Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Sur le pont Verbania, on y…
Par Touched - 26 nov. 2012   


+6
3 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


L’assaut d’infanterie baïonnette au canon est une stratégie militaire encore utilisée en combat.

Détails :

On pourrait croire que l’assaut à la baïonnette est désuet. Pourtant, le 27 mai 1995, le général François Lecointre, alors capitaine au 3ème RIMa (Régiment d’Infanterie de Marine), ordonna l’assaut baïonnette au canon pour la reconquête du pont de Verbania, clé de Sarajevo en Bosnie-Herzégovine.
Cet assaut, qui fût décidé par le général sans aval de l’ONU, se conclut par une victoire mais fit deux tués et dix-sept blessés.
Bien que leur fréquence diminue, des charges de ce type sont encore régulièrement menées, comme récemment en Irak ou en Afghanistan.

Sources :

Dailymotion.com – Conférence de François Lecointre sur l'assaut de Verbania – à 6min50s
Youtube.com – Reportage La guerre en face – à 1h09min
Slate.fr – La baïonnette et les américains


kiricou
kiricou - 16 oct. 2012 - 01:17 - (lien vers ce commentaire)

Alors oui il y a eu charge la baïonette au canon.
Mais la baïonette était tout de même fixé à un FAMAS et lié au contexte

Il y a aussi cette explication de l'assaut à l'ancienne et version moderne qui me fait hésiter sur mon vote.

Je reste donc sur la réserve pour le moment mais je vous laisse le résumé de l'assaut par le figaro tout le monde n'ayant pas accès aux vidéos.



Stuffer
Stuffer - 16 oct. 2012 - 13:47 - (lien vers ce commentaire)

Ouais enfin, tout le monde sait que les baïonnettes font toujours partie de l'armement des soldats. Je ne vois rien de ouf dans le fait que du coup, ils les utilisent…



le_boulet
le_boulet - 19 oct. 2012 - 12:03 - (lien vers ce commentaire)

ça fait plusieurs jours que je creuse et visionne avant de voter… Le fait que lors de mon passage dans les fusco on m'ait demandé un jour de 1995 de mettre “baïonnette au canon”, lors d'une opé de “maintien de l'ordre” (contre des manifestants ayant investi une base aérienne BA702 , en plein “hirochirac”), m'a naturellement fait m'intérésser a ce LSV (aussi du fait que mon unité etait en charge de la défense de l'aéroport de Sarajevo cette année là). Bref, je pense que les différentes sources confirment bien un assaut a la baïonnette, certe pas a la mode de 14–18, mais tout de meme…: a l'ordre du lieutnant le commando est sortie de son trou, c'est élancé et a parcouru a découvert la distance le séparant du bloc au pas de charge, baïonnette au canon et face au feu adverse (1 mort). Arrivé a hauteur les hommes ce sont battus au corps a corps (1 mort), le famas est une exellente arme, courte et légere… équipée de son aiguille ça fait plus que rassurer dans ce genre d’assaut, ça pique !
Maintenant, c'est l'occasion qui manque pour expliquer la rareté de ce genre de charge, mais “l'assaut d'infanterie” (donc avec baïonnette) reste une procédure codifié, et les hommes y sont préparé. Donc je ne suis pas certain du coté sourcilesque de ce LSV, ou alors c'est justement le fait que ce type d'assaut soit toujours en vigueur de nos jours qui est étonnant.
En tout etat de cause je vote “oui”, pour rendre hommage au courage de ses gars (qui ont agis sans filet et sans ordre d'engagement légitime au sens de leur mandat de l'époque), et surtout au capitaine-colonel-général (rayer en fonction des dates) Lecointre, suremment le seul général français a avoir fait un assaut au corps a corps.



Pistorius
Pistorius - 27 nov. 2012 - 13:08 - (lien vers ce commentaire)

J'avais voté pour en modération, je trouvais le texte d'alors plus percutant.
A mon grand regret, j'ai l'impression que la version finalement retenue manque de saveur, bien qu'elle soit plus précise… Moins LSVique dans sa forme…



lorisalis
lorisalis - 27 nov. 2012 - 20:54 - (lien vers ce commentaire)

Moi je trouve ça vachement dangereux de mettre une baïonnette au bout d'un fusil. C'est des coups à blesser quelqu'un ou pire, connaissant l'hygiène des militaires, à refiler le tétanos.



mansuetus
mansuetus - 29 nov. 2012 - 19:39 - (lien vers ce commentaire)

@Pistorius : il est resté suffisamment longtemps en modération pour que tu aies le temps de militer sur sa formulation…