Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Blanc comme neige
Par celor - 28 juin 2010   


+84
10 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Vous pensiez que l’ours polaire possède une fourrure blanche ? Que nenni ! En réalité ses poils sont incolores et, qui plus est, implantés sur une peau noire.

Détails :

Les poils composant la fourrure de l’ours blanc sont en réalité non-pigmentés et donc incolores et translucides et ils sont également creux. Par contre, sa peau est complètement noire. La couleur blanche que nous voyons provient de la réflexion de la lumière visible sur l’intérieur de ces poils. Les reflets jaunes proviennent du fait que les protéines de kératine composant ses poils absorbent les rayons violets et ultra-violets.

Source :

Wikipédia.org – Ours blanc [fr]


mansuetus
mansuetus - 24 juin 2010 - 18:42 - (lien vers ce commentaire)

C'est un classique.

le tangara n'a pas d'ailes bleues…

En observant au microscope électronique à balayage une plume bleue de Guit-guit saï (Cyanerpes cyanus), on a la surprise de voir une structure en alvéoles d’abeilles, faite d’une juxtaposition de logettes sensiblement hexagonales et toutes identiques avec l’intérieur arrondi. Il existerait une relation directe entre la taille des logettes et la couleur produite. Quoi qu’il en soit, il ne suffit pas que la lumière soit décomposée par cette structure pour qu’une couleur apparaisse, il faut aussi que la mélanine noire absorbe une partie des radiations lumineuses. La mise en place des couleurs chez les jeunes oiseaux pourrait donc correspondre soit au dépôt progressif de mélanine, soit à l’épanouissement des logettes.

http://pinson.e-monsite.com/rubrique,a-venir,255417.html

J'avais étudié ça en physique, mais je ne parviens plus à remettre le mot. C'est pas la diffraction, c'est “l'autre” ^^



atchoum
atchoum - 24 juin 2010 - 18:43 - (lien vers ce commentaire)

réfraction? (quoique ça doit pas être ça… à mon avis plus de gens connaissent réfraction que diffraction)



Raph
Raph - 24 juin 2010 - 19:34 - (lien vers ce commentaire)

Il me semble que c'est bien diffraction mans. C'est le même phénomène que lorsque que tu balances un rayon lumineux sur une grille ayant des trous du même ordre de grandeur que sa longueur d'onde.



Altega
Altega - 25 juin 2010 - 02:04 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



MoFan
MoFan - 25 juin 2010 - 05:39 - (lien vers ce commentaire)

Précision :
Les poils creux permettent également une meilleur isolation.



mansuetus
mansuetus - 1 juil. 2010 - 20:58 - (lien vers ce commentaire)

Hé bien non, il semble que ce soit le mot “interférence” qui soit le bon :
http://jacrieth.free.fr/Causeries/Interdif.html

La diffraction fait des ronds de tailles variables et des choses sympathiques, mais de ce que je me souviens, ça ne change pas les couleurs.

Enfin, voila, c'était la minute “mansuetus rappelle qu'il a fait de la physique”



cclemss
cclemss - 19 avr. 2012 - 16:07 - (lien vers ce commentaire)

Bonjour bonjour, ne serait ce pas plutôt un phénomène d'iridescence ?



mansuetus
mansuetus - 19 avr. 2012 - 16:16 - (lien vers ce commentaire)

Effectivement, je ne connaissais pas ce terme, mais ça semble convenir :

On parle de goniochromisme quand une surface paraît changer de couleur selon l'angle sous lequel on la regarde ou selon l'angle selon lequel elle est éclairée. Lorsque les couleurs sont celles de l'iris, il s'agit de l'irisation. L'iridescence est très répandue dans la Nature ; de nombreux coléoptères et papillons, poissons et oiseaux doivent leurs magnifiques couleurs à ce phénomène.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Iridescence

Sauf que :

Ce sont des phénomènes optiques comme des interférences lumineuses qui fondamentalement sont à l'origine de l'iridescence.

Donc le mot interférence semble donc être le phénomène physique et l'iridescence, le phénomène “biologique”.



Jacamable
Jacamable - 23 mai 2012 - 17:36 - (lien vers ce commentaire)

Et le phénomène qui décompose la lumière en toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, comment se nomme-t-il ?



Nanakin
Nanakin - 8 juil. 2012 - 18:07 - (lien vers ce commentaire)

Il s'agit de la dispersion de la lumière qui est dû au phénomène de réfraction. La réfraction (donc la déviation) de la lumière dépend de sa longueur d'onde(donc de sa couleur), ainsi le bleu est plus dévié que le rouge. Il en résulte entre autre l'arc-en-ciel.