Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Enrhumé ? Veinard…
Par Morrr - 19 avr. 2012   


+139
2 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


À l'origine, l'héroïne a été introduite sur le marché comme médicament en 1898 en tant que substitut à la morphine et… antitussif. On vantait à l'époque ses bienfaits car “dépourvue de risque de toxicomanie” !

Détails :

Lors de son invention puis commercialisation, l'héroïne était vendue librement en pharmacie, et on en vantait les mérites par voie orale contre la toux dans le cas de tuberculose, d’asthme, de pneumonie… ou encore en tant que somnifère pour enfants (c'est sûr, les parents devaient être tranquilles un moment).
L’héroine est synthétisée à partir de la morphine, extraite du pavot, d’où elle tire sa propriété antitussive qui n'est inexplicablement plus utilisée de nos jours. De nombreux scientifiques éclairés de l’époque (Heinrich Dreser, Morel Lavallée, etc.) la déclaraient dépourvue de risque de toxicomanie, notamment parce qu’elle était utilisée à des doses plus faibles que la morphine qui existait déjà.
Au bout d’une dizaine d’années, les médecins et scientifiques se rendirent compte de leur erreur et sa commercialisation fut finalement supprimée en 1924 aux USA en raison de son détournement d’utilisation à des fins toxicomanes.

Sources :

Enseignement intégré sur la douleur, par Vincent Lisowski [fr]
quandladrogue.com – Héroïne [fr]
cirddalsace.fr – Dossier Héroïne [fr]
Wikipedia.org – Héroïne [fr]
camh.net – A propos des addictions [fr]


kiricou
kiricou - 11 avr. 2012 - 14:29 - (lien vers ce commentaire)

Tout comme la morphine, la codéine ou encore l'opium

Sinon wiki

qu’on pensait qu’elle permettrait de soigner l’addiction à la morphine [...] Ironie du sort, car la morphine elle-même avait été préconisée comme substitut à l'opium.

Une dernière petit source site médical



laboulange
laboulange - 21 mai 2013 - 11:30 - (lien vers ce commentaire)

Et tout comme le tabac qu’utilisait Marie de Médicis pour soigner les migraines de son fils :

http://www.france-tabac.com/histoire.htm