Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Frostwagen
Par Beri - 28 avr. 2011   


+61
16 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


A Oïmiakon, les habitants laissent tourner le moteur de leur voiture sans arrêt d’octobre à mai.

Détails :

En effet, à Oïmiakon, des températures de -20°C à -50°C en moyenne règnent d’octobre à avril. Les moteurs doivent donc tourner en permanence durant cette période afin d'éviter que le carburant ne gèle et que la voiture ne redémarre plus.
Et après on nous bassine avec l'émission de gaz à effet de serre !

Sources :

Wikipedia.org – Oïmiakon [fr]
STRATES – Sibérie extrême-orientale [Fr]
Galileo – Xtrem Video [De] (00:10 et de 2:10 à 4:00 min)
Planet Wissen – Das kälteste Dorf der Welt [De]


atchoum
atchoum - 27 avr. 2011 - 12:49 - (lien vers ce commentaire)

J'aime assez la moyenne sur l'année -16°C…



Staafu
Staafu - 27 avr. 2011 - 14:44 - (lien vers ce commentaire)

Vivre au quotidien dans ces conditions extrêmes paraît insensé. Ils doivent même reconstruire sans cesse leurs bâtiments, qui cèdent avec le sol au moment du dégel du printemps. Les baraques en béton c'est juste de l'éphémère, là-bas.



Beri
Beri - 28 avr. 2011 - 11:29 - (lien vers ce commentaire)

Ils parlent d'un frigo qui chauffe à 20°C pour ne pas geler les bouteilles trop vite (1:20 dans la vidéo)

Et de 2 min à 4 min ils font une expérience, que se passe-t-il dans la voiture lorsqu'on coupe le moteur ?

Malgré le double vitrage et le chauffage allumé (juste avant de couper le moteur) on passe de 21 à 0°C en 7 minutes et à -30°C en moins de 30 minutes, ils arrêtent l'expérience pour éviter au moteur de geler.

Pour info, dans la source Planet Wissen – Das kälteste Dorf der Welt , le passage intéressant est ici:

Der Motor läuft nicht nur Stunden oder Tage, er wird im Herbst eingeschaltet und läuft immer – bis in den Mai.

Trad: Le moteur ne tourne pas seulement plusieurs heures ou jours, il est allumé en automne et tourne constamment – jusqu'au mois de mai.

Faut pas tomber en rade d'essence ou avoir une panne moteur dans le coin !

Et pour info, en Suède, les moteurs ne tournent pas sans arrêt, mais les voitures disposent d'une prise électrique et sont branchées au secteur pour garder le moteur et l'intérieur au chaud.

Je suppose que même branchées, les voitures ne tiendraient pas le coup à Oïmiakon, si le moteur ne tournait pas.



bounty
bounty - 11 juin 2011 - 01:33 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Beri
Beri - 21 juin 2011 - 13:37 - (lien vers ce commentaire)

Non on ne laisse pas les moteurs tourner à des -20 -30 des tempétatures assez courantes dans le doubs en hiver

Euh, tu réponds à quelqu'un en particulier ? Tu remets le LSV en cause ? A Oimiakon, il fait bien plus froid que dans le Doubs, c'est peut être cela

je n’ai jamais entendu parler de voitures gelées à part les diesels dans le temps et en plus il y a maintenant des antigels pour ces carburants

Maintenant tu entends parler de voitures qui gèlent, c'est pas magique Spontex ?



Mako
Mako - 3 juil. 2011 - 10:20 - (lien vers ce commentaire)

Question stupide, mais pour faire le plein, ils font comment ces braves gens (surtout que ça doit leur arriver souvent) ? Ils le font avec un chronomètre à la main (ou un petit sablier façon Fort Boyard) ?



lauvergnat
lauvergnat - 1 nov. 2011 - 15:49 - (lien vers ce commentaire)

@Mako : pourquoi un chronomètre ? Le “clang” qu'on sent dans la manette de la pompe quand le réservoir est plein n'aurait pas lieu quand le moteur tourne ?

Je me posais la question en lisant le LSV de comment ils faisaient le plein, en effet, puisque j'avais toujours entendu qu'il était dangereux de laisser le moteur tourner quand on remplit le réservoir -mais sans savoir pourquoi.

Ceci étant, une température de -20 à -50 pendant tout l'hiver me fait encore plus tiquer que le fait de laisser le moteur tourner… De toutes les conséquences que peuvent avoir ces températures de taré, celle-ci est peut-être la plus… simple à vivre (sauf pour l'environnement)...



