Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
A en perdre le Nord…
Par atchoum - 24 juin 2010   


+64
13 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


L’étoile polaire, seul astre visible à l’œil nu qui semble immobile dans le ciel boréal, n’est pas une, mais trois étoiles.

Détails :

Dans l’hémisphère Nord, Alpha Ursae Minoris (ou Polaris) se trouve presque dans le prolongement de l’axe de rotation de la Terre. Elle est donc perçue comme immobile, indiquant le Nord, tandis que toutes les autres étoiles semblent tourner autour d’elle.
Les observations de Hubble ont permis d'observer qu'elle était en réalité accompagnée de deux petites soeurs qui forment avec elle un système triple (trois étoiles très rapprochées). Nous avons donc trois étoiles polaires!

Dans l'hémisphère Sud, aucune étoile facilement visible à l'oeil nu ne se trouve dans l'axe de rotation terrestre : on utilise plus couramment la constellation de la Croix du Sud, mais il ne s'agit pas du tout d'une étoile polaire.

Source :

Wikipedia – Alpha Ursae Minoris


cacahuete
cacahuete - 17 juin 2010 - 20:42 - (lien vers ce commentaire)

Je ramène obligatoirement ma fraise en astronomie.
UN MILLIER D'ETOILES ne sont pas dîtes “simples” c'est à dire, avec seulement une étoile.

Regardez en ce moment la deuxième étoile de la grandre ourse, en partant du manche de la casserole, avec un bon ciel (comme chez moi) on distingue 2 étoiles : Alcor et Mizar.

Donc que l'étoile polaire soit une étoile triple ne me surprant pas du tout. Impressionnant pour une personne peut expérimentée mais anodin pour quelqueconque qui regarde un peu les étoiles …



Aikanaro
Aikanaro - 20 juin 2010 - 11:18 - (lien vers ce commentaire)

Ce lien est plus précis sur le fait que ce soit un système triple (et il nous dit qu'on le savait avant Hubble grâce aux interactions gravitationnelles), j'ai aussi pensé qu'on pouvait rajouter l'anecdote de Wikipédia :

Le lundi 4 février 2008, la NASA a diffusé la chanson Across The Universe à travers la galaxie pour fêter le 40e anniversaire de son enregistrement. La chanson voyagera à la vitesse de la lumière pendant 431 ans pour atteindre sa destination finale, l'étoile polaire (Polaris), astre le plus brillant de la constellation de la Petite Ourse.

En reformulant bien sûr :p.



ichthon
ichthon - 23 juin 2010 - 14:44 - (lien vers ce commentaire)

Je reviens à la charge une dernière fois avec cet article de 2006 (sic) qui nous confirme bien que plus de 80% des systèmes seraient multiples…
http://www.in2p3.fr/recherche/nouvelles_scientifiques/archives/2006/4_hess.htm
J'ai passé pas mal de temps à chercher, je ne sais plus quoi penser maintenant !
Je vais peut être le proposer en lsv, pour le soumettre à vos avis et arrêter de squatter ce topic…



Aikanaro
Aikanaro - 23 juin 2010 - 21:48 - (lien vers ce commentaire)

Oui enfin y'a une distinction pas négligeable, 80% des étoiles font parties de système multiples, mais moins de 80% des étoiles qu'on voit sont des systèmes multiples puisqu'il y a plus d'étoiles dans un système multiple par définition.



Kal
Kal - 24 juin 2010 - 13:06 - (lien vers ce commentaire)

En même temps, il y a système multiple et système multiple aussi… J'explique.

