Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Donnons le “La”
Par nicolas - 1 déc. 2008   


+35
19 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Le nom des notes de musiques (do ré mi fa sol la si) est issu d'un hymne religieux. C'est Guido d'Arezzo qui les a nommées en s'inspirant de l'hymne à St Jean-Baptiste.

Détails :

Ut queant laxi
Resonare fibris
Mira gestorum
Famuli tuorum,
Solve polluti
Labii reatum,
Sancte Johannes.

Pouvant être traduit par:
“Afin que tes serviteurs puissent chanter à gorge déployée tes accomplissements merveilleux, ôte le péché de leurs lèvres souillées, saint Jean.”.

Le SI a été ajouté plus tard, à partir des initiales des mots de la dernière ligne de l’hymne, qui n’avait pas été utilisée par Guido d’Arezzo. Le Ut a quant à lui été remplacé par le Do au 17° siècle, pour que la gamme soit chantée plus facilement.

Sources :

Herodote.net – Guido d'Arezzo
Wikipedia – Guido d'Arezzo


None
None - 15 sep. 2008 - 20:16 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Zummite
Zummite - 5 oct. 2008 - 19:14 - (lien vers ce commentaire)

Sancte Ioannes s'écrit avec un I a l'époque.
S I donne SI



Balt
Balt - 12 déc. 2008 - 13:18 - (lien vers ce commentaire)

Ecrit plus clairement :

(Ut=Do) Ut queant laxi
(Re) Resonare fibris
(Mi) Mira gestorum
(Fa) Famuli tuorum,
(Sol) Solve polluti
(La) Labii reatum,
(Si) Sancte Johannes (=Iohannes).



Aminatum
Aminatum - 31 jan. 2009 - 23:10 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Ghost
Ghost - 31 jan. 2009 - 23:18 - (lien vers ce commentaire)

Parce que celui là existait déjà :)



Aminatum
Aminatum - 1 fév. 2009 - 17:11 - (lien vers ce commentaire)

oups, autant pour moi alors



ChPortos
ChPortos - 2 avr. 2009 - 11:14 - (lien vers ce commentaire)

@Aminatum : “au temps pour moi” ... <= http://fr.wikipedia.org/wiki/Au_temps_pour_moi



aidouda
aidouda - 9 avr. 2009 - 23:27 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



zoltar_32
zoltar_32 - 21 mai 2009 - 19:25 - (lien vers ce commentaire)

et quelqu'un sait pourquoi les anglo-saxon utilisent des lettres ?

a=la
b=si
c=do
d=ré
e=mi
f=fa
g=sol

sant doute pour la meme raison qu'ils roulent a gauche et refusent obstinément le system metrique ^^
pas etonnant que dieu les ait mis sur une ile !



Psuxes
Psuxes - 24 mai 2009 - 20:06 - (lien vers ce commentaire)

C'est parce que on utilisait le diapason (qui est un la) pour acorder les instruments à l'époque. On commençait donc par le “la” (a) et le reste venait avec l'oreille.



Thagogol
Thagogol - 1 nov. 2009 - 12:49 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



yoyo10
yoyo10 - 15 fév. 2010 - 02:18 - (lien vers ce commentaire)

En même temps, les Allemands et d'autres peuples que les anglais utilisent les A,B,C….F,G pour désigner les notes, et c'est le système le plus reconnu internationalement (on ne va pas dire normalisé: on est des musiciens quand même, on ne va pas se prendre le chou avec des normes !).
En fait pour le coup c'est plutôt les français qui font leurs originaux, et pas les anglais (pour une fois…)
Quant au fait que le La soit A, c'est sans doute pour la raison avancée par Psuxes: le La est la note de référence, qui est calée à 440Hz, et les autres ont été définies à partir de Là ;)



Caramel
Caramel - 17 mars 2010 - 13:53 - (lien vers ce commentaire)

Donc selon toi Yoyo, qui te définit comme un musicien, les notes sur les portées hors de la France sont en lettre ? Mmmmh intéressant, en même temps le conservatoire “à la française” fait peut être dans le conditionnement chauvin…

>> Les lettres sont bien pratiques pour nommer les accords (Cm7 par exemple, histoire de rester dans le ton de mon post =P) pour rajouter un instrument rythmique sur une portée, ou sur des paroles.

