Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
Trouver chaussure à son pied
Par vindz - 27 août 2010   


+48
13 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Contrairement à ce que dit le petit malin de fin de soirée qui n’a lu spontex qu’en diagonale, ce ne sont pas des pantoufles en vair mais bien en verre que Cendrillon portait.

Détails :

En effet, le titre original complet proposé par Charles Perrault en 1697 est “Cendrillon ou la petite pantoufle de verre”. Le vair, désignant un petit écureuil gris, a été à l’époque amené par Balzac et Littré, auteurs liés à la mouvance réaliste, qui jugeaient qu’il était bien plus confortable de danser dans des pantoufles fourrées en peaux de bêtes que dans des pantoufles en verre. On comprend d’ailleurs facilement pourquoi cette confusion n’existe que dans la langue française, l’homonymie ne se traduisant pas !

Le verre aurait été choisi à l’époque pour former une symbolique autour de la virginité, la pantoufle en verre représentant le vagin : difficile d’y rentrer, serré, se casse si l’on force (hymen de la virginité). Qui plus est, la virginité peut être facilement perdue à la fin d’un bal, tout comme une pantoufle.

Des pantoufles de verre sont également présentes dans des contes catalans, écossais ou irlandais.

Sources :

Wikipedia – Controverse sur la composition des pantoufles de Cendrillon
Wikipedia – Cendrillon
Ascolti.cz – Cendrillon
Wikisource – Cendrillon
“Contes” de Charles Perrault (Livre de Poche) : notes pp. 242 et 309


Leg
Leg - 23 sep. 2010 - 19:49 - (lien vers ce commentaire)

De plus, quel enfant apprécierait une histoire où la protagoniste se balade avec des écureuils en guise de pantoufles!?



titou
titou - 24 sep. 2010 - 05:41 - (lien vers ce commentaire)

Je me souviens qu’étant petit, on me lisait le conte et ne connaissant pas le mot “vair”, j’imaginais Cendrillon mettant ses pieds dans deux chaussures en “verre”, et je la trouvais complètement folle : c’est pas confortable, ça casse, on doit transpirer comme jamais…
Effectivement, je n’avais pas encore saisi le parallèle avec la virginité !

Première désillusion en lisant le compte plutôt qu’en l’écoutant et en l’imaginant mettant les pieds dans deux écureuils, c’était encore pire je crois !
Seconde désillusion en lisant ce LSV. Merci pour l’info !

Encore d’autres révélations sur des contes de notre enfance ? (snif !)



Beri
Beri - 24 sep. 2010 - 09:13 - (lien vers ce commentaire)

Oui titou, encore une revelation

Et au passage, une illustration qui reprend cette idée de verre.



_MAL_
_MAL_ - 22 nov. 2010 - 22:22 - (lien vers ce commentaire)

C’est drôle, c’est la première fois que j’entends parler des souliers en “vair” de Cendrillon : dans tous les contes de Cendrillon que j’ai pu lire, il était toujours question d’escarpins en verre, la matière, mais jamais en peau d’écureuil. A la réflexion, c’est quand même plus judicieux.



pascaldeslandes
pascaldeslandes - 30 nov. 2010 - 22:05 - (lien vers ce commentaire)

Donc si je comprends bien, elle se met le pied dans le vagin .
En effet c’est peu confortable .



roxy.1220
roxy.1220 - 6 jan. 2011 - 23:50 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Manux
Manux - 7 jan. 2011 - 18:06 - (lien vers ce commentaire)

roxy.1220, tiens, tu vas pouvoir nous apporter la réponse grâce à ce joli site très utile: google translate .

Il y’a 53 langues disponibles, ne tarde pas trop, nous avons tous très envie de savoir si, effectivement, la confusion est possible dans d’autres langues.

Par avance merci :-)



tokogod
tokogod - 18 mai 2011 - 04:28 - (lien vers ce commentaire)

Dans la version de Disney elle porte des souliers en verre donc j’ai jamais su la version francaise des peaux d’écureuil



Cadae
Cadae - 31 juil. 2011 - 06:48 - (lien vers ce commentaire)

Cendrillon perd sa pantoufle de verre à la fin du bal et le Prince parcourt tout le royaume afin de retrouver à qui appartient la pantoufle, allant jusqu’à l’essayer sans succès aux affreuses Belle-Sœurs de Cendrillon.
Donc, vu que la pantoufle de verre représente la virginité, si j’ai bien compris, le Prince parcourt tout le royaume et bourre toutes les filles du Royaume afin de retrouver celle qu’il avait dépucelé un peu avant… allant jusqu’à essayer les affreuses Belle-Sœurs…

Moi je dis ça, je dis rien, mais dans le fond je pense que je préfère quand même l’histoire de la femme nue à la fenêtre de Bernard et Bianca. Disney cachait bien son jeu, sale coquin.



zen1fografist
zen1fografist - 13 août 2011 - 13:51 - (lien vers ce commentaire)

Le grand Walt d’habitude créateur de personnages uniques aurait-il donc créé Tic et Tac aux seuls fins que la belle les enfilasse ?



brizak
brizak - 2 fév. 2012 - 23:51 - (lien vers ce commentaire)

Perso, que son soulier soit de vair ou de verre m’importe peu dans l’histoire. Ce qui m’étonne c’est que c’est la seule a pouvoir le porter ce fameux soulier. Donc selon mes déductions soit elle chausse du 2 soit elle chausse du 67, sinon il y aurait bien eu une autre donzelle dans la contrée a pouvoir enfiler la chaussure pour pouvoir se faire enfiler par le prince. CQFD



stef_de_Caracas

Il est vrai qu’aller dans un bal princier des pantoufles n’est guère élégant. Si elles sont en fourrure, ça l’est encore moins… même en verre une pantoufle reste une pantoufle.
En espagnol il s’agit de la “zapatilla de cristal” soit les chaussons de cristal.



Schtroumpf
Schtroumpf - 6 juin 2012 - 10:56 - (lien vers ce commentaire)

Il est vrai qu’aller dans un bal princier des pantoufles n’est guère élégant. Si elles sont en fourrure, ça l’est encore moins… même en verre une pantoufle reste une pantoufle.

Ce qui répond à l’interrogation de brizak : en réalité, beaucoup pouvaient la porter, mais pour des raisons esthétiques, aucune ne le voulait, sauf une.
“Je veux bien devenir la princesse, mais faut pas déconner, j’vais pas porter ça.”