Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Ca ne manque pas de piquant
Par Mako - 23 juin 2010   


+45
5 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


La protéine SHH (Sonic Hedgehog) tient son nom du célèbre hérisson bleu de Sega.

Détails :

Cette protéine intervient entre autres dans le développement embryonnaire des invertébrés. Elle est aujourd'hui le sujet de plusieurs recherches, notamment en ce qui concerne la neurogénèse. Son inhibiteur porte le nom de Robotnikinin, en l'honneur de la némésis du petit hérisson bleu.

Dans le même ordre d'idées, on peut également signaler un gène (Zbtb7) qui s'appelait initialement Pokemon.

Sources :

Wikipédia – Sonic Hedgehog [en]
Wikipédia – Sonic Hedgehog [fr]
Wikipédia – Sonic [fr]
Expasy.ch – La protéine sonic hedgehog [fr]


adrielric
adrielric - 19 déc. 2010 - 12:17 - (lien vers ce commentaire)

Mais c'est des rigolo les chercheurs dis donc ! x)
La culture geek est partout !!



Animaphagus
Animaphagus - 28 mars 2011 - 00:15 - (lien vers ce commentaire)

La famille des “Hedgehog” est une grande famille de protéines impliquées dans le développement.

Dans la même famille, il existe aussi la protéine “Indian Hedgehog” qui, si vous prononcez rapidement et plusieurs fois son nom ressemgle à “Indiana Jones”



yoyo10
yoyo10 - 16 juil. 2011 - 14:43 - (lien vers ce commentaire)

@adrielric : oui la culture geek est partout, mais surtout chez les scientifiques (ingés et chercheurs en particulier…)



Feng
Feng - 28 oct. 2011 - 19:59 - (lien vers ce commentaire)

On peut aussi nommer le gêne “Superman” (chez les plantes) qui accroît le nombre “quequette” de la plante, mais qui la rend stérile !



MayAstrid
MayAstrid - 3 jan. 2012 - 22:30 - (lien vers ce commentaire)

Elle est nommée ainsi car son inhibition entraîne l'apparition de petites piques sur l'embryon de mouche…