Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
30-love
Par mansuetus - 17 jan. 2009   


+37
10 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Les points de tennis (15–30-40-avantage) ont pour origine le placement sur le terrain de jeu de paume.

Détails :

Attention, tout le monde n'est pas d'accord sur l'origine.

L'explication est la suivante :
Les scores déterminent le placement sur le terrain qui définit les 15 pieds/30 pieds/40 pieds qui ont donné leurs noms aux scores, en fonction de la position.

D'autres explications vont chercher l'origine de la chose dans les paris en argent, alors que nous comptions en sexagésimal (base 60).

Source :

Tennis-histoire.com – Origine des points


Nagahad
Nagahad - 5 déc. 2008 - 09:52 - (lien vers ce commentaire)

Ça vient effectivement du jeu de paume. Par contre on n'avançait pas, mais on reculait. En effet, quand on marquait un point, c'est qu'on était plus fort, et donc pour équilibrer le jeu, on donnait une difficulté au joueur en le reculant…

Par contre, pourquoi pas 15, 30, 45 ou encre 10, 20, 30? La raison est simple, c'est que les joueurs reculaient de 15, 30, 40 pieds maximum car le terrain ne faisait que 80 pieds de long, soit 40 de chaque coté…

Nag



firekorn
firekorn - 25 juil. 2009 - 20:05 - (lien vers ce commentaire)

donc la question qui reste est a quoi correspond l'avantage?



lepoy
lepoy - 2 mai 2010 - 19:23 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Dauby
Dauby - 9 sep. 2010 - 21:36 - (lien vers ce commentaire)

Les LSVs à l'origine douteuse ne sont pas proscris de Spontex ?



Aikanaro
Aikanaro - 12 sep. 2010 - 12:32 - (lien vers ce commentaire)

Pas forcément, on peut présenter une info intéressante au conditionnelle, ça a pas l'air de gêner les lecteurs en plus.



reyou19
reyou19 - 13 mai 2011 - 05:55 - (lien vers ce commentaire)

J'ai remarqué que diverses hypothèses ont été émises quant à l'origine des scores du tennis mais il est difficile de savoir laquelle ou lesquelles sont les vrais hypothèses.
En voici quelques unes:
Premièrement, la majorité des hypothèses font référence au jeu de paume et tentent d'expliquer la provenance des scores 15, 30, 40 et jeu

Il y a celle par exemple qui prêtant qu'à chaque point marqué, le joueur avançait de 15 pieds en direction du filet. Une fois arrivé au filet, il devait encore marquer pour remporter le jeu. Un terrain de jeu de paume faisait 60 pieds et est passé à 80 pieds au tennis. L'idée de Nagahad pourrait dès lors tenir. On avancait de 15 pieds puis 30 puis une fois au filet, on se retrouvait à 40 pieds.

Il y a également la théorie selon laquelle dans les salles de jeu de paume, on se servait de deux pendules pour comptabiliser les scrores. En avançant l'aiguille d'un cadran à la fin de chaque échange, le jeu était gagné une fois que l'aiguille avait fait le tour.

Une troisième supposition avance l'idée des paris d'argent qui étaient très fréquents lors des rencontres de jeu de Paume. A l'époque, en France, la monnaie dérivait du système sexagésimal (relatif au nombre 60.) Il y avait le “double d'or” qui valait 60 sous et le “denier d'or” qui valait 15 sous. Lors des rencontres, les parieurs auraient pris l'habitude de compter les points en valeur monétaire, c'est-à-dire en multiple de 15.
Le 40 serait dès lors expliqué par un raccourci verbal des juges de chaise qui ont progressivement remplacé Forty Five par Fourty car s'était tout simplement plus court. Ca n'est qu'une supposition de Jacques Tédhédié. En 2001, le Français Jacques Thédié, trésorier du club de Paume de Fontainebleau, a suggéré cette hypothèse. Selon lui, la façon de compter les points au tennis ou au Jeu de Paume (15–30-40-Jeu) vient tout simplement du système d'unité de l'époque. Au Moyen-âge – période où est né le Jeu de Paume – nos ancêtres avaient l'habitude de compter ou de mesurer par paquets de 60 et pas seulement pour les paris. Ils baignaient dans les soixantaines comme nous baignons aujourd'hui dans les dizaines, les centaines et les milliers. Notre système est décimal et certains jeux se basent la-dessus. Exemples : le bridge (une manche se joue en 100 points), le patinage artistique et la gymnastique où la notation se fait sur 10, les 10 meilleurs sportifs d'une course ou d'un classement, etc. A l'époque du Jeu de Paume, 60 était donc la base. C'est ainsi que les points au Jeu de Paume se comptaient jusqu'à 60, qui est devenu au fil du temps “jeu”. Mais Jacques Thédié n'explique pas pourquoi le jeu devait se marquer en 4 points : 15–30-45–60. Quant au “45”, il s'est transformé au fur à mesure en “40”. “Ce semble un raccourci verbal” explique Thédié.

4eme hypothèse:

En 1579, Jean GOSELIN, libraire du roi de France, aurait expliqué cette façon de compter en se remportant à l'astronomie. Un signe physique (soit la sixième partie du cercle) est divisé par imagination en 60 degrés, chaque degré en 60 minutes, chaque minute en 60 secondes, si bien que 15 degrés pris 4 fois (15–30-45–60) valent un signe physique. ( Pas vraiment lié au jeu de paume )

En espérant que cela aidera, voici donc quelques hypothèses. Reste à choisir celle que vous préférez!

http://mamzelleb.over-blog.com/article-origine-du-comptage-des-points-au-tennis-50856242.html
http://www.tennis-histoire.com/points.html



Toketchup
Toketchup - 17 sep. 2011 - 19:24 - (lien vers ce commentaire)

Moi qui n'ai jamais rien compris au tennis, je découvre enfin quelque chose sur ce sport aux règles si… particulières.



lorisalis
lorisalis - 26 déc. 2011 - 15:11 - (lien vers ce commentaire)

Il faut savoir que du moyen-âge au 18ème Siècle, le jeu de paume était un sport incroyablement populaire.
Pour preuve, ces expressions de la langue française qui en découlent.
Le tennis n'est qu'un jeu de paume moderne.



guillian
guillian - 25 mars 2012 - 03:25 - (lien vers ce commentaire)

Pour le 0, j'ai vu que ce serait parce que les anglais ont repris aux français ” l'oeuf ” qui représente le 0, et avec le temps, s'était transformé en ” love ”



will
will - 9 mai 2012 - 18:25 - (lien vers ce commentaire)

Le mot “tennis” vient du fait que les anglais qui jouaient au jeu de paume disaient “tenez”. Par déformation avec l'accent anglais, les français ont compris “tennis”.
Source : mon prof de cm2 (je sais c'est pas très fiable mais bon…)