Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Suppo de Satan
Par Nicolanus - 27 jan. 2010   


+57
26 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Lorsque l'on met un suppositoire, il faut orienter la pointe vers l'extérieur.

Détails :

Cela permet sa remontée lors de la contraction du sphincter.

Sources :

Jeunepapa.com – Comment mettre un suppositoire
Wikipedia – Suppositoire


master
master - 12 jan. 2010 - 18:36 - (lien vers ce commentaire)

D’après la source je suppose que l’auteur est un nouveau papa. Du coup le félicite pour son nouveau né et j’espère que ce n’est rien de grave.



Nicolanus
Nicolanus - 12 jan. 2010 - 20:07 - (lien vers ce commentaire)

Moi je l'ai appris tardivement et je pense qu'il y en a beaucoup qui ne le savent pas. C'est vrai que quand t'es petit tu crois que c'est la pointe dirigée vers l'intérieur pour que ça rentre mieux. Et puis tu dois t'en rendre compte peut-être quand tu dois à ton tour l'introduire dans tes gosses. Mais entre-temps le doute persiste. Je pense que cette question dois rester dans les annales…



Eckers
Eckers - 18 jan. 2010 - 15:55 - (lien vers ce commentaire)

Ca pose quand même une question, pourquoi n'est il pas biseauté des deux côtés, pour une insertion plus aisée dans un premier temps et une remontée facilitée par la suite.



le_boulet
le_boulet - 19 jan. 2010 - 12:26 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Eckers
Eckers - 20 jan. 2010 - 15:11 - (lien vers ce commentaire)

moi je répète que si les DEUX côtés étaient pointus, personne ne se poserai la question et en plus ce serai plus pratique.



Nicolanus
Nicolanus - 20 jan. 2010 - 17:46 - (lien vers ce commentaire)

Si les 2 bouts étaient pointus, les forces exercées par l'intestin de part et d'autre du suppo s'annuleraient et le suppo resterait immobile… (en théorie)



Lotharius
Lotharius - 20 jan. 2010 - 18:48 - (lien vers ce commentaire)

alors qu'avec deux bouts droits et un bon goupillon, hop, direct devant la barrière de l'apothicaire et on n'en parle plus.



Eckers
Eckers - 21 jan. 2010 - 10:03 - (lien vers ce commentaire)

Vu comme ça. Il nous faudrait un expert en mécanique et cinétique rectale pour nous faire la démo. Et c'est quoi au juste le concept du supo? Le résultat des recherches d'un ingénieur pharmaceutique traumatisé d'une enfance difficile dans l'Yonne? Des générations entières de gosses violés à coups de principes actifs tout aussi administrable par voie orale. Perso ma mère n'a jamais réussi ^^



Lotharius
Lotharius - 21 jan. 2010 - 11:13 - (lien vers ce commentaire)

Bonne question Eckers. On m'a déjà dit que le suppositoire était un truc assez français. Par exemple, dans les pays de culture anglo-saxonne, c'est à peine si les gens connaissent le mot, car ce n'est pas utilisé du tout.
Mais je n'ai jamais poussé la curiosité jusqu'à vérifier cette assertion.



Nicolanus
Nicolanus - 21 jan. 2010 - 13:37 - (lien vers ce commentaire)

Ca dégoûte peut-être les anglo-saxons, mais je crois que la capacité d'assimilation de la muqueuse rectale est nettement supérieure à celle de l'intestin. Un suppo est donc plus efficace qu'un comprimé.



Azathot
Azathot - 27 jan. 2010 - 11:11 - (lien vers ce commentaire)

J'ose une petite blague foireuse pour mon premier commentaire.
Lotharius, tu n'aurais pas plutôt voulu dire :
“Mais je n’ai jamais poussé la curiosité jusqu’à vérifier cette INsertion.” ?



adeline
adeline - 29 jan. 2010 - 21:34 - (lien vers ce commentaire)

Effectivement, un suppositoire permet de faire passer le principe actif à travers la muqueuse rectale directement dans la circulation sanguine:ceci évite donc le passage du médicament par le tube digestif et le foie, qui souvent altère la molécule de principe actif, ou sa fonction…Et ça accélère en plus son action puisque le passage sanguin est plus direct.



