Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Lorsque la marie-salope est pleine…
Par Arpegius - 21 fév. 2010   


+18
2 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


… elle doit être vidée pour pouvoir la remplir à nouveau.
A l'origine, le terme “marie-salope” désigne un chaland destiné à draguer et à porter, à une certaine distance des ports, les vases et les sables qui les obstruent.

Détails :

A quoi pensiez-vous bande de porcs maritimes ?

Ce terme a été utilisé à partir du XVIIIe siècle. Il est constitué du nom “Marie”, souvent donné à des bateaux, auquel est ajouté l’adjectif “salope” dans son sens ancien (utilisé jusqu’au XIXe siècle) de “sale”, “malpropre”, la tâche que ce bateau accomplissait étant considérée comme sale.

À partir du XIXe siècle, on emploie aussi de manière populaire le terme de “Marie-salope” pour désigner une fille de mauvaise vie. Le terme apparaît notamment dans la chanson de Georges Brassens intitulée Mélanie.

Sources :

Wikipedia – Marie-salope
Wiktionary – Marie-salope


Lotharius
Lotharius - 9 fév. 2010 - 10:14 - (lien vers ce commentaire)

Au passage, il arrivait qu'on baptise aussi les chantiers de construction sur le même mode : Marie + un autre prénom. Le titre du livre “Marie-Marraine” d'Hortense Dufour en est un exemple.



Schtroumpf
Schtroumpf - 11 jan. 2012 - 13:58 - (lien vers ce commentaire)

Il existe aussi un pont Putte-Savatte , nommé ainsi parce que situé dans le quartier des cordonniers de Châlons-en-Champagne.