Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
SPA croyab' !
Par Manux - 5 déc. 2012   


+145
5 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


En France, la SPA a été créée avant l’abolition de l'esclavage.

Détails :

La SPA est issue de The Society for the Prevention of Cruelty to Animals, fondée en Angleterre en 1824. Cet élargissement à la France eut lieu en 1845.

La SPA anglaise est donc de 9 ans l'aînée de l’ Abolition bill (du 8 août 1833) et la SPA française a 3 ans de plus que le décret d’abolition de l’esclavage (du 27 avril 1848).

Moralité (s'il en est) : être esclave, c'est pire qu'une vie de chien.



Sources :

Wikipédia.org – SPCA
Wikipédia.org – Abolition de l'esclavage


Arpegius
Arpegius - 2 déc. 2012 - 03:58 - (lien vers ce commentaire)

On est en plein dans la comparaison des carottes et des choux-fleurs, à savoir la remise en question d'une idéologie millénaire et un évènement mineur de l'histoire de l'homme.

On imagine bien que ça n'a pas dû demander la même volonté collective et il suffit de lire les premières lignes des deux sources du LSV pour s'en rendre compte :

En 1748 dans De L'esprit des Lois Montesquieu écrivit un texte satirique intitulé De l'esclavage des nègres; il y tournait en dérision les justifications idéologiques et matérielles de l'esclavage négrier. En 1755, le Chevalier de Jaucourt rédigea les articles « esclavage » et « traite des nègres » (demandant son abolition) dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. Il estimait que détenir quelqu'un en esclavage, c'est lui déclarer la guerre et légitimait donc la résistance des esclaves.

La prise de conscience et le chantier anti-esclavagisme ont démarré bien avant le mécanisme SPA, mais bien évidemment ça demande plus de temps.

Quant au motif de la création de la SPCA :

La société a été fondée afin de protéger les chevaux d'attelage contre les abus.

Mouai, en gros il faut pas esquinter ce qui nous sert de véhicule, ça peut être mauvais pour le business. C'est pas le même chantier et on est bien loin de Brigitte Bardot.



Mako
Mako - 2 déc. 2012 - 20:15 - (lien vers ce commentaire)

On est en plein dans la comparaison des carottes et des choux-fleurs, à savoir la remise en question d’une idéologie millénaire et un évènement mineur de l’histoire de l’homme.

Oui, et justement, c'est ça qu'est drôle… Décalage… Encul' un mouton quoi…



lauvergnat
lauvergnat - 3 déc. 2012 - 10:36 - (lien vers ce commentaire)

On est en plein dans la comparaison des carottes et des choux-fleurs, à savoir la remise en question d’une idéologie millénaire et un évènement mineur de l’histoire de l’homme.

Pourquoi accuses-tu la SPA de remettre en question une idéologie millénaire ?



CyberPresseur
CyberPresseur - 6 déc. 2012 - 20:10 - (lien vers ce commentaire)

Ça me fait penser qu'il a fallut attendre 1967 pour que les aborigènes d'Australie soient reconnus comme citoyens australiens, auparavant ils appartenaient à la faune…
Comme quoi, il en faut du temps à l'homme pour se rendre compte et réparer ses erreurs…

Source : http://zion.fred.free.fr/Histoire%20du%20peuple%20Aborig.html



thinice
thinice - 13 avr. 2013 - 09:38 - (lien vers ce commentaire)

En attendant ces animaux qu'on bichone tant sont 140 milliards à passer a la trappe, chaque année, pour finir dans nos assiettes. Une grande partie auront vécus une vie dans des conditions difficiles, parfois en manque d'eau, nourris avec des farines animales, etc… Je doute fortement qu'on puisse leur attribuer une étiquette de privilégiés…