Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
Un marathon de 27 000 kilomètres
Par Dauby - 13 fév. 2010   


+48
6 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


L’astronaute Sunita Williams a participé au marathon de Boston 2007… en orbite !

Détails :

Sa participation était essentiellement symbolique. A bord de la station spatiale internationale, elle courut la distance de l’épreuve sur un tapis roulant reproduisant les principales difficultés du parcours en 4 h 24.
Avant que le vainqueur de l’épreuve n’ait franchi la ligne d’arrivée, Sunita Wiliams avait tourné en orbite deux fois autour du globe.

Ce n’était pas sa première participation à un marathon. L’année précédente, elle avait parcouru (sur terre) celui de Houston, Texas avec le temps très honorable de 3 h 29.

Sources :

Courrierinternational.com – Un marathon record : 27 000 kilomètres
Wikipedia.org – Sunita Williams


Textor_Texel
Textor_Texel - 23 août 2010 - 19:53 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



bitbis
bitbis - 28 fév. 2011 - 16:15 - (lien vers ce commentaire)

Elle est passée de 3h29 à 4h24 en un an !
Ya pas a dire, l’espace ca encrasse !



Elhonna.
Elhonna. - 14 mai 2011 - 23:09 - (lien vers ce commentaire)

4h24 -> Boston 2007. 3h29 -> Houston 2006.
A moins que la distance soit la même je vois aucun rapport..



lorisalis
lorisalis - 14 mai 2011 - 23:17 - (lien vers ce commentaire)

Elhonna, la distance d’un Marathon est immuable quel que soit le lieu où il se déroule. (42,195 km)

ce lien explique tout.



Schtroumpf
Schtroumpf - 11 jan. 2012 - 14:12 - (lien vers ce commentaire)

Elle est passée de 3h29 à 4h24 en un an !
Ya pas a dire, l’espace ca encrasse !

Et puis elle était aussi en apesanteur pour courir, elle avait donc probablement un équipement pour la “fixer” sur le tapis, qui devait la gêner un peu.



docgeneto
docgeneto - 7 juin 2013 - 07:07 - (lien vers ce commentaire)

Et peut-être un peu de gène en fonction d’une composition inhabituelle de l’air artificiel fournit. Sans parler du côté peu écologique (mais je viens hypocritement d’en glisser un mot), ça me paraît un peu un gaspillage d’oxygène dans ces conditions.