Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Trois Pelés et un tondu
Par cedrixiao - 6 avr. 2012   


+157
4 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


La principauté de Sealand compte plus de joueurs de football que d’habitants.

Détails :

Cette micronation possède en effet une population qui varie entre un et cinq habitants seulement depuis sa création en 1966. C’est donc un accord passé avec le club de football Danois de Vestbjerg qui lui permet d’être représentée pour les matchs internationaux.

En outre, la principauté a connu une histoire mouvementée pour un si petit Etat. Basée sur une ancienne plateforme de défense anti-aérienne construite au large de l’Angleterre durant la seconde guerre mondiale, Sealand voit le jour lorsque Roy Bates, ancien major de l’armée britannique prend possession du lieu et s’en déclare souverain. Suite à une tentative de prise de contrôle de la plateforme par l’armée britannique et un procès à l’encontre de Roy Bates, la justice anglaise reconnaît implicitement la souveraineté de la principauté deux ans plus tard.

En 1978, le premier ministre de la principauté, le professeur Alexander G. Achenbach, tente un coup d’état contre le gouvernement en place mais la plateforme est reprise par Roy Bates. Le premier ministre et les insurgés décident de créer un gouvernement en exil en Allemagne.

Enfin, en 2006, un incendie ayant partiellement détruit la plateforme, la famille régnante annonce créer un second gouvernement en exil. Il a depuis été question de la mise en vente de l’île, mais à ce jour le projet n’a pas abouti.

Malgré la non reconnaissance officielle de la principauté au niveau international, elle possède sa monnaie, ses timbres, son drapeau et distribue des passeports.

Source :

Wikipedia.org – Principauté de Sealand


Yuku
Yuku - 21 mars 2012 - 16:23 - (lien vers ce commentaire)

Il y a quelques années le “pays” était à vendre. Un groupe de Pirates informatiques a même voulu l'acheter en faisant un appel au don sur internet.

Le prix de vente en 2008 était de 10 millions de livre soit 27 000€ le m² d’après libération.
Quand on voit ce qui est arrivé à MU, The Pirate Bay n’aurait pas fait long feu s’il avait acheté l’état.



Mako
Mako - 27 mars 2012 - 11:03 - (lien vers ce commentaire)

C'est tout de même marrant qu'ils aient une équipe de foot, alors qu'ils n'ont pas physiquement la place de mettre un terrain en entier (superficie pour un match officiel FIFA : 7140 m2, dixit notre ami).



M@x
M@x - 4 avr. 2012 - 19:02 - (lien vers ce commentaire)

Micronation, Maxibaston!



UCorsu
UCorsu - 16 oct. 2013 - 22:00 - (lien vers ce commentaire)

Baby foot ?