Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Vous avez le droit de garder le silence
Par M@x - 14 déc. 2011   


+88
2 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Au IXème siècle, le Pape Formose fut exhumé afin d'être présent à son procès.

Détails :

Le Pape Formose, mort en 897, avait rompu une alliance avec les Spolétains (sympathisants de la famille « de Spolète ») en couronnant empereur Arnulf de Carinthie en lieu et place de Lambert de Spolète.
A la mort de Formose, les Spolétains reviennent à Rome et obligent le nouveau Pape Étienne VI à organiser un procès posthume (appelé Concile Cadavérique).

Lors de ce procès macabre, le cadavre fut revêtu de ses habits pontificaux et sa défense assurée par un diacre répondant à sa place.
Après sa condamnation, il fut dépouillé de ses insignes pontificaux, ses doigts de la main droite coupés (ceux employés pour les bénédictions) et son corps livré en pâture au peuple romain qui le jeta dans le Tibre.

Sources :

Historia-nostra.com – Le concile cadavérique [fr]
Dinosoria.com – Concile Cadavérique [fr]


kirk
kirk - 8 déc. 2011 - 15:10 - (lien vers ce commentaire)

joyeux noël!!



Prosper
Prosper - 14 déc. 2011 - 11:33 - (lien vers ce commentaire)

Ce qui est drôle, c'est que (d'après Wikipedia), la période sombre pour la papauté qui a suivi s'est appelée pornocratie pontificale (de 904 à 963). J'ai du relire quelques fois avant d'être sûr de ce qu'ils racontaient :)

Après ça, on s'étonne des attouchements…