Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?
Créez votre compte en un seul clic.


   
  
  
  
C'est tout ! (oui, on vous demande SEULEMENT ça : login / MDP. Le reste, on s'en fout !)
Valider :


Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.

Demain, la Troisième Guerre mondiale ?


Avatar de Beri
Beri - 23 mars 2012 - 09:30:34

Cette feature sera le sandbox pour faire la même chose avec les LSV.

On peut faire chier assez pour que ca soit implémenté sur le forum, non ?


Avatar de Ghost
Ghost - 23 mars 2012 - 09:33:00

Pour moi, ce serait plus logique de faire ça sur le forum et pas ailleurs à vrai dire.


Avatar de Schtroumpf
Schtroumpf - 23 mars 2012 - 09:40:18

J’en discuté un collègue de cette affaire, un type assez éclairé. Et il lui est passé par la tête que toute cette puisse avoir été créé de toute pièce.

Je l'ai envisagé aussi dès le premier jour. Mais après on me taxe d'adepte de la théorie du complot.

Alors que je sais pertinemment que le 11 septembre n'a pas eu lieu, qu'on n'est pas allé sur la Lune et qu'Elvis est encore en vie !


Avatar de Beri
Beri - 23 mars 2012 - 09:42:10

Alors que je sais pertinemment que le 11 septembre n’a pas eu lieu, qu’on n’est pas allé sur la Lune et qu’Elvis est encore en vie !

Il me semble que j'ai lu ca aussi sur mystérieux mystères de noter ami lolo ^^


Avatar de Arpegius
Arpegius - 23 mars 2012 - 11:27:29

Je suis d’accord avec quasiment tout ce que dit le mec, mais j’ai beaucoup de mal avec son parcours.

Il a été au PC pendant 10 ans et a constaté que le vote ouvrier était passé au FN. Il y est alors entré (pendant 1 an seulement) pour suivre cet électorat et changer la ligne idéologique du FN. Il a échoué et en est donc parti puis a créé son association.

J’en discuté un collègue de cette affaire, un type assez éclairé. Et il lui est passé par la tête que toute cette puisse avoir été créé de toute pièce. Evidemment.. c’est peu probable, mais le fait que ça puisse passer par la tête est déjà alarmant.

Créé de toute pièce, non, mais indirectement provoqué par des facteurs agravant volontairement mis en place, c'est possible.

Et ravi de te retrouver parmis nous.


Avatar de Yuku
Yuku - 23 mars 2012 - 19:48:08

c'est plus inquiétant ça


Avatar de Manux
Manux - 23 mars 2012 - 21:06:29

pipot


Avatar de Clin
Clin - 16 avr. 2012 - 23:10:41

S'il y a une troisième guerre mondiale, je doute que la France en soit la cible mais il se peut que nous subissions les “dégâts collatéraux”.

Moi j'ai plein d'armes chez moi.
Et quelques munitions.
En plus, je sais m'en servir et je suis vachement con. Je pourrai me défendre quelques temps contre les pillards…

A méditer, le fait que si demain Angela Merkel décide de nous envahir pour nous raffler notre production de pinard ou nos calissons d'Aix, il n'y aura pas grand monde pour prendre le maquis.
Et le peu qui le prendront, ne sauront pas trop quoi en faire…
Si demain Angela se pointe avec ses casques à pointes, à noël il y aura 60 millions de français qui chanterons “o tannenbaum”. C'est bien plus simple, ça ne fait pas mal, c'est pas fatiguant, il y a juste plus de consonnes dans les mots et quelques déclinaisons.

Bon, je dis ça, je dis rien.
A+
Colin.

[note pour les membres des forces de l'ordre : mes armes ont été acquises légalement, mais ce n'est bientôt plus possible. Donc cqfd.]


Avatar de Clin
Clin - 17 avr. 2012 - 12:35:36

Bon, juste pour le fun, je vais développer un peu ma pensée…
Pour ceux que cela peut intéresser (bien qu'il ne semble plus rester grand monde).

On attaque pas un pays pour son potentiel touristique. La France ne produit rien de valeur (à part le vin, le camembert et la baguette de pain). La métropole ne possède aucune ressource à part quelques restes de charbon.
Le risque de voir la métropole envahie par une armée adverse est nul : cela coûterait énormément d'argent à envahir pour ne rien y gagner.

