Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Dr Kawashima avait raison
Par Minizyl - 18 juin 2010   


+40
10 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Les neurones représentent moins de 10% de nos cellules cérébrales.

Détails :

Les neurones, que l'on appelle parfois cellules “pensantes”, sont les cellules qui permettent le passage de l'influx nerveux dans le système nerveux central dont le cerveau est l'organe principal.

Malgré leur rôle critique dans les fonctions cognitives et motrices, ces cellules sont 10 à 50 fois moins nombreuses que leurs nourrices, les cellules gliales, qui constituent donc la majorité des cellules de notre cerveau.

Pour indication, le nombre de neurones s'élèverait aux environs de 100 milliards pour un cerveau humain.

Sources :

Wikipedia – Neurone
Wikipedia – Cellule Gliale


Yaemgo
Yaemgo - 15 juin 2010 - 19:18 - (lien vers ce commentaire)

Génial, dans le reste on pourrait faire pousser des haricots.



Kal
Kal - 15 juin 2010 - 20:05 - (lien vers ce commentaire)

Le mythe des 10% vient du psychologue William James et date des années 1890 il me semble. Dans l'entre deux guerres, la découverte des proportions neurones/cellules gliales a relancé et répandu le mythe grâce aux journalistes, mais il existait déjà. ;)



Minizyl
Minizyl - 16 juin 2010 - 12:09 - (lien vers ce commentaire)

C'est bien l'origine la plus probable du mythe, William James parlait alors de “10% de nos capacités”. En fait il a gagné sa popularité bien plus tard, lorsqu'il a été repris sous la forme “10% de notre cerveau” dans la préface du célèbre livre de développement personnel Comment se faire des amis écrit par Dale Carnegie en 1936.

Ensuite, il a soit disant été réutilisé par Einstein, bien qu'il soit difficile d'en trouver la trace, ce qui lui donnait une légitimité à l'échelle du génie du bonhomme.
A l'opposé, de nombreux gourous qui y voyaient la preuve de l'existence de capacités parapsychiques (télépathie, télékinésie etc…) ont cherché à l'utiliser.

Dans les années 30 environ, Karl Spencer Lashley réalise des expériences sur des rats qui montrent que ces animaux sont capables de réaliser certaines taches après ablation d'une partie de leur cortex cérébral. Bien que les tests ne concernent que des taches simples et laissent le flou régner sur les capacités à accomplir des actions plus complexes, cela renforce encore une fois le mythe.

Bien entendu, les connaissances sur les cellules gliales qui datent du début du siècle ne pouvaient que contribuer à faire perdurer le mythe.

Cet article (en anglais) sur le sujet est plutôt pas mal : Barry L. Beyerstein pour ScientificAmerican



caryopse
caryopse - 13 juil. 2010 - 09:05 - (lien vers ce commentaire)

Donc, puisque les neurones sont le support de transmission, pour faire un parallèle imagé, alors que certains sont équipés en fibre optique, d'autres sont en RTC des années 70 ! (non, non, je ne citerai pas de nom)



Caramel
Caramel - 25 sep. 2010 - 13:57 - (lien vers ce commentaire)

Très intéressant, mais j'ai l'impression qu'il y a parfois confusion entre :
“les neurones ne représentent que 10% des nos cellules cérébrales” et “nous n'utilisons que 10% (en moyenne) de notre cerveau”.
C'est en tout cas ce que disait Einstein -en parlant des autres, pas de lui…

Actuellement des expériences telles que celle des rats citée par Minizyl prouve la capacité du cerveau humain à construire (et non reconstruire) des schémas de pensée dans de nouvelles zones du cortex. Très clair dans certaines réadaptations (telle que l'hémianopsie il me semble)



Minizyl
Minizyl - 16 déc. 2010 - 14:36 - (lien vers ce commentaire)

Tu as lu mon commentaire en diagonale Caramel, il est peu probable qu'Einstein ait vraiment dit ça. Il s'agit certainement d'une phrase qui lui a été attribuée par d'autres afin de donner plus de poids à cette théorie.

Mais effectivement, ce LSV est là pour rappeler que le mythe n'a pas vraiment lieu d'être et qu'il ne faut pas confondre capacités cérébrales et neurones (bien que cette confusion soit née avant que l'on découvre les cellules gliales).



vachekirit
vachekirit - 19 fév. 2011 - 14:22 - (lien vers ce commentaire)

tout comme les rats, on peut vivre avec un morceau de cerveau en moins!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Phineas_Gage



Manux
Manux - 19 fév. 2011 - 14:47 - (lien vers ce commentaire)

Effectivement, dans son sérieux et son exhaustivité légendaire, spontex en fait état dans ce lsv



Frankky
Frankky - 21 août 2011 - 23:53 - (lien vers ce commentaire)

très bon lsv! on m'a dit cette info une bonne dizaine de fois et je n'ai jamais pensé a aller la vérifier



Jacamable
Jacamable - 2 nov. 2011 - 23:02 - (lien vers ce commentaire)

Qui nous dit que ce ne sont pas les cellules gliales qui apprennent aux neurones à penser de façon réflexe.
Einstein avait parait-il beaucoup plus de cellules gliales que les autres, et pas plus de neurones ! (j'ai lu ça dans une revue scientifique il y a quelques mois de ça)

Ça laisse rêveur, pas vrai ?