Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Libère mon peuple !
Par Mayoho - 18 oct. 2010   


+43
7 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Contrairement à la croyance populaire, Kheops n’a pas eu recours à des esclaves pour l’édification de sa pyramide.

Détails :

L’idée du recours à l’esclavage pour l’édification des pyramides est due notamment aux grecs qui ne pouvaient imaginer que de telles constructions aient pu être réalisées sans esclaves. Herodote, dans ses écrits, donna l’image d’une Egypte esclavagiste, image qui a ensuite été entérinée par les Peplum des années 60.
Grâce à la découverte d’un cimetière de travailleurs sur le plateau de Gizeh ainsi qu’à différents textes on sait que les ouvriers participant à la construction des monuments n’étaient pas des esclaves, mais des citoyens libres qui, lors de la crue du Nil, étaient appelés à leur corvée annuelle.

Sources :

Wikipedia – Servitude dans l'Égypte antique
Wikipedia -Esclavage dans l'Antiquité
Histoire.fr – Les pyramides
LePoint.fr – La construction des pyramides en Égypte


Mayoho
Mayoho - 11 oct. 2010 - 23:08 - (lien vers ce commentaire)

Il y a eu des sémites en Egypte. Si je ne m'abuse, les sémites faisaient du commerce avec les égyptiens, et ils ont battis une cité qui, devenant dangereuse, a été rasée par les Egyptiens, poussant ces sémites à retourner sur leurs terres. C'est ce passage qui a inspiré l'exode. Mais une chose est certaine, il n'y a pas eu d'esclaves hébreux.
Il y avait des esclaves, très peu, qui étaient des prisonniers de guerre. Mais jamais les hébreux, ni même d'autres esclaves (qui étaient plutôt des serviteurs dans les palais je crois) n'ont construit les pyramides.

Et ce n'est pas la médaille d'or du CNRS qui a déduit cela. Elle essaye simplement de changer l'opinion publique. Champolion déjà défendait l'image d'une Egypte sans esclave.



Be@
Be@ - 12 oct. 2010 - 13:28 - (lien vers ce commentaire)

Voici un article concernant la découverte des tombes des travailleurs (en anglais).



eilrach
eilrach - 11 nov. 2010 - 14:06 - (lien vers ce commentaire)

Bonjour, je suis tout nouveau.
Juste une recherche que j'ai fait sur ce point :
“Le livre de l’Exode rapporte que Pharaon s’est mis à craindre les immigrants israélites d’Égypte parce qu’ils se multipliaient rapidement. Pensant agir avec “ astuce ”, il a essayé de réduire leur nombre en les assujettissant à un esclavage tyrannique : porter des fardeaux, fabriquer du mortier d’argile et satisfaire à un quota quotidien de briques, le tout sous les coups de fouet des chefs de corvée. — Exode 1:8–14 ; 5:6–18.
Ce tableau de l’Égypte dans laquelle Moïse est né correspond bien aux découvertes archéologiques. Des papyrus anciens et les peintures murales d’au moins une tombe décrivent la fabrication de briques crues par des esclaves, au deuxième millénaire avant notre ère, ou même avant. Des fonctionnaires, dont la responsabilité était de fournir des briques, rassemblaient des centaines d’esclaves qu’ils groupaient en bandes de 6 à 18 sous les ordres d’un contremaître ou d’un chef d’équipe. Ces esclaves devaient extraire l’argile et transporter la paille sur le lieu de fabrication. Des ouvriers de différentes nationalités puisaient de l’eau avec laquelle ils malaxaient l’argile et la paille à l’aide de houes. Les briques étaient coulées dans des moules de forme rectangulaire et séchées au soleil. Puis, des hommes de peine les chargeaient dans des paniers fixés à des jougs pour les transporter sur les chantiers, qu’ils atteignaient parfois par une rampe. Des surveillants égyptiens, assis ou déambulant parmi les ouvriers et armés de bâtons, veillaient sur le travail.
Un registre de comptes antique dénombre 39 118 briques fabriquées par 602 ouvriers, soit environ 65 briques par personne et par période de travail. Un document du XIIIe siècle avant notre ère déclare : “ Les hommes fabriquent [...] leur quota de briques quotidiennement. ” Voilà qui rappelle fortement le dur travail exigé des Israélites tel qu’il est décrit dans le livre de l’Exode.”
Un livre “Matériaux et industries de L'Egypte antique” explique que ” peu de pays se sont autant livrés à la fabrication de briques que l'Egypte/”



Mayoho
Mayoho - 16 nov. 2010 - 13:08 - (lien vers ce commentaire)

@ EIlrach :

Les hébreux ? Où et quand étaient-ils en Egypte ?

Lors de la 15eme dynastie, nous avons la dynastie Hyksos, « rois des pays étrangers », entre 1700 et 1650. Ils étaient des sémites (ancêtres des hébreux). L'Egypte a détruit cette dynastie. Ils ont de facto, fait des esclaves de guerre, ce qui est sensiblement différent d'un esclavagisme tyrannique et génocidaire. Ce passage serait l'origine de l'exode. Cette exode correspondrait alors à l'Egypte boutant le sémite hors de ses terres (à l'Égypte)

Selon la bible, l'esclavage hébreux correspond à Ramsès II.
Et Ramsès II a été, tout son règne, en guerre contre le Hittite et les peuples de la mer. Maintenant ça n'engage que moi, mais JE CROIS qu'il avait autre chose à faire que de construire des monuments et d'oppresser un peuple alors qu'il avait un empire surpuissant contre lui.

Et dernier point, je tiens à souligner que le LSV est correct (même si tu ne l'as pas remis en cause). Parce qu'ici on dit bien que Khéops n'a pas utilisé d'esclaves, et comme Wikipédia le dit bien
“La construction des pyramides serait devenue une nécessité économique, occupant les paysans pendant la crue du Nil, et politique, induisant la création du premier État centralisé. Sous Snéfrou, à la pyramide de Meidoum, abandonnée en cours de construction à la suite de son effondrement, succède la construction de celles de Daschour, (rhomboïdale et rouge).”



oulaladidon
oulaladidon - 26 jan. 2011 - 10:55 - (lien vers ce commentaire)

@Mayoho :

Effectivement Ramsès II était très occupé de ses différentes guerres (dont celle presque fatale contre les Hittite), mais si on regarde de plus près il à construit de nombreux monuments et en à restauré encore plus. Donc ta remarque : “JE CROIS qu’il avait autre chose à faire que de construire des monuments et d’oppresser un peuple alors qu’il avait un empire surpuissant contre lui.” peut se concevoir, mais du coup tu crois mal :)
Il à par exemple un complex mortuaire à Abydos en honneur à Osiris et le Ramesseum (qui est son propre temple funéraire).

Et cela montre que l'épisode de l'exode peut très bien corroboré les découvertes (cité par ce LSV ou autres d'ailleurs).



Charles
Charles - 10 fév. 2011 - 09:59 - (lien vers ce commentaire)

Comme quoi, on a encore beaucoup de choses à apprendre sur l'Egypte antique! Nous ne sommes peut-être pas au bout de nos surprises; je sens qu'il va bientôt être nécessaire de refaire les programmes d'Histoire! Au moins, cette fois ce ne sera pas pour une réforme!



Stef_de_Caracas

A relever au passage que le mot “exode” est du genre masculin.