Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Une pinte de trop ?
Par Kal - 29 mai 2010   


+57
7 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


En observant bien votre pinte de Guinness, vous verrez les bulles se déplacer vers le bas.

Détails :

Ce phénomène observé depuis belle lurette dans les pubs irlandais a longtemps été pris pour une illusion d'optique. Il n'a été modélisé puis démontré scientifiquement qu'en 2004.

Si les bulles montent évidemment au centre du verre, les plus petites retombent bel et bien ensuite près des parois, créant ainsi une circulation et l'illusion que les bulles ne font que descendre, puisqu'on ne voit que le bord du liquide opaque.

Alors rassurez-vous, ceci arrive même à jeun, et ce dès la première pinte.
Sláinte Mhaith ! (Avec modération.)

Sources :

Chem.ed.ac.uk – Université d'Edimbourg [en]
Fluent.com – Bubbles in Guiness beer [en]
Wikipedia – Guiness [fr]


Mako
Mako - 28 mai 2010 - 18:15 - (lien vers ce commentaire)

Question (peut-être) stupide : le fait que ça soit de la Guiness a de l'importance (composition particulière), ou c'est valable pour toutes les bières ?



Kal
Kal - 28 mai 2010 - 18:16 - (lien vers ce commentaire)

Mako
le fait que ça soit de la Guiness a de l’importance

Oui et non.
Ca marche pas dans toutes les bières, mais ça pourrait marcher théoriquement dans n'importe quel liquide.
Là, le fait que la mousse soit super dense “bloque” les bulles les plus petites arrivées en haut, ce qui les fait retomber (d'autant plus qu'elles sont faites de N2). Dans la 1664 par exemple la mousse est légère et ça se produit pas.
De plus, le fait que la bière est noire rajoute du contraste et on voit nettement mieux les bulles.
La question est évoquée dans ma première source:
http://www.chem.ed.ac.uk/guinness/anyliquid.html



Lotharius
Lotharius - 28 mai 2010 - 18:37 - (lien vers ce commentaire)

Je confirme ce que dit Kal en réponse à Mako.
J'ai déjà vu, mais rarement, cette effet de “colonnes montantes” et “descendantes” dans de la Pils belge bien servie, mais comme la bière est translucide, on voit les deux mouvements et ça intrigue moins que dans la Guinness.



lepoy
lepoy - 28 mai 2010 - 21:27 - (lien vers ce commentaire)

je copie colle l'article Wiki :

Pour faire simple, les différences de température dans le verre créent un courant de convection. Ainsi, les bulles remontent par un courant central, stagnent près de la surface, puis redescendent sur la périphérie du verre.

avec un petit lien ca devient parfait : http://www.chem.ed.ac.uk/guinness/why.html



Kal
Kal - 31 mai 2010 - 13:01 - (lien vers ce commentaire)

J'apporte une précision suite à mon expérience de samedi soir: ça ne marche pas avec les Guinness “Foreign Extra” en bouteille, qui ne sont pas pareilles (bulles uniquement CO2, goût plus acide, mousse moins dense… et bière moins bonne – avis personnel).

Rien de tel que la “Draught”! ^^



le_hollandais_volant

hic !

C'est peut-être un moyen de voir si on est saoul : si on voit toutes les bulles aller dans tous les sens, c'est qu'on est saoul. Si elles ne font que descendre, ben… aussi en fait…



Prosper
Prosper - 5 jan. 2012 - 22:04 - (lien vers ce commentaire)

Pour savoir si t'as trop bu, y a un truc infaillible : tu comptes les bulles et tu vois si t'en as le double de ce qu'il est prévu dans le verre.