La France possède l'armée la plus performante au monde. Cette performance est portée par les forces spéciales (1er Rpima, les commandos de l'air, les dragons parachutistes, le Resco, les 6 commandos de marine…) regroupée au sein du COS. Mais ces unités ne totalisent que 4000 hommes, tout juste assez pour tenir une ville comme Lyon ou Marseille. Peut-être Paris.
Le reste de l'armée n'est pas bon à grand chose à part gaspiller du pétrole pour conserver les budgets.

Le risque de voir un conflit mondial bipolaire est aussi très réduit pour des raisons économiques, politiques et culturelles.
Par contre il y a de nombreux conflits locaux qui sont de plus en plus importants. Lybie, Syrie, Irak, Afghanistan, et demain peut-être le Pakistan contre l'Inde, la Russie contre la Chine, une guerre civile en Grèce… Il est à noter que ces conflits augmentent en importance.
Mais il n'est pas impossible que comme un jeu de domino, ces conflits locaux se propagent de proche en proche.
Nous assisterions donc pas à un conflit global opposant deux clans mais à un monde entièrement en guerre où chaque pays se battrait contre son voisin (ou se battrait contre lui même : guerre civile).

Ce scénario de dissémination des conflits aurait cependant un impact très important sur la France au niveau des ressources et des matières premières.
Une généralisation des conflits sonnerait pour la France (mais aussi pour l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne…) la fin de l'approvisionnement en pétrole.
Et nos voisins européens possédant des gisements de gaz ou de pétrole en mer du nord, garderaient toutes leurs productions pour eux.
Il ne faudrait pas non plus compter sur nos belles centrales nucléaires, n'ayant pas de mines d'uranium/plutonium en métropole elle s'arrêteraient rapidement.
Quand aux énergies alternatives, il sera impossible d'importer les minerais indispensables à la création des panneaux solaires, ou même le cuivre nécessaire aux bobines des moteurs électriques ou des alternateurs.
Plus de silicone, sélénium, silicium, hafnium, antimoine, palladium pour fabriquer nos ordinateurs et nos téléphones portables.

La France reviendrait rapidement (12 à 18mois) à son état du 18ème siècle :
– De électricité uniquement de temps en temps et par quartiers. Idem pour l'eau potable.
– Un système bancaire électronique anéanti et un retour de la monnaie sonnante et trébuchante.
– Plus de transport motorisé.
– Un Etat incapable de payer ses fonctionnaires, son système de santé.
Nous reviendrions à une économie locale, la sécurité et le social seraient gérés localement en fonction des bonnes volontés. Le terme fraternité reprendrait toute sa grandeur.

L'Etat serait incapable de « projeter » ses forces de l'ordre (Police ou Armée) à Brest, à Nice et à Strasbourg dans le même mois, comme c'est le cas actuellement quand on ballade nos CRS au gré des matchs de footeux et des meetings politiques.
Nous aurions un retour des « bandits de grands chemins » et les scènes de pillages redeviendraient courantes, comme c'est le cas quotidiennement dans certains pays d'Afrique par exemple.

Nous assisterions à un grand exode urbain car la campagne française redeviendrait la seule source d'approvisionnement en nourriture (impossible de faire venir des poids lourds espagnols chargés de légumes).

