Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
A la recherche du point perdu
Par Junk - 28 juin 2009   


+77
20 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Un volume de “A la Recherche du Temps Perdu” de Marcel Proust contient une des phrases les plus longues de la littérature française avec 845 mots, hors signes de ponctuation.

Détails :

Junk peut, parait-il, faire mieux. Victor Hugo, lui, fait presque aussi bien dans “Les Misérables” avec 823 mots entre deux points.

Il existe par ailleurs des exercices de style avec absence de ponctuation. Un exemple est « J'aime » de Nana Beauregard, qui consiste en une longue énumération de tout ce qu'une femme aime chez son amant – jusqu’au point final, 128 pages plus loin.

Sources :

Wikipedia – la plus longue phrase
Comptage.xls


philou
philou - 20 mai 2008 - 17:21 - (lien vers ce commentaire)

Le court roman écrit en une seul phrase n'est autre que <i>Comédie classique</i>, de la romancière française Marie NDiaye.



Patrick122
Patrick122 - 25 juil. 2008 - 00:25 - (lien vers ce commentaire)

Il y a également “Apnée” de Jean-Marie Gourio qui est en une seule phrase… Il fait 133 pages…



Junk
Junk - 25 juil. 2008 - 18:38 - (lien vers ce commentaire)

“bonsoir, Pérec lui a écrit un livre où la lettre e n'apparaît pas du tout. Son titre: la disparition! Pour les longues phrases, allez donc voir du côté de chez Proust! Bonne soirée, Clara”

Merci clara.. la prochaine fois prend le temps de lire les nombreux avertissements qui demandent de ne pas confondre commentaire et renvoi en moderation…



toniostyl
toniostyl - 26 août 2008 - 23:38 - (lien vers ce commentaire)

J'en connais un pas mal aussi, pour les fanas de Samuel Becett. Il a fait une pièce de théâtre écrite (il préférait les écrire) où il n'y a que des didascalies et la mise en scène de cette pièce dure… 30 secondes.



spidercochondu72380
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Papik92
Papik92 - 22 oct. 2008 - 23:47 - (lien vers ce commentaire)

Récemment, dans une formation de “haut niveau”, j'ai appris que pour être comprise de la majorité des français, une phrase ne devait pas dépasser quatorze mots.
Voyez que les lecteurs de Spontex.org sont, pour moi, d'une qualité supérieure.



phileasII
phileasII - 1 avr. 2009 - 18:52 - (lien vers ce commentaire)

en 279 pages (cf Amazon.fr): Eden Eden Eden de Pierre Guyotat; si je me rappelle bien, un phrase unique, et même sans ponctuation (?)
pour ceux qui ont le courage de vérifier …



foxpapa
foxpapa - 3 juin 2009 - 02:26 - (lien vers ce commentaire)

Pas de bol pour ceux qui ont l'habitude de se dire : Bon à la fin de cette phrase je me couche !



cacahuete
cacahuete - 10 juil. 2009 - 16:25 - (lien vers ce commentaire)

sa me paraît presque impossible de faire des phrases de plusieurs centaine de mots mais bon la vie est comme ça, les gens essaient des nouveaux records parfois complètement inutiles mais il ne faut oublier que certaine personnes rêvent de devenir célèbres par des trucs absurdes.

STOP ! 45 mots. peut pas faire mieux

Tout ça me fait penser à ma prof de français qui a une dent envers les points finaux. Elles utilisent que des points virgules sauf à la fin de son paragraphe ^^ imaginez la leçon de conjugaison …



LeBzul
LeBzul - 15 oct. 2009 - 00:13 - (lien vers ce commentaire)

“en 279 pages (cf Amazon.fr): Eden Eden Eden de Pierre Guyotat; si je me rappelle bien, un phrase unique, et même sans ponctuation (?)
pour ceux qui ont le courage de vérifier…”

Je trouve ça assez absurde… Ca doit être tellement lourd que ça en deviens illisible.. En tout cas, c'est pas le genre de truc qui me donnerait envie de lire ^^”

A quand un auteur de génie qui sortira un livre sans aucun mot ? :P



Thagogol
Thagogol - 1 nov. 2009 - 18:02 - (lien vers ce commentaire)

“Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement”

La suite:

“Et les mots pour le dire viennent aisément” (Citation de Nicolas Boileau)

Mais il n'y a pas que les phrases trop longues, il y a aussi les ouvrages trop longs, à telle enseigne qu'arrivé à la dernière page, on n'a pas encore compris ce que l'auteur a voulu dire (ou faire croire qu'il était en train de dire quelque chose).
Vous ne me croyez pas?? . . . Lisez “Bréviaire pour une jeunesse déracinée” de Jean Edern Hallier né en 1936 mort le 12 janvier 1997 à Deauville, qui était un écrivain et polémiste français…. Sciant, vraiment: 210 pages de délire fantasmagorique avec naufrage du lecteur à la fin (qui était noyé bien avant du reste).



