Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Tu peux m'aider ? j'ai les mains prises
Par lorisalis - 17 mai 2011   


+54
17 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


L’athlète antique Milon de Crotone, voulant tester sa force, se coinça les mains dans un arbre et de fait, fut dévoré par les bêtes.

Détails :

Athlète à la force surhumaine, véritable “Hercule” vivant, Milon de Crotone (VIe siècle av. J.-C.) plaçait une confiance absolue en ses propres capacités.

Après avoir passé une longue vie remplie d’exploits, celui qui était également le gendre de Pythagore mourut d’une étrange façon : découvrant un vieil arbre fendu sur son chemin, il décide de finir de l’ouvrir à la seule force de ses bras. Croyant sa besogne accomplie, il lâche prise quand soudain, le tronc se referme sur ses mains. Ainsi coincé, il ne peut se défendre lorsque les hôtes de ces bois viennent le dévorer.

Au Louvre, une statue du sculpteur Pierre Puget immortalise cette anecdote (l’artiste ayant représenté les bêtes sous la forme d'un noble lion).

L’anecdote nous est transmise par l’auguste Aulu-Gelle, un érudit de l’Antiquité. Cependant, nous préférons lancer un appel à témoins pour nous assurer de sa véracité.

Sources :

Remacle.org – Nuits d'Attique, chapitre XVI
Wikipedia – Milon de Crotone

Il inspira également d'autres artistes


Crom
Crom - 12 mai 2011 - 01:34 - (lien vers ce commentaire)

“Ce qu'on dit de sa voracité est presque incroyable : vingt livres de viande, autant de pain et quinze pintes de vin suffisaient à peine à le rassasier. Un jour, ayant parcouru toute la longueur du stade, portant sur ses épaules un taureau de (trois ou) quatre ans, il l'assomma d'un coup de poing, et le mangea tout entier dans la journée.”
(...) heu c'est moi ou ils en font un peu beaucoup ? son nom complet est Milon de Crotone Norris ^^



Arpegius
Arpegius - 12 mai 2011 - 01:41 - (lien vers ce commentaire)

Milon ne faisait pas dans la demi-mesure.



Ghost
Ghost - 12 mai 2011 - 03:16 - (lien vers ce commentaire)

Voulant vérifier s'il lui restait quelque force, il entreprendra de déchirer le chêne et introduira ses doigts dans les cavités. Il parviendra à ses fins avant que l'arbre ne se rétracte et retrouve son état d'origine avant que Milon n'ôte ses mains. Devenu prisonnier, ce dernier sera livré en pâture aux loups que le sculpteur remplacera par un lion.

http://www.insecula.com/oeuvre/O0000058.html

Statue : http://www.univ-montp3.fr/pictura/GenerateurNotice.php?numnotice=A7526

Le fameux athlète Milon de Crotone a connu une fin de vie à la fois pitoyable et surprenante. Il était âgé, puisqu'il avait pris sa retraite; il était en voyage et, par hasard, il était seul. Au bord de la route, il aperçut un chêne, largement fendu en son milieu. Je pense qu'il a voulu, à cette occasion, tester les forces qui lui restaient. Il a glissé les doigts dans les creux de l'arbre pour tenter de l'écarteler. Et de fait il l'ouvrit en son milieu et l'écartela. Il a, alors, relâché la pression de ses mains et le chêne, déjà fendu en deux, a repris sa forme primitive et coincé dans son tronc refermé les mains de Milon, faisant de notre homme la proie des fauves.

AULU-GELLE, Nuits attiques, XV, 16. Singulier genre de mort de Milon de Crotone.



Staafu
Staafu - 12 mai 2011 - 19:03 - (lien vers ce commentaire)

Milon ne faisait pas dans la demi-mesure.

