Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Un pour tous et tous en un
Par Charly - 29 jan. 2010   


+74
10 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Les siphonophores (semblables à de petites méduses) ont des fonctions tellement spécialisées qu'ils ne peuvent survivre qu'assemblés par centaines ou milliers en se comportant comme un individu unique pouvant atteindre une longueur de 40 mètres.

Détails :

Les siphonophores vivent sous forme de superorganisme. Un superorganisme est une colonie d'individus vivant en communauté où la division du travail est tellement spécialisée qu'il est impossible pour un individu seul de survivre. Les fourmis et abeilles sont des exemples bien connus de superorganisme.
Comparativement à ces derniers, ce qui fait la particularité des siphonophores est que la division du travail est tellement spécialisée qu'elle oblige les individus à vivre assemblés en chaine pour réunir toutes les fonctions basiques nécessaires à la survie du groupe. En effet, chacun d'eux va assurer, pour l'ensemble de la colonie assimilable à un individu unique, une fonction qui pourra être par exemple : la propulsion, la reproduction, la chasse ou la digestion. Ce qui fait qu'un poisson tué par les nématocystes sera acheminé vers les gastrozooïdes pour être digéré.
Cette spécialisation fonctionnelle de l'individu aboutit à une morphologie complètement adaptée à sa fonction et permet aux siphonophores de détenir actuellement 2 records :
– celui d'animal atteignant le plus haut degré de polymorphisme connu
– celui de plus grand “individu” en pouvant atteindre une longueur de 40 mètres.

Sources :

siphonophores.org [en]
Wikipedia – siphonophore [fr]
Wikipedia – superorganisme [fr]
Wikipedia – Physalie [fr]
Universalis.fr – sinophores [fr]


Ghost
Ghost - 27 jan. 2010 - 18:10 - (lien vers ce commentaire)

J'ai pas trop compris le principe de la digestion. Ça veut dire qu'un groupe mange pour tout le monde ? Mais je vote d'ores et déjà oui et je serai dans le groupe reproduction ^^



max025
max025 - 12 fév. 2010 - 01:03 - (lien vers ce commentaire)

C'est un peu comme toutes ces cellules humaines qui se promènent dans le corps et remplacent celles qui meurent! Chaque organisme “mute” pour avoir sa place dans le peloton pour permettre à d'autres de faire autre chose, comme dans n'importe quel corps animal que nous connaissons (à quelques exceptions près), sauf qu'au lieu d'être dans une carapace quelconque (peau ou autre), tous peuvent être séparés pour mieux se défendre, et se réunir à leur guise! C'est génial l'évolution!



Animaphagus
Animaphagus - 28 fév. 2010 - 12:46 - (lien vers ce commentaire)

@Max: attention au terme “Muter”; les siphonophores ne mutent pas car leur code génétique (stricto sensu) ne change pas, mais il se spécialise (un peu comme un humain ne mute pas quand il choisit, au terme de ses études, de devenir plombier, médecin ou enseignant) en une structure bien spécifique (gastrozoïdes pour la digestion, gonozoïdes pour la reproduction, dactylozoïdes pour la défense,...).



Nimo
Nimo - 9 mai 2010 - 15:02 - (lien vers ce commentaire)

impressionnant ! 40 mètres !

sinon j'me pose une question si on détruis la moitié du superorganisme, peut-il survivre.. l'autre moitié continuera a se répartir les taches en changeant de fonction pour certaines??

car si c'est le cas, c'est quasi indestructible a moins de les priver de nourriture ou de détruire le superorganisme d'un coup !



yorenwan
yorenwan - 6 sep. 2010 - 20:56 - (lien vers ce commentaire)

Pour la reproduction, ils se reproduisent au sein du superorganisme pour sortir un mini-superorganisme ? Ou ils se reproduisent entre superorganisme ? (j'ose meme pas imaginer l'orgie xD)



luffy
luffy - 6 sep. 2010 - 22:37 - (lien vers ce commentaire)

Y a t'il une reine, un chef comme chez les abeilles et les fourmis?



hybride
hybride - 24 sep. 2010 - 11:17 - (lien vers ce commentaire)

Wiki semble moins catégorique quand il parle de superorganisme. Il est bien dit que les scientifiques pensent qu'il s'agit d'un superorganisme… C'est juste un détail ;)



Mat
Mat - 24 sep. 2010 - 12:03 - (lien vers ce commentaire)

@hybride : il faut lire jusqu'au bout, tu déformes complétement ce qui est dit. Il est bien dit que les scientifiques pensent qu'il s'agit d'un superorganisme unique.

Exemple :
Les paléontologues pensent qu'il s'agit d'un site de fouille unique.
vs
Les paléontologues pensent qu'il s'agit d'un site de fouille.

Ca n'a plus vraiment le meme sens quand tu vires le dernier mot…



KissKool
KissKool - 31 déc. 2010 - 15:28 - (lien vers ce commentaire)

“J’ai pas trop compris le principe de la digestion. Ça veut dire qu’un groupe mange pour tout le monde ?”
Il semblerait plus logique de penser que digestion signifie : travail de transformation en une substance nutritive assimilable par tous.



lepoy
lepoy - 14 fév. 2011 - 01:32 - (lien vers ce commentaire)

pour ceux qui veulent voir à quoi ca ressemble, voici une photo d'un super organisme de Siphonophorae en position de “pêche” ainsi qu'une vidéo du phénomène