Mais là ou le bas blesse c'est que dans notre fantasme post soixanthuitard, nous avons supprimé toute forme de violence physique de notre société et donc toute politique d'autodéfense individuelle ou micro collective. Pourquoi apprendre à se défendre puisque l'on est tous beaux, tous gentils et que la Police veille dans nos rues ?
C'est la bobo attitude.
En 1920, il y avait des « carabines d'instruction » dans les écoles primaires. C'était du calibre .22lr, pas très puissant mais néanmoins mortel. Force est de constater que statistiquement, les fenêtres et le mobilier scolaire a été plus mortel que ces carabines d'instruction pourtant disparues.
Nous avons supprimé le service militaire.
Il y a de moins en moins de chasseurs.
Les tireurs sportifs et les collectionneurs d'armes se voient année après année restreint et mis au banc de la société. Car ce sont des « psychopathes qui s'ignorent » et des « dangers » en puissance pour la sécurité publique.
Donc de nos jours, 95% des personnes de moins de 35ans (la « force vive » de la nation) n'a jamais touché une arme.
On pourrait aller plus loin dans la sociologie de la violence… Il y a tolérance zéro pour la bagarre dans les cours de nos écoles (alors que c'est humain), les sports de combats sont montrés du doigt dans la classe moyenne (c'est violent et brutal), etc. On a supprimé toute forme de conflit.
Plus précisément, on a délégué la gestion des conflits (Police, système social) et l'on a parqué les éléments ingérables dans des cités/prisons.
Mais en supprimant toute forme de conflit et de violence physique (ou en se mettant des œillères), on a supprimé l’expérience individuelle du conflit.
Individuellement, qui sait gérer un conflit physique ? Peut-être 2% de la population ?

Cependant, une partie de la population sait très bien se servir d'une arme et est bien approvisionnée en munitions.
Il n'y a pas beaucoup à chercher sur internet pour trouver pléthore d'articles sur les règlements de comptes marseillais qui s’opèrent à l'AK47.
Des militaires de l'ex conflit yougoslave s'allient au gré des rencontres aux petits malfrats. Il a récemment été arrêté à Marseille un ancien général yougoslave. Ils approvisionnent le milieu en armes issus des stocks des anciens pays de l'Est.
Sans aller jusqu'au fusil d'assaut, aujourd'hui, entre un programmeur informatique du 16ème et un voyou de cité qui aurait le grain de folie, le « réflexe immédiat sans verrou de conscience » de frapper un être humain avec un manche de pioche (ou une batte de baseball 32” ) ?

Dans un pays en proie à une sorte de guerre civile ou bien à de grandes scènes de pillages, vous feriez quoi, vous auriez les capacités physique et/ou matérielles de faire quoi ?

Dans ce pays hypothétique, avec son Etat débordé, en pleine « ruralisation forcée ». Les seuls citoyens armés et sachant s'en servir seraient les mafiosi.
Le bobo, fraîchement retourné à la campagne verrait alors d'un œil différent son voisin chasseur.

Si tout le moyen orient s'embrase, si la Russie rentre en conflit avec l'Inde ou la Chine, si la Corée du nord attaque le Japon. Pensez-vous réellement que l'Angleterre, la Suède ou les USA vont nous faire l’aumône en nous offrant du pétrole ? Connaissez vous les stocks de pétrole métropolitains (en équivalent mois) ?

Nous n'y sommes pas encore. Tout cela reste du domaine de la fiction.

Maintenant passons aux questions d'ouverture sur la suite du débat (comme dans la conclusion de votre disserte au bac).

1— Pensez-vous aux vues des événements récents (Moyen orient qui s'embrase, Corée du Nord faisant ses essais, crise de l'euro, Grèce en proie à la guerre civile) que ces scénarios soient si utopiques que cela ? Ne sont-ils pas plausibles, possibles, probables, potentiels ?
2— Si ces scénarios sont probables, ne pensez-vous pas que de grands chercheurs, de grands intellectuels, de grands services de recherches n'ont pas planché sur le sujet ?
3— Si c'est probable, que l'on a étudié ces risques. Cela ne vous tarabuste pas que vous ayez rien lu ni entendu à ce sujet dans aucun média ? Cela ne vous interpelle pas que l'on vous ai plus informé sur nos moyens potentiels de défense face à un astéroïde géant alors que la probabilité est infiniment moindre ?


Avatar de looz
looz - 17 avr. 2012 - 12:56:56

Et bien ma foi, tout cela est follement gai…


Avatar de mansuetus
mansuetus - 17 avr. 2012 - 13:22:56

Je ne suis pas sûr que confier une arme à monsieur Toulemonde soit une bonne idée. Une étude montrait que le fait d'avoir une arme (même factice) dans la main rendait la personne plus paranoïaque (elle voit des armes partout).

L'état doit avoir le monopole de la violence.