Mako
Mako - 1 nov. 2011 - 20:12 - (lien vers ce commentaire)

@lauvergnat :

Je parlais de chronomètre, dans le sens où il s'ils doivent arrêter le moteur pour faire le plein, ils doivent se dépêcher avant que ça gèle.



lauvergnat
lauvergnat - 2 nov. 2011 - 11:44 - (lien vers ce commentaire)

D'accord!
Je crois qu'en fait ils doivent faire le plein moteur allumé. J'ai cherché un peu sur les forums, rien de bien fiable, mais il semblerait que ça ne craigne plus rien. Et de nombreux cas montrent que les gens s'en sont sortis vivants… Le plus cohérent :

Le plus important par imprudence est l'électricité statique, que l'on a sur le véhicule, dans les vêtements, sur soi…... Ou comme un des cas ou il y a eu un problème avec un téléphone, le FAIRE TOMBER et qu'il y ait une étincelle avec la BATTERIE du téléphone.
Il faudrait déjà se mettre a la masse avant de faire le plein.
On demande d'éteindre le moteur, car sur les anciens moteurs, lorsque le réservoir était presque vide, le carburant restant était assez chaud pour s'auto-enflammer dans le réservoir….ce qui est maintenant quasi impossible car les réservoirs sont compartimentés.



jeffou06
jeffou06 - 3 mars 2012 - 16:19 - (lien vers ce commentaire)

Je ne vois pas en quoi le fait de laisser son moteur allumé empêche le réservoir de geler.Pour l'huile du bloc moteur et boite par contre , je comprends.



Beri
Beri - 5 mars 2012 - 10:57 - (lien vers ce commentaire)

@ jeffou06:
Lorsqu'un moteur tourne, il y a toujours plus de carburant qui entre dans le système d'injection que de carburant utilisé par le moteur en lui même.
Le surplus est alors renvoyé dans le réservoir, qui est alors constamment en mouvement. Je suppose que cela suffit à empêcher le gel étant donné qu'un liquide en mouvement ne géle pas aussi facilement qu'un liquide au repos.
Le fait de renvoyer le surplus (sous pression) dans le réservoir est aussi une des raisons pour lesquelles on ne doit pas sur-remplir le réservoir. Quand le pistolet de la pompe fait clic, attendre un peu, refaire clic et ca suffit, ainsi vous aurez encore assez de place et d'air pour éviter une surpression du réservoir.



bipede33
bipede33 - 18 avr. 2012 - 16:25 - (lien vers ce commentaire)

A tout ceux qui se posent la question de comment faire le plein d'essence:
Berri nous parle d'une expérience faite pour étudier les chutes de température une fois le moteur coupé. Et précise que l'expérience a due être arretée au bout de 30 minutes pour éviter que le moteur gèle.
En trente minutes, on a quand même largement le temps de faire un plein (enfin, je crois, où alors vous avez un sacré réservoir)



bounty
bounty - 1 avr. 2013 - 00:32 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



bartman110
bartman110 - 24 avr. 2013 - 17:04 - (lien vers ce commentaire)

Hey, venez au québec en janvier et février… Pas besoins de laisser tourner le moteur, même a -30… Et faire le plein le moteur en marche, y'a pas de probleme :P



Mulwurst
Mulwurst - 24 avr. 2013 - 17:13 - (lien vers ce commentaire)

En ce qui concerne mon expérience personnelle, j'ai eu en hiver 2011–2012 un -15°C en prenant ma voiture Diesel et elle a eu de la peine à démarrer. En montée j'ai eu plusieurs fois le témoin moteur qui s'est allumé. Le carburant n'était pas encore gelé… mais pas loin et circulait plus difficilement (d'où l'alerte).
Cet hiver 2012–2013, par un -18°C je n'ai eu aucun soucis (mis à part un peu froid en grattant les vitres) avec une voiture à essence. Si j'étais toujours avec ma Diesel, je me demande si j'aurais pu partir au boulot ;)



stef_de_Caracas
stef_de_Caracas - 24 avr. 2013 - 20:38 - (lien vers ce commentaire)

L'on se demande pourquoi des populations se sont établies dans ce genre de contrées de manière permanente. Il y a certes des habitants dans des régions très désertiques ou chaudes mais ce sont habituellement des nomades.