Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Peine de mort
Par mansuetus - 1 déc. 2008   


+4
27 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


La guillotine a été utilisée pour infliger la peine de mort en France jusqu'à son abrogation (de la peine de mort, pas de la guillotine… encore que, forcément, l'une entraîne l'autre) en 1981.

Détails :

La guillotine a justement été inventée comme la technique d'exécution la plus sûre et la moins douloureuse (bon, si ça foire, c'est moche, mais normalement, on n'a pas le temps de sentir quoi que ce soit).
Même si personne n'est là pour comparer, la chaise électrique, le gaz et la pendaison, particulièrement si ça ne marche pas bien et vite, ce n'est pas super fun…

Source :

Wikipedia – Peine de mort


Ashkan
Ashkan - 21 juil. 2008 - 22:04 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Junk
Junk - 25 juil. 2008 - 18:37 - (lien vers ce commentaire)

La lapidation, c'est fun, parce que tout le monde peut participer et ca fait une sortie pour les enfants…



mansuetus
mansuetus - 25 juil. 2008 - 19:34 - (lien vers ce commentaire)

Quel est l'intrus entre le viol, l'inceste et le monopoly ?

C'est effectivement le viol : c'est le seul auquel on ne peut pas jouer en famille !



Aikanaro
Aikanaro - 25 août 2008 - 18:08 - (lien vers ce commentaire)

n'empêche que ça foire moins que la chaise électrique ou les injections létales ! Et puis faut avouer que c'est plus fun >_<



tiny47
tiny47 - 15 oct. 2008 - 10:22 - (lien vers ce commentaire)

Et comment on sait que c'est moins douloureux ? Il faut le tester et interroger les cobayes après ?



pampa
pampa - 29 déc. 2008 - 16:03 - (lien vers ce commentaire)

Je pense qu'on juge plutôt au niveau de la longueur de la sentence. On part du principe que plus vite c'est fait, moins les gens souffrent. Moi, je trouve que le bûcher, c'est quand même classe, surtout en hiver quand on se les pèle, ça permet à tout le monde de se réchauffer un peu. Et puis de toute façon, on n'a jamais prouvé qu'une guillotine pouvait efficacement tuer une sorcière. Le bûcher c'est une valeur sûre ! ;)



Touched
Touched - 20 jan. 2009 - 07:23 - (lien vers ce commentaire)

Vous en faites quoi de l'écartèlement?



azna
azna - 5 mars 2009 - 00:41 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



guillarme
guillarme - 13 mai 2009 - 23:00 - (lien vers ce commentaire)

Cela a pu “foirer” lamentablement, comme l'exécution de Lacenaire, le célèbre assassin-poète du 19ème s., que l'on retrouve dans “Les enfants du Paradis”. La lame de la guillotine, comme cela arrivait, s'est coincée à mi-parcours. Le temps que Sanson, le bourreau, dont on peut lire les mémoires effrayantes, débloque le couperet, Lacenaire a tourné le visage vers le haut… Quand le mécanisme a été enfin réparé, la lame lui a coupé le visage au niveau du menton… Aïe ! Dans ses mémoires, Sanson évoque d'autres ratages, somme toute rares, surtout au temps de son grand-père, célèbre bourreau de la révolution.



Thally
Thally - 22 mai 2009 - 17:08 - (lien vers ce commentaire)

J'pense que ça va tellement vite que les gens n'ont pas le temps de dire ouf alors que sur les chaises électriques et les injections tu sens la mort arrivé brrr… Pis en plus tu vois encore quelques secondes à ce qui parait :D !



Aikanaro
Aikanaro - 22 mai 2009 - 19:08 - (lien vers ce commentaire)

Il me semble que quand tu es guillotiné, ta tête reste “consciente” qqe secondes mais j'ai rien trouvé la dessus sur internet



taille50
taille50 - 28 mai 2009 - 21:37 - (lien vers ce commentaire)

Si comme dit pampa on juge plutôt au niveau de la longueur de la sentence, la prison a vie ça doit être la pire des sentences! Y a même des gens qui ont été emprisonnés à vie sans être coupable, et même de nos jours!



Loof
Loof - 8 juil. 2009 - 18:50 - (lien vers ce commentaire)

Je vois pas pourquoi on a aussi interdit la guillotine, ça serait très utile pour couper un brignolet vieux de 10 jours pour faire du pain perdu !



zobizob
zobizob - 8 juil. 2009 - 19:15 - (lien vers ce commentaire)

@ Aikanaro
Quote:Il me semble que quand tu es guillotiné, ta tête reste “consciente”
deja tu me tutois plus jamais
et de deux moi je connais un ami qui a eu cette maladie et que c'est ses pieds qui son resté conscients



Clin
Clin - 9 juil. 2009 - 10:24 - (lien vers ce commentaire)

L'Espagne de Franco utilisait la strangulation, Dracula l'empalement (ca c'est sympa, ca finit par puer un peu, mais c'est théatral) et les faux monneyurs étaient ébouillantés (ca sent le cochon grillé, et c'est écolo : on peut réutiliser l'huile chez McDo).