Son usage ne tend à se généraliser hors des pays anglosaxons et de l'Allemagne qu'avec l'augmentation d'une certaine acculturation musicale (comprendre: apparition des tablatures)



adi33
adi33 - 18 mars 2010 - 23:02 - (lien vers ce commentaire)

@ caramel : il me semble que les tablatures ne date pas d'hier mais du moyen âge ou elles étaient utilisées pour différent instrument comme le luth ou encore l'orgue, et utilisé dans bien d'autre pays que les pays anglosaxons et l'allemagne.
De plus les tablatures ne sont pas une forme d'acculturation de la musique mais un type d'écriture plus ou moins adapté a un style ou instrument, ainsi le jazz par exemple se note souvent en tablature ou l'on note uniquement certain accord laissant a l'interprete le choix de “combler les vides” ce qui serait sur une partition assez surprenant ^^



Caramel
Caramel - 23 avr. 2010 - 17:35 - (lien vers ce commentaire)

Très intéressant, effectivement on peut se poser la question mais pour ma part je pense que les “espaces de liberté” présents sur certaines tablatures peuvent aussi bien l'être sur des partitions.
D'ailleurs dans ce cas précis c'est plutôt une limitation que de passer par des tablatures mais je ne développerais pas outre “mesure”:
Disons simplement qu'une marque sur une tablature fige définitivement une note ET une position, contrairement à une portée que différents musiciens pourront analyser différemment (sur certains instruments du moins).

Ceci dit j'aurais du préciser ce que j'entends par tablature, il est vrai qu'on peut considérer les partitions de certains instruments comme tel. (c.f Luth effectivement, batterie…)
Mais je maintiens que le fait de ne savoir lire QUE les tablatures me semble être une lacune importante en musique.
Pour finir, l'existence des tablatures au moyen age ne prouve qu'une chose : c'est une base grossière dont le développement s'imposa de lui-même (notamment durant la renaissance)

Ceci dit je ne crache ni sur les pays Anglosaxons (encore que…) ni sur les teutons, ni sur le moyen age (heuuu…!?)

En clair, le solfège n'a pas pour utilité de simplement emmerder son monde ; ) et pour avoir tester les 2 lectures sur des instruments différents je persiste et signe !



El_Nono
El_Nono - 9 août 2010 - 22:25 - (lien vers ce commentaire)

Aïe, doucement, ça frise l'élitisme anti-anglo-saxon (le son du sax résonna lui pour la première fois en Belgique…)

Je suis guitariste et donc:
Les tablatures sont bien mieux adaptées à mon besoin propre que les partitions.
Ce n'est pas le cas pour tous les instruments et donc savoir lire une partition permet d'aborder d'autres instruments.
Ca devrait clarifier le point sur les tablatures.

Quant à choisir entre dorémi… et CDE… eh bien en tant que guitariste (je me répète… c'est important les répétitions!) je jongle avec les deux.
La lecture des accords se fait beaucoup plus rapidement avec ABC… mais dorémi est beaucoup plus efficace par oral.
Ils me semblent complémentaires.

Pour revenir au LSV, la p'tite chanson a évidemment donné la gamme [ut ré mi fa sol la si] et non pas [do ré mi…] comme annoncé.
Le do est venu plus tard pour des questions de vocalises, ou qqch comme ça.



kuknorris
kuknorris - 4 oct. 2010 - 11:06 - (lien vers ce commentaire)

il me semble que le Si (B) peut aussi être noté H en allemagne.



Darkyx
Darkyx - 26 jan. 2011 - 12:55 - (lien vers ce commentaire)

Le langage ABC à été créé en partant de la note de ref (La) et… en suivant l'alphabet. Il est international et non anglais.



da_gnou
da_gnou - 9 août 2011 - 11:37 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire