Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Independence King
Par Be@ - 19 juil. 2010   


-2
11 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Théodore de Neuhoff, unique et éphémère roi de Corse sacré en 1736, fut le premier à proclamer l’indépendance de l'île.

Détails :

À cette époque, les notables corses tentent de s’opposer à la domination génoise et trouvent une oreille attentive auprès de Théodore de Neuhoff, un aventurier d’origine allemande. Ce dernier débarque en Corse avec armes et argent, promettant de se dévouer à l’indépendance de l’île.
Il séduit rapidement les Corses qui le sacrent roi un mois à peine après son arrivée. Il forme alors un gouvernement, monte une armée et bat monnaie.
En l’absence du soutien des grandes nations, Théodore 1er n’arrivera cependant pas à imposer le royaume de Corse face à Gênes qui met sa tête à prix. Tout juste 7 mois après son sacre, il se voit contraint de quitter l’île de beauté. Il mourra en Angleterre, dans le dénuement le plus total.
C’est à lui que l’on doit la popularisation de la tête de maure du drapeau corse.

Sources :

Adecec.net
Préfecture de Corse
Wikipedia – Thérodore de Neuhoff


mama123
mama123 - 2 sep. 2010 - 12:25 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Ghost
Ghost - 2 sep. 2010 - 12:53 - (lien vers ce commentaire)

pfffffffffffffffff quel lsv pourri, -14, qui a accepté ça? ya du piston dan l’air

Spontex ne publie pas au piston. La première condition de publication d'un LSV est la véracité de l'information.

La seconde condition est le caractère surprenant ou inattendu de ladite information. C'est effectivement un critère subjectif.

Il ne faut pas perdre de vue que tout LSV est publié après validation par l'équipe de modération, dont les critères sont assez sélectifs et après débat et vote, le tout se passant parfois dans le sang et les larmes.

Par ces motifs, l'accusation de subjectivité est rejetée, et le tribunal rappelle au requérant que, la critique étant aisée mais l'art difficile, il peut participer à la modération des LSVs en suivant ce lien : http://fr.spontex.org/participer/lsv/queue/ .



r2d2
r2d2 - 3 sep. 2010 - 12:43 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Be@
Be@ - 3 sep. 2010 - 12:49 - (lien vers ce commentaire)

r2d2, quand les LSV sont soumis, ils sont anonymes (tu peux aller regarder ici pour vérifier). Ensuite, lorsqu'ils sont publiés, on voit qui en est l'auteur.



Harmonie
Harmonie - 2 déc. 2010 - 22:54 - (lien vers ce commentaire)

La Corse a été déclaré indépendante (1730) avant Théodore de Neuhoff (1736). On l'a pas attendu… mais il a quand même eu le bon reflexe en fuyant de l'ile de mettre en tête le père de Pasquale Paoli qui lui aura fait beaucoup de chose pour notre île bien plus que Napoléon (contrairement à ce que beaucoup de gens pensent…)



Be@
Be@ - 3 déc. 2010 - 00:05 - (lien vers ce commentaire)

On trouve dans ce volume de L'Univers la description de la consulte de la Saint Pancrace. Les choses ne sont pas tout à fait aussi simples. Les corses ont effectivement essayé de bouter les génois hors de leur pays à partir de 1730 mais il a fallu attendre 1734 pour qu'ils soient en mesure de se déclarer indépendants (voir page 99) et encore, pas exactement puisqu'ils proposèrent la souveraineté de la Corse à l'Espagne.



r2d2
r2d2 - 13 juil. 2011 - 18:34 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Minizyl
Minizyl - 13 juil. 2011 - 18:38 - (lien vers ce commentaire)

Te fatigue pas à faire semblant de te répondre, on sait que c'est toi mama123.
En plus te pointer sous ta seconde identité ultra secrète 3 minutes après avoir écrit un comm sur ton identité principale après des mois d'absence des 2 identités c'est vraiment pas très discret…



Beri
Beri - 14 juil. 2011 - 17:41 - (lien vers ce commentaire)

MUHAHAHAHAHAHAHA EPIC FAIL mama123 !
Et si le coup du : mais non c'est pas moi, j'ai un seul compte, c'est un hasard te venait à l'esprit, je te dirais que nous avons d'autres preuves.
Et tiens au passage, tu es fan du bestiaire de Thierry Bisch ?



Cr1Moi
Cr1Moi - 17 nov. 2011 - 15:06 - (lien vers ce commentaire)

Je connaisais assez mal l'histoire de Corse, alors j'ai plussé le LSV.

Et je plusse aussi le EPIC FAIL de Beri :p

Quant à ce qu'a fait Napoléon pour la Corse, ok il en vient mais a-t-il vraiment considéré plus qu'autre chose son pile natale par la suite? Je pense que c'est un raccourci, il en vient il l'a favorisé, alors que bon non…

Saletés de Gênois, on aurait pas à se farcir les Corses si Théodore avait réussi. Ca aurait fait moins de bombes parmi les bergers…



alwaysfunky
alwaysfunky - 7 avr. 2012 - 13:29 - (lien vers ce commentaire)

encore une reflexion pleine de haine et de cliche o pinzuttu que tu es…......



vel
vel - 17 déc. 2012 - 13:45 - (lien vers ce commentaire)

c'est incroyable des que l'on aborde ( de façon banale)les religions, ou les les points de friction dans le monde ça se termine par de grands mots