Perso j'ai un penchant pour le peloton d'execution, utilisé en France pour les crimes des militaires. Il y avait une balle à blanc pour que les bourreaux ne se sentent pas coupables.
La méthode chinoise est plus simple : place publique, un seul militaire, une kalash, une balle dans la nuque. Et l'officier tire une balle au pistolet dans la tête, au cas où (dans la tête du mort, pas du bourreaux).



madevilts
madevilts - 31 août 2009 - 14:01 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Heniker
Heniker - 2 déc. 2009 - 14:04 - (lien vers ce commentaire)

et économique en plus chez les chinois : la balle est facturée à la famille…



jorganson
jorganson - 4 déc. 2009 - 19:09 - (lien vers ce commentaire)

Bah, les Allemands y allaient à la hache, c'est pas mal aussi mais ça nécessite une certaine dépense d'énergie:lorsque en 44 Hitler fera exécuter des “comploteurs” à tour de bras, ils adopteront la guillotine (toutefois un modèle moins haut qu'en France), parce que les bourreaux ne suivaient plus.



Mandrakemoa
Mandrakemoa - 11 déc. 2009 - 16:38 - (lien vers ce commentaire)

Cette LSV me semble légèrement incorrecte.

La guillotine n'a pas été utilisée jusqu'à l'abrogation de la peine de mort. Il s'est écoulé environ 4 ans entre la dernière utilisation de la guillotine et l'abrogation.

La dernière exécution date du 10 septembre 1977, celle de Hamida Djandoubi, pour la torture et l’assassinat d’une jeune femme.



Be@
Be@ - 1 avr. 2010 - 18:34 - (lien vers ce commentaire)

La guillotine aurait pu être utilisée jusqu'à son abrogation car après Hamida Djandoubi, il y a eu d'autres condamnés à mort (une quinzaine). Cependant, ils n'ont pas été exécutés car ils ont soit obtenu la conversion de leur peine, soit gagné le pourvoi en cassation, soit obtenu la grâce présidentielle.



Ornella
Ornella - 4 mai 2010 - 00:23 - (lien vers ce commentaire)

que de commentaires qui donnent froid dans le dos!!! en tout cas, merci monsieur Bandinter.



Elecsir
Elecsir - 23 juin 2011 - 16:26 - (lien vers ce commentaire)

@taille50:
A moins qu'il y aie un intérêt à être condamné à vie plutôt qu'exécuté pour le cas où on découvre la preuve que le condamné était innocent.
et personne n'est emprisonné à vie sans être coupable.
(le sens juridique du terme coupable s'applique pour toute personne jugée et condamnée par un tribunal ou une cour).
et ptit nota: la guillotine a été mise en application, sur “prescription” du docteur guillotin, dans un soucis d'équité et d'humanité:
avant la révolution, seuls les nobles étaient décapités à la hache, le petit peuple n'avait le droit qu'à la pendaison ou l'écartèlement.



kouign
kouign - 4 sep. 2011 - 01:56 - (lien vers ce commentaire)

tout comme les chambres a gaz des camp de concentration, la guillotine a été inventé par soucis de rentabilité :
les baïonnette coûtaient cher et se cassaient dans les os, les exécutions par balles coûtaient trop cher… Un concourt fus donc organiser pour trouver un nouveau moyen : la guillotine fus retenue car une même lame s 'use peu et peu être réutilisée plein de foi, ce système est également transportable ce qui permettait de la déplacée de village en village enfin l 'engin étant impressionnant il permettait d 'effrayer les populations lorsque' on la déployait sur le place du village…

mais la cadence d un guillotine étant limité il fallu trouver des procéder collectif. Plus tard les révolutionnaires mirent en placent les noyades collectives pratiquée dans la Loire , les chimistes ont aussi expérimenter les gaz toxiques et les poisons (dans les sources , puits et nappe phréatiques )

et pour finir les colonnes avaient encore une autre technique:
ils enfermait tout le monde dans une grande pièce , la fermait et y mettait le feu. Ou lorsque ils avaient assez de munitions , ils encerclait le village , mettait le feu et tirait sur tout ceux qui essayait de s 'enfuir…

ben aller je m' arête la !



Cr1Moi
Cr1Moi - 9 sep. 2011 - 22:09 - (lien vers ce commentaire)

C'était tellement mieux quand les condamnés étaient simplement jeter au cirque… Et je pense que question économie, c'est la méthode la plus viable! :p



kouign
kouign - 18 sep. 2011 - 02:14 - (lien vers ce commentaire)

économiquement ? les grands évènements coûtaient cher à organiser et ne rapportaient pas beaucoup, l 'entrée étaient gratuite . mais les circonstance et les objectifs sont légèrement différent. dans le cas des jeux, les objectifs ne furent pas tous atteint : les martyres chrétiens suscitais plus de conversion que les lions ne pouvaient en manger.
ce coup ci la solution de masse fut les torches humaines d' après les récit les rues de Rome en était remplis la nuit a une certaine période.

Chacun ses méthodes en fonction du contexte , et de la mode du moment mais les hommes ne changent pas.



cruser
cruser - 17 nov. 2011 - 14:23 - (lien vers ce commentaire)

Cr1Moi, le polique n'organise plus les jeux du cirque celà coutait trop cher. Maintenant le plolitique, c'est le cirque :-D



schmitouzen
schmitouzen - 31 mai 2012 - 18:02 - (lien vers ce commentaire)

A noter que la guillotine n'était pas le seul procédé prévu par le code pénal français pour mettre à mort les condamnés à la peine capitale.
La fusillade était aussi prévue (par exemple pour les crimes portant atteinte à la sûreté de l'Etat, article 13 du code pénal en vigeur avant l'abolition intervenu en 81).