Vu que l'univers est en 3D (ah? :p ), il y a de fortes chances pour qu'en regardant dans une direction on voit une étoile, et en regardant bien on en voit une autre juste à côté alors qu'en fait cette seconde étoile se trouve loin loin derrière. C'est ce qu'on appelle un système multiple “optique” (ou “double optique” quand y'en a deux). C'est le cas d'Alcor et Mizar de la Grande Ourse et probablement de beaucoup d'autres dès qu'on regarde avec un télescope.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Double_optique

Mais parfois les deux étoiles sont réellement proches dans l'espace (et pas que vu depuis la Terre) et se tournent réellement l'une autour de l'autre, on parle alors de système binaire, ternaire, etc. Elles forment un vrai système gravitationnel indissociable.
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89toile_binaire

Dans le cas de l'étoile polaire c'est en fait:
-un système binaire (soupçonné puis avéré par Hubble)
-et une autre étoile proche dans le ciel qui est un double optique de ce système binaire (observé depuis longtemps)
http://www.sur-la-toile.com/article-1181-Le-systeme-triple-de-l—Etoile-Polaire..html
http://hubblesite.org/newscenter/archive/releases/2006/02/full/

Dire que l'étoile polaire est triple est de toute façon un abus de langage.

Après, faut savoir comme le dit si bien Manux la question est de savoir jusqu'à quel point on explique aux gens. Pas assez c'est Th.3, et trop c'est Th.1. La formulation initiale résultait de la fusion de deux infos sans entrer vraiment trop dans le détail, je pensais qu'on avait atteint un bon compromis. ^^



Aikanaro
Aikanaro - 24 juin 2010 - 13:17 - (lien vers ce commentaire)

Euh non, l'étoile polaire est vrai système triple avec deux étoiles extrêmement rapprochés qui orbitent autour d'une autre.
On parle de système multiples quand les étoiles ont des interactions gravitationnelles fortes les une avec les autres.
Je remets de lien .



Kal
Kal - 24 juin 2010 - 13:35 - (lien vers ce commentaire)

Okay, mea culpa, Polaris est un vrai système ternaire alors.

Ca la rend encore plus intéressante du coup puisqu'on est certains maintenant que ce n'est pas une illusion d'optique.



atchoum
atchoum - 24 juin 2010 - 16:14 - (lien vers ce commentaire)

Bon… après le temps passé en modo et tous les changements, je sais pas si je mérite d'avoir mon nom la en haut^^
mais bon… allé, premier LSV accepté!



carinou
carinou - 27 juin 2010 - 01:05 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



kuknorris
kuknorris - 28 juin 2010 - 15:33 - (lien vers ce commentaire)

Intéressant ce LSV, il me fait tout de suite penser au paradoxe d'Olbers, même si c'est un peu capillo-tracté…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_d%27Olbers



Dliryc
Dliryc - 20 sep. 2010 - 11:37 - (lien vers ce commentaire)

Merci pour cette info, je ne savais pas !
Le phénomène de double optique est également intéressant à connaitre.

Un système binaire bien connu est Sirius, la preuve en image (enfin en texte, si on reprend l'histoire de la double optique, ne pas se fier aux images).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sirius

Sirius est d'ailleurs le 4ème corps céleste le plus brillant dans notre ciel (1er : Soleil ; 2ème : Lune ; 3ème : étoile du Berger (qui n'est pas une étoile mais notre planète Vénus))

Pour rappel, plus la magnitude d'une étoile est faible, plus elle est brillante.
Sirius est facilement visible par un ciel dégagé d'hiver au sud-ouest de la constellation d'Orion. Le scintillement est accentué si on l'observe à la jumelle.



cacahuete
cacahuete - 17 nov. 2010 - 16:17 - (lien vers ce commentaire)

“Sirius n'est pas forcément black(“secret)

Pour ceux qui veulent plus d'info sur la magnitude ou Sirius, voici un Lsv qui lui est destiné.



le_hollandais_volant

Oui, et dans 10 000 ans, l’étoile Polaire (ou « les étoiles polaires » si vous insistez) ne seront plus immobiles :).

L’orientation de l’axe de rotation de la Terre varie, et dans 10 000 ans il sera à l’oposé de là où il est maintenant.
Cette variation est due à la vitesse de précession de la Terre (tout comme une toupie commence à “osciller” quand sa vitesse diminue, la terre fait de même, et une période de ces “oscillations” dure 20'000 ans).