Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Klaus Barbie Girl
Par lorisalis - 4 mai 2011   


+38
6 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Afin de plus être gênée pas ses seins lorsqu'elle conduisait, la sportive française Violette Morris prit la décision radicale de se les faire ôter par chirurgie.

Détails :

Titulaire d’exploits sportifs n’ayant rien à envier à Marie Marvingt, “la Morris” était une femme assez masculine et à la personnalité bien trempée, au point de se faire pratiquer une mastectomie bilatérale afin de piloter plus aisément.

Son nom aurait peut être disparu de nos mémoires, ou été donné en exemple à de jeunes sportives ambitieuses, si ce n’étaient ses activités en tant qu’espionne et tortionnaire pour le régime nazi qui l’ont rendu tristement célèbre sous le surnom de “La hyène de la Gestapo”.



Sources :

Raymond-Ruffin.over-blog.com – Violette Morris
Wikipedia – Violette Morris


Raph
Raph - 28 avr. 2011 - 17:20 - (lien vers ce commentaire)

Question con à la gent féminine ici présente: Vos mamelles sont à ce point gênante pour la conduite?
Parce qu'à défaut d'avoir un lsv publiable (trop anecdotique à mon goût. Je n'aimais déjà pas celui de marvingt, et là itou), on aurait la réponse à l'une des questions ancestrale que se pose l'espèce humaine, depuis le premier créneau tenté par une femme sur un char à bœufs…

(comme je ne viens pas souvent, je fais un concentré de toutes les blagues pourris et/ou misogynes auxquelles vous avez cru échapper…)



Ghost
Ghost - 28 avr. 2011 - 23:23 - (lien vers ce commentaire)

Je l'ai vu dans un reportage sur l’histoire de la femme au volant. Elle a beaucoup fait parler d'elle cette Violette. Elle s'habillait comme un homme, parlait comme un homme, clope au bec comme un homme, et pour couronner le tout, elle était homo. Puis ablation du sein, nazisme… Y'a eu pas mal de scandales, les coureurs ne voulaient pas qu'une femme puisse concourir. Je me souviens qu'un coureur de l'époque avait très mal pris de s'être fait battu par une nana.



Sachem
Sachem - 10 mai 2011 - 21:19 - (lien vers ce commentaire)

Réponse à Raph :
Violette Morris conduisait des voitures de course, donc au cockpit extrêmement étroit avec, à l'époque, un grand volant très près du corps du pilote(voyez les photos). Dans sa logique d'homosexuelle – singeant l'homme – ses gros seins étaient non seulement gênants mais aussi totalement inutiles.



Minizyl
Minizyl - 11 mai 2011 - 13:39 - (lien vers ce commentaire)

Sachem : merci de ton explication sur la taille de la cabine et du volant.
Par contre je trouve légèrement insultante (c'est un euphémisme) ton évocation d'une “logique d’homosexuelle singeant l’homme”. Je ne modère pas tes propos en espérant qu'il s'agit seulement d'une tournure malheureuse mais prudence à l'avenir dans ta façon de formuler les choses.



cedrixiao
cedrixiao - 14 mai 2011 - 15:36 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Sachem
Sachem - 1 juil. 2011 - 15:33 - (lien vers ce commentaire)

@Minizil :
Je voulais simplement dire que Violette Morris faisait tout pour avoir l'apparence d'un homme à une époque où l'apparence féminine était très différente du masculin (et où l'on ne voyait jamais aucune femme en pantalon, la loi l'interdisait).
Qu'on en juge d'après les photos :
* Ablation d'une poitrine jugée trop encombrante.
* Coupe de cheveux très court, calquée sur celle d'un homme.
* Costume entièrement masculin : chemise, cravate et costume deux ou trois pièces.
* Clope toujours au bec.

Enfin, il ne faut pas voir non plus l'homosexualité des années 1920/30 avec nos yeux tolérants et égalitaires de 2011, mais en se remettant dans le contexte social très strict et puritain de l'époque.
“O tempora ! O mores…”