Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Souffler n'est pas jouer
Par Ghost - 8 oct. 2010   


+53
8 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


La pièce de théâtre la plus vue de Samuel Beckett est aussi la plus courte : elle dure environ 30 secondes.

Détails :

La pièce, nommée “Breath” (Souffle), a été vue par 85 millions de personnes (tous médias confondus) et jouée sur scène 1314 fois entre 1971 et 1989 à Broadway.

Samuel Beckett, écrivain d’avant-garde, poète et dramaturge irlandais, met en avant le gâchis et le désordre de la vie et du temps dans une pièce sans texte et sans acteurs. Selon lui, la vie ne serait qu’un instant entre la naissance et la mort.

L’action débute sur une scène plongée dans l’obscurité.
Les 10 premières secondes, une faible lumière éclaire progressivement la scène jonchée de détritus tandis que retentit un cri de nouveau-né. Puis une inspiration accompagne la mise en lumière de la scène.
S’ensuit un silence de 5 secondes.
Enfin l’éclairage diminue sur une expiration et l’on peut entendre à nouveau le cri du nouveau-né.
La scène est replongée dans l’obscurité totale et dans le silence pendant les 5 dernières secondes.

Sources :

Wabash Union [en]
Wikipedia – Breath [en]
Il y a plusieurs vidéos sur Youtube mais elles ne respectent pas vraiment la scène, par contre elles peuvent vous donner une idée :
Breath by Samuel Beckett
Breath by Samuel Beckett – PHL 323
Samuel Beckett – Breath


lorisalis
lorisalis - 5 oct. 2010 - 19:35 - (lien vers ce commentaire)

J'ai entendu l'info ce matin sur Europe1. C'est vrai que ça fait un bon LSV.



Frankky
Frankky - 15 nov. 2010 - 04:11 - (lien vers ce commentaire)

lol avoir su que faire clignoter une lumière sur une scène de théatre attirerait des dizaines de millions de spectateurs, je serais riche :) Surtout que le coût de production est assez bas.



Beri
Beri - 9 juin 2011 - 17:38 - (lien vers ce commentaire)

Si tu avais comme exercice à l'école de créer une pièce de théatre et que tu oses pondre ca, tu te retrouves avec une jolie note. Lui il se permet de faire cela, baaam c'est le succès.
Idem pour les monochromes en peinture si tu ne t'appelles pas Alphonse Allais au départ, ca marche pas. Et je ne parle même pas des anacoluthes (ah ben si en fait j'en parle).



laboulange
laboulange - 21 oct. 2011 - 14:01 - (lien vers ce commentaire)

plutôt rentable comme spécialité, surtout que le billet d'entrée ne doit pas coûter qu'un seul euro…



Zakdoek
Zakdoek - 21 fév. 2012 - 00:10 - (lien vers ce commentaire)

Beckett a dû se moquer de pas mal de monde avec cette “pièce”. D'abord de ceux qui l'ont qualifiée de pièce. À ce niveau, ce n'est plus du théâtre, mais une simple représentation visuelle d'une idée toute personnelle de la vie. C'est plus proche, à mon sens, de la peinture ou de la BD que du théâtre.
Ensuite il a dû se moquer de tous ceux qui sont venus le voir et l'ont applaudi pour son génie. Alors que, par cette oeuvre, c'est un génie de compréhension de la bêtise des masses, avant d'être un génie artistique.
Après, il a peut-être pu se moquer de tous ceux qui, comme le dit Beri, n'auraient pas pu avoir le même succès parce qu'ils ne s'appellent pas Beckett. Ce qui revient à dire qu'il y a matière à se moquer de cette société qui met en avant le nom (voire la fortune dans certains cas) plutôt que l'intelligence et le mérite personnel.

En disant que j'ai horreur de ce genre de tours de force marketo-showbizo-artistique, j'espère donc faire montre de respect vis-à-vis de l'auteur.

Du reste, Beckett était un grand écrivain, et je le dis en toute sincérité. Pourtant je n'accroche vraiment pas (pour ne pas dire que je les méprise) à la plupart des auteurs qui lui furent contemporains et qui pétèrent plus haut que leur cul sous prétexte de faire de l'art et de se moquer des structures et axiomes culturels d'alors.



Schtroumpf
Schtroumpf - 21 fév. 2012 - 09:42 - (lien vers ce commentaire)

L'avantage, c'est ce que si la pièce ne plaît pas, on s'ennuie moins longtemps.
Parce qu'une heure et demie à regarder le système d'aération et d'éclairage de la salle, c'est long.



LJDesTinYLJ
LJDesTinYLJ - 2 mai 2012 - 03:02 - (lien vers ce commentaire)

Et si il ne se souvenait plus de que faire, y avait il un souffleur ?



MrKifkif92
MrKifkif92 - 17 juin 2012 - 13:58 - (lien vers ce commentaire)

Zamentis : d'accord si tu ne veux pas qualifier cette “oeuvre” de pièce de théâtre, mais que tu le veuille ou non, c'est énormément plus proche du théâtre que de la peinture(appliquer une couleur sur une surface) ou de la BD(la bande dessinée n'est que graphique regroupant texte et dessin)
Sinon c'est vrai qu'il se moque du monde avec ça mais bon… j'imagine que les gens n'achetaient pas le billet que pour ça(un truc avant, après…)