blandine
blandine - 1 nov. 2009 - 18:21 - (lien vers ce commentaire)

le prix du livre inter 2009 revient a la phrase la plus longue,l'auteur mathias enard,pour son 3eme livre“zone“roman fleuve constitué d'une seule phrase



Alexthekiller10
Alexthekiller10 - 21 avr. 2010 - 13:03 - (lien vers ce commentaire)

Cela n’empêche que si tous les membres de Spontex y compris les « presque pas connectés », ainsi que les modérateurs sympas et pas sympas, dont Mansuetus, (lui il est sympa, pas comme Junk, le méchant) on pourrait largement faire une phrase plus grande que celle-ci, seulement même moi je peux en faire une tout seul, et s’il n’y a pas de fautes, c’est que j’ai fait ça sous Word et que j’ai fait un très joli copier-coller, seulement dans l’édition 2008 le nombre de mots est inscrit en bas de la page, comme dans l’édition 2007 d’ailleurs, mais si je fais une phrase aussi longue, c’est que la touche Shift est cassée et que pour faire majuscule, je prends Caps lock, donc impossible de faire un point, j’ai cherché ans les caractères spéciaux, je n’ai rien trouvé à part des symboles inutiles qui servent que pour des scénarios (et oui on ne dit pas scénaris) ou bien des marques alimentaires dont je ne citerais pas le nom, comme Intermarché ou autres ; et oui je peux faire un point-virgule c’est un clavier Apple, tiens d’ailleurs ça me fait penser un clavier Apple n’est presque pas bruyant, sauf la touche Espace, et savez-vous pourquoi c’est toujours la touche espace qui fait le plus de bruit, non moi je ne peux pas vous donner la réponse, c’est bien pour cela, mon cher Louis XVI, que je vous pose cette modeste question de mécanique ; Louis XVI était fan de mécanique, et à ce qu’il paraît il aurait proposé une lame oblique pour la guillotine, il n’aurait pas dû, à mon avis, oui j’ai vu ça dans un LSV, comme vous, pas LSD, hein, c’est pas la même chose, c’est sûr, quoique certains imbéciles (pour ne pas dire autre chose) peuvent confondre, et vous voyez, on est parti de Proust et maintenant on est sur de la LSD, la drogue des « peace and love, man », et résultat des courses, 3 parenthèses, 2 guillemets, 27 virgules, 2 points-virgules et 343 mots, les gars ! M’enfin peut mieux faire pour une phrase mais j’avais ras-le-bol.



bipede33
bipede33 - 22 avr. 2010 - 00:43 - (lien vers ce commentaire)

Alex: oui, mais peut être que la phrase de Proust parle du même sujet, est écrite en très bon français (je critique pas le tien)… et puis elle fait partie de la littérature française, c'est bien aussi.



Manux
Manux - 18 mai 2010 - 18:42 - (lien vers ce commentaire)

Certains auteurs ont aussi un style particulier et utilisent la “surponctuation”. A la louche, dans voyage au bout de la nuit, Céline pose des points de suspentions toutes les lignes !



yoyo10
yoyo10 - 11 juin 2010 - 11:41 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Harkaan
Harkaan - 21 mars 2011 - 16:36 - (lien vers ce commentaire)

LeBzul : A quand un auteur de génie qui sortira un livre sans aucun mot ? :P

Récemment est sorti en Angleterre “What every man thinks about apart from sex”, bouquin qui contient 200 pages, toutes blanches.

http://goodmenproject.com/newsroom/what-do-men-think-about-other-than-sex/



bounty
bounty - 20 mai 2011 - 17:13 - (lien vers ce commentaire)

Jacques Prévert lui ne mettait pas de ponctuation



Lotharius
Lotharius - 2 juin 2011 - 16:12 - (lien vers ce commentaire)

@Harkaan : “récemment”, c'est peut-être pour ce livre-là en particulier, mais la blague existe depuis des décennies, sinon plus. Dans les années 80 déjà, Gainsbourg était fier de montrer son livre préféré, au titre similaire : “All what men know about women”. Pages blanches, évidemment.



lauvergnat
lauvergnat - 28 sep. 2011 - 09:18 - (lien vers ce commentaire)

et je me souviens d'un autre, plus politique, sur les “bonnes idées du parti socialiste” (je vous laisse identifier la couleur politique de son auteur) mais dont je ne retrouve pas trace sur le net.



Stef_de_Caracas
Stef_de_Caracas - 13 déc. 2012 - 22:30 - (lien vers ce commentaire)

José de Sousa Saramago, écrivain portugais prix Nobel de littérature, utilise des virgules en guise de points, celles-ci étant suivies d'une majuscule.



atchoum
atchoum - 13 déc. 2012 - 23:31 - (lien vers ce commentaire)

Étonnant, Et tu sais pourquoi?