Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Under Pressure
Par looz - 4 avr. 2013   


+33
8 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Il existe un réseau de communication pneumatique entre les chambres du parlement, Matignon et l’Élysée.

Détails :

Au milieu du XIXe siècle, plusieurs grandes villes européennes mettent en place un réseau de communication pneumatique, consistant à propulser des objets dans un tube par différence de pression.

Paris n’est pas en reste et le réseau atteindra son apogée en 1937, avec 467 km de tubes et 130 bureaux de distribution.
Ce réseau fonctionnera jusqu’en 1984. Il est toujours en service pour des raisons stratégiques entre les différentes institutions politiques.

A noter que de nos jours, certaines banques, grandes surfaces et hôpitaux utilisent un tel système de communication en interne.

Source :

Wikipedia.org – Tube pneumatique

Carte du Reseau de Paris


Schtroumpf
Schtroumpf - 5 mars 2013 - 09:56 - (lien vers ce commentaire)

Un jour Skynet (ou spontex) domineront le monde, mais pas de panique, les institutions Françaises seront toujours en mesure de brasser l'air pour communiquer.

Pardon…



lauvergnat
lauvergnat - 13 mars 2013 - 15:06 - (lien vers ce commentaire)

Je me demande comment ils s'assurent que le message est reçu et bien conforme à l'original : Si un petit malin terroriste intercepte le “pneumatique” et modifie le message, puis le renvoie (le tuyau doit bien être accessible par endroit), il peut fausser les communications…



Stuffer
Stuffer - 13 mars 2013 - 15:41 - (lien vers ce commentaire)

La partie la plus délicate est d'avoir une “station de réception/envoi portative”.
Parce que tu ne peux pas de contenter de faire un trou dans le tuyau pour chopper la capsule à son passage ; c'est une première limitation (mais certes pas tenable face à un gars déterminé).

Après, je pense que la sécurité ne se joue pas sur le mode de communication mais sur l'objet lui-même principalement. Un peu comme le chiffrement des emails quoi.



Schtroumpf
Schtroumpf - 13 mars 2013 - 16:26 - (lien vers ce commentaire)

La question posée par lauvergnat est intéressante.
Je pense qu'à l'époque où ce réseau était utilisé, une intrusion aurait été détectée rapidement (il faut du temps pour raccorder sa station pirate).
Aujourd'hui, un man in the middle aurait tout le loisir de raccorder sa station.

Par contre, à l'inverse d'autres modes de communication qui envoient l'information à qui veut bien l'entendre (radio, internet), là, Oscar doit se trouver physiquement sur le chemin du message, ce qui complique l'interception.

Après, comme le dit Stuffer, rien n'empêche de chiffrer l'info (si c'est un texte… un objet je ne sais pas). Mais Skynet saura probablement la décrypter.



Stuffer
Stuffer - 13 mars 2013 - 17:25 - (lien vers ce commentaire)

Je viens de penser à un truc aussi : peut-être la continuité du réseau est contrôlée de manière permanente, rendant l'ouverture de celui-ci impossible sans détection immédiate.

Genre avec un contrôle de la pression d'air ou une continuité électrique le long du tube (plus facilement contournable néanmoins).



Dauby
Dauby - 15 mars 2013 - 11:42 - (lien vers ce commentaire)

J'opte plutôt pour cette option, d'autant plus que ça paraît assez simple à faire (comme tu dis, contrôle de pression toussa).



Yellowsubmarine
Yellowsubmarine - 28 mars 2013 - 16:41 - (lien vers ce commentaire)

Le souci est que, si Skynet domine le monde, il sera maîttre de fournir ou non l'électricité donc le réseau pneumatique ne pourra marcher puisque Skynet sera à quoi il sert (ce doit être dans sa base de données)



Schtroumpf
Schtroumpf - 29 mars 2013 - 10:01 - (lien vers ce commentaire)

Damned… owned… et en soufflant dans les tuyaux, on peut peut-être le ranimer ?