Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Resid-Ant Evil
Par fullmetal31 - 29 juin 2012   


+161
20 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Gare aux fourmis qui se trouveraient au mauvais endroit au mauvais moment, il existe un champignon parasite capable de les transformer en zombies.

Détails :

Dans un premier temps, les spores du champignon Ophiocordyceps Unilateralis attaquent la carapace de l’insecte à l’aide d’enzymes pour se faufiler à l’intérieur. Dès qu’ils sont ainsi entrés par effraction, les spores se nourrissent des organes non vitaux de la fourmi pour grandir sans tuer leur malheureux hôte. Cette “clémence” n’est pas gratuite : le champignon a en effet besoin de garder la fourmi en vie, à la fois pour continuer à se développer et pour se reproduire. Et pour cela, il faut que l’insecte se trouve à un endroit qu’il n’a pas l’habitude de fréquenter. Le parasite sécrète donc une substance qui influe sur le système nerveux de sa victime et la pousse à grimper en haut d’une plante et à s’y accrocher avec ses mandibules.

Dès lors, il achève la fourmi en se nourrissant du reste de ses organes. Puis, arrivé à maturité sexuelle, il transperce la tête de l’insecte et croît avant de laisser ses spores se disperser au gré du vent, prêts à contaminer d’autres fourmis.

Sources :

Maxisciences.com – Des fourmis zombies contrôlées par des champignons
Gentside.com – Des fourmis zombies contrôlées par des champignons


Beri
Beri - 31 mai 2012 - 10:29 - (lien vers ce commentaire)

Et si on veut faire la liste de parasites, il y en a des tas des hallucinants:

http://www.cracked.com/article_17199_the-7-most-horrifying-parasites-planet.html

http://www.cracked.com/article_19384_the-5-creepiest-ways-animals-have-mastered-mind-control.html

Et sinon c'est sur cette page que j'avais lu l'article : http://www.axolot.info/?p=566



Schtroumpf
Schtroumpf - 31 mai 2012 - 11:32 - (lien vers ce commentaire)

Je le savais en ayant lu Les Fourmis vers 1992. Et je l'ai redécouvert récemment sur la même page que Beri. J'étais persuadé que c'était la source d'un des LSV sur les parasites, mais rien à faire, je ne retrouve pas.



kiricou
kiricou - 31 mai 2012 - 16:25 - (lien vers ce commentaire)

Ben comme schtroumpf, tout les lecteurs de M. WERBER et des fourmis vous diront que c'est hyper connu…



lorisalis
lorisalis - 31 mai 2012 - 19:03 - (lien vers ce commentaire)

Ben comme schtroumpf, tout les
lecteurs de M. WERBER et des
fourmis vous diront que c’est hyper
connu…

Oui mais si on commence à prendre en compte les lecteurs des petits auteurs. Bernard Werber, il doit vendre 10 bouquins par an à tout casser…
Je préfère son cousin Honoré Werber et sa fameuse série: “les morbacks”.



lauvergnat
lauvergnat - 1 juin 2012 - 00:47 - (lien vers ce commentaire)

Je dirais surtout que s'il faut commencer à CROIRE ce qui est écrit dans les bouquins de Werber, on ne s'en sort plus…

Il s'agit en général d'un patchwork de légendes urbaines mâtinées de hoax en tout genre, le tout noyé dans une imagination débridée et qui rend l'ensemble décevant dès qu'on cherche si c'est vrai ou non. Parce que dans 99% des cas, c'est “ou non” qu'il faut choisir…



Schtroumpf
Schtroumpf - 1 juin 2012 - 10:56 - (lien vers ce commentaire)

Un peu plus que dix :

Les Fourmis, 1991, prix des lecteurs de Sciences et Avenir. Ce livre est son grand succès : il s’est vendu à plus de 2 millions d’exemplaires et a été traduit dans plus de trente langues.

Donc potentiellement autant de gens qui le savent (sauf s'il a acheté lui-même la moitié pour faire genre).



lorisalis
lorisalis - 1 juin 2012 - 14:21 - (lien vers ce commentaire)

note personnelle: arrêter l'ironie…



Schtroumpf
Schtroumpf - 1 juin 2012 - 15:44 - (lien vers ce commentaire)

Faut prévenir, aussi…



lorisalis
lorisalis - 1 juin 2012 - 16:05 - (lien vers ce commentaire)

T'as raison, au temps autant Otan pour moi…
Et merde!



Schtroumpf
Schtroumpf - 1 juin 2012 - 16:09 - (lien vers ce commentaire)

Tant que ce n'est pas votant pour toi



Yuku
Yuku - 4 juin 2012 - 18:26 - (lien vers ce commentaire)

C'est possible que la fourmis survive après avoir déposé son champignon ?



Jjehh
Jjehh - 24 juin 2012 - 13:51 - (lien vers ce commentaire)

Attention à ne pas confondre ce champignon avec la douve du foie que décrit Werber! Le mode opératoire est similaire mais la douve est un vers parasite et non un champignon.



carnoustie
carnoustie - 29 juin 2012 - 00:01 - (lien vers ce commentaire)

A noter que le champignon ne traverse pas forcement la tête, puisqu'il peut s'implanter n'importe ou sur le système nerveux!
Oui je sais, j'adore chipoter…



lildadou
lildadou - 29 juin 2012 - 17:05 - (lien vers ce commentaire)

Les fourmis de Webber font references à la douve du foie.
Une autre liste de parasites zombifiant (en français ^^) : http://www.linternaute.com/science/biologie/dossiers/06/0606-parasites/6.shtml



Zion
Zion - 30 juin 2012 - 01:42 - (lien vers ce commentaire)

En tout cas, ça fait un bon anti-fourmis.



Scientifique
Scientifique - 1 juil. 2012 - 13:44 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Piou
Piou - 5 juil. 2012 - 15:45 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Arpegius
Arpegius - 5 juil. 2012 - 16:49 - (lien vers ce commentaire)

il serait d’ailleurs présent dans 70% de la population HUMAINE en France mais n’aurait que de très petits pouvoirs sur notre cerveau (il changerait tout de même nos humeur selon des études)

Ouai c’est çà, allez casse-toi connard, tu m’énerves.

Putain ça me gratte le cul là…



lauvergnat
lauvergnat - 11 juil. 2012 - 16:31 - (lien vers ce commentaire)

@Scientifique : tu noteras que je ne dis pas que c'est de la m…, comme tu le dis si joliment, mais simplement que ses bouquins ne sont pas des condensés de science mais bien des romans, avec quelques vérités scientifiques (si si, en cherchant bien, on doit pouvoir en trouver) et des tonnes d'approximations voire d'erreurs qui font que le livre est plus agréable à lire… même s'il est faux.
Le but de Werber n'est pas d'être irréfutable, mais d'être passionnant. Il y arrive assez bien, je trouve.
Ses fins de livres, elles, sont merdiques, ça je l'affirme bien fort, parce qu'il fait saliver tout au long du livre et que la fin tombe comme un soufflé, décevante et sans inventivité. Mais sa façon de nous y conduire, à cette fin, est remarquable.
Nota : si tu viens de lire les fourmis, renseigne-toi sur la différence entre une pyramide et un tétraèdre et repose toi la question des approximations.



Scientifique
Scientifique - 17 juil. 2012 - 12:06 - (lien vers ce commentaire)

J'aurai bien continué a exposer des arguments en faveur de Bernard Werber mais ce n'est pas le sujet du LSV et je pense qu'on devrait s'arrêter là.