Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Objection votre Horreur !
Par lauvergnat - 22 juil. 2013   


+43
1 commentaire Spacroyable !
Spitoyable.


Les avocats du diable ont existé entre 1587 et 1983.

Détails :

Dans son sens premier, l’avocat du diable ( advocatus diaboli ) est chargé de plaider contre la canonisation des futurs saints ou bienheureux, au sein de l’Église Catholique.

Ce poste d'avocat, instauré dans le droit canon en 1587 sous Sixte V, a perduré jusqu’en 1983, date à laquelle Jean-Paul II a allégé les procédures de canonisation et supprimé cette fonction dans la nouvelle constitution apostolique Divinus Perfectionis Magister .

Du fait de cette abolition, 80% des saints et bienheureux reconnus comme tels au XXème siècle l’ont été après 1983.

Sources :

Vatican.va – Divinus perfectionis magister [FR]
Wikipedia – Avocat du diable [EN]


Epeo
Epeo - 5 fév. 2015 - 22:05 - (lien vers ce commentaire)

Les avocats du diable ont peut-être changé de fonction, mais ils n'ont pas totalement disparu. Il est toujours possible que l'église catholique invite quelqu'un d'externe pour remplir cette fonction, c'est ce qui est arrivé avec Christopher Hitchens en 2002 pour la mère Thérèse.
http://en.wikipedia.org/wiki/Devil%27s_advocate