Je viens seulement de comprendre ! ^^



Staafu
Staafu - 17 mai 2011 - 13:14 - (lien vers ce commentaire)

Pour info, l’histoire de la mort de Milon vient des “Nuits Attiques” d’Aulu-Gelle, un érudit du IIème siècle av. J.-C., qui a rassemblé les notes des enseignements qu’il recevait. On peut trouver le texte traduit sur Remacle.org, au chapitre XVI (lien ajouté en sources).

En revanche il ne parle pas d’un arbre qui serait déjà fendu avec des coins (comme sur Wikipédia), ni de loups mais de “bêtes féroces” (ça pourrait être une bande de lapins enragés, hein).



camtuf
camtuf - 17 mai 2011 - 14:01 - (lien vers ce commentaire)

En revanche il ne parle pas d’un arbre qui serait déjà fendu avec des coins (comme sur Wikipédia), ni de loups mais de “bêtes féroces” (ça pourrait être une bande de lapins enragés, hein).

Perso je vote oui direct si c’est une bande de lapins enragés.



Ghost
Ghost - 17 mai 2011 - 14:05 - (lien vers ce commentaire)

La preuve :



cedrixiao
cedrixiao - 17 mai 2011 - 22:40 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Elecsir
Elecsir - 23 mai 2011 - 14:02 - (lien vers ce commentaire)

Anecdote très intéressante.
mais à pondérer un peu quant à sa véracité.
Sherlock Holmes n'était pas encore en activité pour définir d'après les restes de Milon que c'est en essayant d'ouvrir l'arbre qu'il s'est coincé les mains (il était seul… un accident est si vite arrivé ;-)
Je pense qu'il faut classer cet “exploit” dans la catégorie des épopées d'Ajax et autres héros Homèriens!

http://www.la84foundation.org/OlympicInformationCenter/RevueOlympique/1973/orf66/orf66k.pdf



Ezekiel
Ezekiel - 31 mai 2011 - 23:09 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



diabolo971
diabolo971 - 1 juin 2011 - 14:14 - (lien vers ce commentaire)

quelque chose me tracasse, si l'érudi en question sait exactement ce qu'il c'est passé je vois 3 explication
-complètement inventé
-l'érudit y était et a laissé crever le pauvre mangeur de troupeau
-l'érudit peut parler au loups

ps: moi je ne crois pas qu'un simple chène puisse venir a bout de ce mec la mdr



Manux
Manux - 1 juin 2011 - 14:18 - (lien vers ce commentaire)

Quelle désillusion .. Un commentaire sensé auquel j'adhérai totalement ponctué d'un “mdr”..



lulubesval
lulubesval - 10 juil. 2011 - 17:02 - (lien vers ce commentaire)

Dans la mythologie grecque, beaucoup de personnes sont morts bêtement: icare ( http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9dale#Le_mythe ),narcissisme ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Narcissisme#Narcisse_dans_la_mythologie ) etc.



Beri
Beri - 11 juil. 2011 - 10:23 - (lien vers ce commentaire)

narcissisme

Je connaissais pas ce gars tiens. C'est facile de copier une source sans la comprendre… La personne s'appelle Narcisse !
Et ici on en parle pas de mythologie, on parle d'un fait réel, comme dit plus haut, c'était le gendre de Pythagore, considères tu que Pythagore fasse partie de la Mythologie ?



Satenza
Satenza - 27 juil. 2011 - 15:01 - (lien vers ce commentaire)

Quel Heros! Il ne cherchait même pas le Darwin Award! C'était juste pour se prouver qu'il y arriverait. Quelle panache!

En faisant le Best-of des morts bien débiles chez les Grecs, on s'étonne que les Darwin Awards n'aient pas existé plus tôt



samburu
samburu - 12 août 2011 - 11:33 - (lien vers ce commentaire)

Rien ne pousse à l'ombre des grands arbres..



Jolipitouf
Jolipitouf - 28 juin 2012 - 21:26 - (lien vers ce commentaire)

Ce LSV aurait pu s'appeler “Pas de bras…”