (si ce n'est le plus important, avec le besoin de se nourrir) d'un équilibre naturel parfait. L'élément que tu enlève conduit selon moi, à un monde qui dépasse notre imaginaire.


Avatar de lauvergnat
lauvergnat - 29 nov. 2012 - 09:48:28

L’élément que tu enlève conduit selon moi, à un monde qui dépasse notre imaginaire.

Ou alors, il peut servir de base pour un bouquin de fiction, pitch: le sexe n'est plus un plaisir suite à un virus mutant qui a touché toute l'humanité. Le monde va-t-il y survivre ?

Tada… suspense…

Sinon, je discutais du viol hier avec lauvergnate, qui me disait que le viol ne se résumait pas qu'au besoin de prendre du plaisir, mais bien davantage à une notion de pouvoir. Donc il n'est pas certain que l'absence de plaisir ne suffise pas à éradiquer le viol.


Avatar de Mako
Mako - 29 nov. 2012 - 09:54:45

Sinon, je discutais du viol hier avec lauvergnate

Ça à l'air sympa les soirées au coin du feu en Auvergne dis-donc…