Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
J'ai la rate qui s'dilate
Par Rrominet - 24 mars 2010   


+72
6 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Autrefois, on effectuait l’ablation de la rate de certains chiens ou chevaux de course, afin de les rendre plus performants.
C’est de là que vient l’expression “Courir comme un dératé”.

Détails :

La rate était l’organe chargé entre autres du stockage de la mélancolie, dans la théorie des humeurs. Les médecins de la Grèce antique pensaient donc qu’en l’atrophiant (ils tentaient de la dessécher par la prescription de décoction), un athlète courait plus vite.
L’idée a été reprise au XVIe siècle, et il a été décidé que les chevaux et les chiens couraient plus vite lorsqu’on leur supprimait la rate. Cependant, compte tenu de la durée de vie limitée des animaux après l’opération, les volontaires humains ne se sont pas bousculés, et cette intéressante théorie n’a malheureusement pas pu être testée sur l’homme.

Sources :

Wikitionnary – Dératé
Wikitionnary – Courir comme un dératé
Wikipedia – Rate


Aikanaro
Aikanaro - 22 mars 2010 - 19:19 - (lien vers ce commentaire)

Un type moins triste court plus vite ?



Ghost
Ghost - 22 mars 2010 - 20:12 - (lien vers ce commentaire)

Un type moins triste court plus vite ?

C'est surtout que c'est lourd à trainer la mélancolie…



Be@
Be@ - 24 mars 2010 - 16:31 - (lien vers ce commentaire)

Aujourd'hui les aspléniques survivent plus longtemps que les malheureux cobayes. Ils doivent cependant faire attention car ils présentent un risque d'infection élevé.
Le pdf disponible sur Infovac présente bien la fonction de la rate et les risques infectieux liés à son ablation.



Schtroumpf
Schtroumpf - 29 déc. 2011 - 14:48 - (lien vers ce commentaire)

Un membre de ma famille vit en effet sans rate depuis 35 ans (suite à un grave accident de voiture). Par contre il ne fait attention à rien. Il a beaucoup de chance (mais c'est habituel chez lui – mis à part cet accident).



sil2210
sil2210 - 18 fév. 2012 - 21:44 - (lien vers ce commentaire)

Les sportifs de haut niveau se faisaient enlever la rate car c'est elle qui provoque les points de côté. Donc plus de rate, plus de point de côté!



Lotharius
Lotharius - 8 déc. 2013 - 01:46 - (lien vers ce commentaire)

La rate était l’organe chargé entre autres du stockage de la mélancolie, dans la théorie des humeurs.

D'où la notion de spleen , introduite par Baudelaire, pour exprimer un sentiment proche de la mélancolie.

Ce mot est d'origine grecque. On le retrouve d'ailleurs dans des termes médicaux comme asplénie (l'absence de rate), mais Baudelaire l'a emprunté de l'anglais, où il a exactement le même sens.

“Courir comme un asplénique”, ça ne sonne pas pareil du tout :-)