Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Toniglandyl
Par Raph - 22 déc. 2010   


+86
9 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Jusqu'au XVIIe siècle, l'urine (la sienne, ou de provenance plus exotique) était fréquemment utilisée en tant que dentifrice.

Détails :

Il était prêté à l'ammoniac et l'urée différentes vertus blanchissantes ou curatives. Les romains l'utilisaient pure ou mélangée à des poudres abrasives. Un commerce florissant d'importation d'urine espagnole (la meilleure, aux dires de gens bien informés) vit ainsi le jour à cette époque.
Madame de Sévigné écrivait quant à elle à sa fille de se rincer la bouche avec son urine fraîche tous les matins pour soigner son hygiène buccale.

Si on cumule cela au fait que se laver était à l'époque excessivement mal vu, voire considéré comme un péché mortel, le défi du prince charmant devant réveiller la belle au bois dormant prend tout son sens…

Source :

Biusante.parisdescartes.fr – Histoire du dentifrice


Staafu
Staafu - 20 déc. 2010 - 20:33 - (lien vers ce commentaire)

Un commerce florissant d’importation d’urine espagnole

Arrivé là, mon sourcil s'est cogné au plafond. Il y est toujours.



Manux
Manux - 21 déc. 2010 - 15:42 - (lien vers ce commentaire)

Du coup, les nuls sont remis au goût du jour.



Marwenlim
Marwenlim - 23 déc. 2010 - 12:17 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Sissi
Sissi - 29 jan. 2011 - 04:51 - (lien vers ce commentaire)

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais il n'existe d'ailleurs aucune peinture ou représentation de l'époque montrant des dents. Les gens en effet préféraient ne pas montrer la crasse et la pourriture qui s'accumulaient dans leur cavité buccale. Il y avait donc même des cours de diction permettant d'apprendre à ne pas montrer son merveilleux sourire.



Be@
Be@ - 29 jan. 2011 - 15:55 - (lien vers ce commentaire)

Je ne sais pas d'où tu sors cette idée, Sissi. La représentation de la dentition n'est peut-être pas courante, mais voici un tableau, la rixe des musiciens sur lequel on peut observer la dentition de l'un des sujets. Idem sur cet autre, de rarekiek (le tableau n'est pas complet sur cette image).



Sissi
Sissi - 11 fév. 2011 - 03:24 - (lien vers ce commentaire)

Je ne sais pas si tes tableaux contredisent vraiment mon point. En effet il s'agit, pour les deux, de personnages de mendiants. Ils ne sont donc pas forcément représentés comme beaux. D'où aussi la présence de verrue dans l'un et de vêtement en lambeaux dans l'autre. De plus, les cours de diction ou même de quoi que ce soit n'était pas donnés à tout le monde. Le fait de ne pas montrer ses dents allait plutôt de paire avec la classe aisée.



Crom
Crom - 11 jan. 2012 - 01:11 - (lien vers ce commentaire)

Sans vouloir faire de pub voilà l'annonce google présente chez moi sur cette page^^ “Extrasmile ; blanchiment dentaire LED: CHF 169.- 70 instituts en Suisse”. Un hasard?



ANTICHRISTUS
ANTICHRISTUS - 11 jan. 2012 - 01:37 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Zakdoek
Zakdoek - 14 fév. 2012 - 14:28 - (lien vers ce commentaire)

Voici deux infos qui seraient toutes deux dignes d'un LSV :

1) L'empereur Vespasien (Rome antique) décida que, pour faire plus d'argent, ce serait une bonne idée de taxer l'urine qui, comme nous venons de le voir, était conservée et utilisée à des fins industrielles. L'un de ses fils, protestant contre ce manque de classe, se vit répondre par l'empereur : “l'argent n'a pas d'odeur”. Et de un.

2) Le même empereur Vespasien a donné son nom aux toilettes dites “vespasiennes”. Mais je ne sais pas si ça a un rapport avec l'info précédente, il faudrait que je vérifie, mais là j'ai la flemme. Si j'oublie pas. En fait si, je vais oublier. ^^