Coloquinte
Coloquinte - 30 jan. 2010 - 01:16 - (lien vers ce commentaire)

Pour étayer les dires de Lotharius :
Jane Birkin racontait volontiers que la première fois qu'un médecin français avait prescrit des suppositoires pour soigner sa fille, elle les lui avait donné à manger mélangés à de la confiture… tout en trouvant que c'était vraiment une horreur !



cacahuete
cacahuete - 22 fév. 2010 - 18:21 - (lien vers ce commentaire)

pauvre fillette !



sendme
sendme - 25 mars 2010 - 19:26 - (lien vers ce commentaire)

Il y a même quelques suppositoires plutôt spéciaux
L'EDUCTYL est un suppo effervescent !!!

Les principes actifs en milieu humide libèrent du gaz carbonique au niveau du rectum.
Le volume de gaz carbonique dégagé augmente la pression intrarectale sur les muqueuses sensibles et reproduit ainsi le mécanisme de déclenchement du réflexe exonérateur.

Quelque soit le coté d'insertion c'est plutôt “pétillant” non ?



Stef_de_Caracas
Stef_de_Caracas - 25 mars 2010 - 20:59 - (lien vers ce commentaire)

En tous les cas il faut le mettre du bon côté pour traiter les maux de gorge….



Tom
Tom - 5 mai 2010 - 17:25 - (lien vers ce commentaire)

@Le_Boulet : si ta “collègue” ne te croit pas, il suffit de lui dire de lire la notice… ;)



absguebre
absguebre - 7 juin 2010 - 20:07 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



penthererose
penthererose - 22 juin 2010 - 06:13 - (lien vers ce commentaire)

On en apprend tous les jours !
Je lis pourtant souvent les notices et je me rappel pas avoir lu d'indication sur le sens du suppositoire.
Mais la prochaine fois que j'en aurai, je vais le lire !
Merci pour l'info LSV



penthererose
penthererose - 22 juin 2010 - 06:24 - (lien vers ce commentaire)

Merci aussi pour les commentaires de Nicolanus, Eckers, Sendme, Adeline et Coloquinte, qui sont très interressant !



el_nino
el_nino - 30 juil. 2010 - 16:47 - (lien vers ce commentaire)

C'est tellement facile de tomber dans le graveleux avec un sujet comme celui-ci qu'il vaut mieux ne même pas essayer.
Et pour répondre à la question d'Eckers du 21/01, outre les capacités d'absorption, l'avantage est qu'il est plus facile d'administrer un suppo que de forcer à avaler quoi que ce soit à un enfant à 40 de température qui refuse de manger/boire.
Source : expérience perso (merci Nicolanus pour le lien jeunepapa.com)



yorenwan
yorenwan - 27 août 2010 - 03:10 - (lien vers ce commentaire)

je ne voudrais pas tomber dans le dégueulasse mais jusqu'ou remonte le suppo ? Parce qu'il doit bien y avoir un truc qui gène a un certain moment non ? (si vous voyez s'que j'veux dire xD)



Daka
Daka - 27 août 2010 - 13:57 - (lien vers ce commentaire)

Intuitivement, je dirais qu'il se dissout et passe dans le sang avant d'arriver à un quelconque blocage.



froys
froys - 8 jan. 2011 - 19:19 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



kuknorris
kuknorris - 8 jan. 2011 - 20:24 - (lien vers ce commentaire)

ben, si tu le manges…. déjà au goût ça doit pas etre top… pas d'enrobage sucré ni d'arôme d'orange ou autre. et plus important, la galénique. ton principe actif est formulé pour résister à un milieu légèrement basique (rectum pH 5 environ (de mémoire)) et non pas un milieu fortement acide (estomac pH entre 1 et 2) pour une prise orale. il y a donc de forte chance de destruction de ton principe actif et potentiellement d'effet secondaire (peut être même diarrhées ou autre). donc, si c'est contre la constipation, à la rigueur…. :) sinon ça parait pas être une bonne idée.



Satenza
Satenza - 16 mars 2012 - 16:54 - (lien vers ce commentaire)

“Eckers – 18 jan. 2010 – 14:55
Ca pose quand même une question, pourquoi n’est il pas biseauté des deux côtés, pour une insertion plus aisée dans un premier temps et une remontée facilitée par la suite.”

Si les deux bouts étaient biseautés, on ne saurait plus où est l'avant de l'arrière pardi!