Surtout que le conflit armé ne viendra jamais chez nous, on n'a pas de pétrole…

Après, que des chasseurs/collectionneurs aient des joujous chez eux, c'est bien. Mais les voir dire qu'ils sauveront le pays s'il y a un problème me fait froid dans le dos.

http://www.youtube.com/watch?v=OZrw2i02Q5M


Avatar de Arpegius
Arpegius - 17 avr. 2012 - 14:22:14

Il ne parle pas de sauver le pays, mais de sauver juste sa propre peau dans une situation où précisément l'Etat n'a plus le monopole de la violence (car malheureusement ça ne se décrète pas).

L'idée n'est pas de faire une apologie de la violence, mais de pouvoir y faire face. Et la dessus je le rejoins, personnellement je ne suis pas (encore) apte. Mais j'ai comme vague projet de me préparer un minimum : pas d'arme, mais un p'tit stage de boxe thaï en Thaïlande me tente pas mal (à la Jean Claude Van Dame).


Avatar de mansuetus
mansuetus - 17 avr. 2012 - 14:22:41

Je trouve très dangereux d'avoir une arme chez soi “au cas où”.


Avatar de Clin
Clin - 17 avr. 2012 - 14:31:50

Après, que des chasseurs/collectionneurs aient des joujous chez eux, c’est bien. Mais les voir dire qu’ils sauveront le pays s’il y a un problème me fait froid dans le dos.

Le temps efface l'histoire de nos mémoires pour ne garder que les bons moments comme par exemple les jours de nos meilleurs scores à un jeu vidéo. (ou a un site communautaire).
Et certes, c'est un temps que je n'ai moi même pas connu.
Mais les communistes maquisards en 1940, tu crois que c'était les bijoutiers de la place Vendôme ?

Sais-tu que la première loi interdisant la détention d'armes en France date de 1939. Cela ne t’interpelle pas un minimum ?

La phobie des armes n'a qu'une 50aine d'années. Avant 1939, il y avait des armes dans toutes les chaumières et cela ne choquait personne. Chronologiquement c'était des fusils de chasse, des mousquets, des sabres, des arcs, des fourches, des gourdins, etc.
Il y avait-il pour autant plus de faits divers ?

Les armes doivent rester la propriété de l'Etat et de ses forces de l'ordre.
T'es tu penché sur le niveau de recrutement de la police nationale ? de la police municipale ?
As-tu plus confiance en la santé mentale, la stabilité émotionnelle, le rationalisme de mon voisin de palier d'un beau quartier de Nice ou d'un Policier Municipal embauché parce-qu'il est le cousin de la femme de ménage du Maire ?

Au Japon médiéval, seuls les samouraïs avaient le droit de détenir et de porter un sabre.
La raison est une évidence plus qu'expliquée et débattue.
Mais par contre, elle ne s'applique pas à notre société française.
Non, meuh non, nous sommes évolués nous !
Ici cela n'a rien à voir avec l'asservissement du peuple et la suppression de toute possibilité de révolte. Les temps ont changés.
Chez nous, c'est pour empêcher le voisin de tuer sa femme et son chien. M'enfin monsieur.

Ce blog, certes vachement partisan, donne des chiffres issus de statistiques comme l'Inserm. Pas de Mickael Moore.
http://mythes-et-realites-sur-les-armes.blogvie.com/mythesrealites/

De 1979 à 1997 en France en moyenne 249 morts/an par armes à feu (tout confondu meurtres et accidents) pour environ 3 millions d'armes à feu détenues légalement.
Quand tu as 5000 morts sur la route, 12 000 d'accidents domestiques, 55 000 du tabac, 60 000 de l'alcool.

Pour la sécurité du citoyen et la santé du peuple, faut-il supprimer l’alcool et le tabac ou les armes ?
Pour la sécurité de “l'Etat” en temps que système, ne vaut-il pas mieux laisser en circulation l'alcool, la drogue, les jeux asservissant le peuple et supprimer les armes évitant ainsi la rébellion ?
Dans laquelle de ces deux situations nous trouvons nous ?

Vous qui avez un esprit critique hyper aiguisé grâce aux LSV, il n'y a rien qui vous met la puce à l'oreille ?
Vraiment rien dans mon propos ?
Je suis juste un con de passage tous les 2ans ?


Avatar de Arpegius
Arpegius - 17 avr. 2012 - 14:31:07

Je trouve très dangereux d’avoir une arme chez soi “au cas où”.

En temps de paix social c'est sûrement plus dangereux d'en avoir une puisqu'on crée un danger alors qu'il n'y en a pas.
Mais si les temps deviennent dangereux, que tu aies une arme ou pas, ta vie est menacé. A partir de là, il deviendra peut-être moins dangereux d'en avoir une (pour celui qui sait s'en servir).


Avatar de mansuetus
mansuetus - 17 avr. 2012 - 14:37:52

De 1979 à 1997… et combien de 1900 à 1912 ?

Vivrais-tu plus heureux si les duels étaient toujours autorisés ? Moi pas. Pas parce que je suis infichu de me défendre (je suis né dans un milieu assez aisé pour qu'on me l'enseigne) mais parce qu'on ne se fait pas justice soi-même.

249 morts par an, vu les conditions dans lesquelles ces joujous sont censés être utilisées, c'est énorme. Imagine que Disneyland tue le même nombre de personnes. Pourtant, il y a 5 fois plus d'usagers chez Disney et une probabilité que quelque chose tourne mal plus élevée (tu ne fais pas passer de permis Disney).

Comparer les armes et la voiture est absurde : on a besoin (ou croit avoir besoin) de voitures. Pas d'armes, dans le monde d'aujourd'hui.

Ceux qui ont pris le maquis n'avaient pas d'arme chez eux : je me souviens de la rouste que j'ai prise quand j'ai voulu apporter une arme (factice) chez mon grand-père. Cet argument est donc également fallacieux : les résistants étaient surtout formés sur le tas, c'était bien le “problème” de De Gaulle.

Bref, dire que l'état a interdit la possession d'armes pour éviter les révoltes… bah… si c'est le cas : TANT MIEUX. Ca permet de coffrer les braqueurs pour détention d'armes illégales.


Avatar de Clin
Clin - 17 avr. 2012 - 14:38:54

En temps de crise sociale, la détention d'armes est réellement dangereuse pour qui ?

Dans une crise comme en Grèce, qui est menacé ?

N'est-ce pas l'Etat qui est menacé par le peuple ?

Je connais ta réponse. On te l'a tellement martelée que c'est immédiat et automatique :
“Oui mais ici nous sommes en démocratie, mon arme est mon bulletin de vote.”

Mort de rire…. En Grèce, au Portugal, ils ont voté. Le gouvernement a-t-il pour autant fait ce qu'a demandé le peuple ?


Avatar de mansuetus
mansuetus - 17 avr. 2012 - 14:40:43

Mais si les temps deviennent dangereux, que tu aies une arme ou pas, ta vie est menacé. A partir de là, il deviendra peut-être moins dangereux d’en avoir une (pour celui qui sait s’en servir).

J'avais vu un reportage sur les habitants de l'Utah qui font des baraquements et apprennent la survie (maniement des armes, etc.). Le montage est ainsi fait qu'on flipperait de se trouver face à la fille qui dit “je sais manier une arme, je ne crains plus personne”.

Troy Davis est un bon exemple du “mauvais” usage de l'arme. Et vu le sentiment de puissance donné par ces trucs, ça ne peut QUE finir comme cela. Celui qui a le pouvoir en abuse, c'est ainsi fait.


Avatar de mansuetus
mansuetus - 17 avr. 2012 - 14:41:49

Dans une crise comme en Grèce, qui est menacé ?

Franchement ? Le propriétaire de la supérette.
Il y a une série amusante là dessus : Jericho.


Avatar de Clin
Clin - 17 avr. 2012 - 15:09:06

Ok, prends comme exemple un pays sous embargo.
Qui donc est privé de ressources extérieure comme le serait la France en cas hypothétique de conflits locaux généralisés.

Attends, je cherche un exemple concret… Mince… Il devrait y en avoir…

Syrie, Libye, Iran, qui se sent menacé et se sert de ses armes pour taper sur l'autre.
Le peuple sur le propriétaire de la supérette ?
Ou bien l'Etat sur le peuple ?