Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Coming out
Par Junk - 1 déc. 2008   


+270
80 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


L'Organisation Mondiale de la Santé a attendu 1990 pour retirer l'homosexualité de la liste des maladies mentales.

Détails :

D'autre part, l'homosexualité était illégale au Royaume Uni jusqu'en 1967 (Angleterre et Pays de Galles), 1980 (Écosse) et 1982 (Irlande du Nord).

Sources :

Wikipedia – Droits des LGBT dans le monde [fr]
Ilga.org – May 17th International Day Against Homophobia [en]


sylvain
sylvain - 31 jan. 2008 - 20:28 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



mansuetus
mansuetus - 16 juin 2008 - 21:18 - (lien vers ce commentaire)

Bravo ! Change rien, ton argumentation est top !



clairemarie
clairemarie - 23 déc. 2008 - 16:49 - (lien vers ce commentaire)

l'homosexualité est encore considérée comme une, maladie, un pecher ou même un crime passible de la peine de mort dans bien des pays!!



zmf
zmf - 24 jan. 2009 - 03:20 - (lien vers ce commentaire)

Wow, ça veut dire que quand j'avais 3 ans, c'était considéré comme une maladie mentale 0_o !! Et pourtant, tous ceux qui se basent sur la nature pour dire “c'est une maladie mental parce que c'est pas naturel” avaient déjà pu observer beaucoup de cas chez les animaux !!



RenArt
RenArt - 26 jan. 2009 - 08:23 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



rory
rory - 29 jan. 2009 - 15:28 - (lien vers ce commentaire)

Pendant la Grèce antique au contraire l'homosexualité était signe de raffinement alors que l'hétérosexualité était considérée comme primaire et ne servait bien souvent qu'à assurer la survie de l'éspèce ! Autres temps, autres moeurs… Qu'on nous laisse mener notre vie tranquille enfin !!



yoyo10
yoyo10 - 15 mars 2009 - 20:41 - (lien vers ce commentaire)

C'est dans les textes de l'OMS ok, enfin de là a ce que ça rentre dans la tête de tout le monde, y compris dans ce beau pays développé des droits de l'Homme qu'on habite… y'a du taf!!



Junk
Junk - 13 avr. 2009 - 14:12 - (lien vers ce commentaire)

Excellente remarque, LSV corrige!

http://en.wikipedia.org/wiki/Homosexuality#History
http://www.pinknews.co.uk/news/articles/2005–1496.html

Je donnerais bien un bon point, mais ca ferait disparaitre le com… Mans, une idee?



Psuxes
Psuxes - 20 mai 2009 - 02:25 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Psuxes
Psuxes - 20 mai 2009 - 02:27 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Aikanaro
Aikanaro - 20 mai 2009 - 08:58 - (lien vers ce commentaire)

Maladie : “La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.”
“Condition anormale du corps ou de l’esprit d’un être humain qui cause de l’inconfort ou du dysfonctionnement”
“Toute altération de santé constatée par une autorité médicale compétente.”
Y'en a plein d'autres, et pour moi l'homosexualité ne rentre dans aucune de ces définition, que ce soit pas “normale” (dans le sens ou ce n'est pas la norme) comme certaine personne l'affirme, ok, que ce soit une maladie, je ne pense vrmt pas
http://www.google.fr/search?hl=fr&lr=&defl=fr&q=define:Maladie&ei=Ro0TSvn_KoLFsgaCkpyGDg&sa=X&oi=glossary_definition&ct=title



Psuxes
Psuxes - 22 mai 2009 - 23:56 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Junk
Junk - 23 mai 2009 - 01:17 - (lien vers ce commentaire)

il y a des corps medicaux qui traitent de certaines races comme d'un maladie, et “qui ont des reussites. ” hein…

J'ai choisi de pas relever la premiere fois que tu as utilise le terme, mais tu persistes, donc je vais devoir m'elever : l'argument de presenter ca, sous couvert de tolerance, comme un “choix”, un “mode de vie”, c'est un gimmick courant des homophobes, notemment religieux. Avec en fiigrane le fait que c'est pas de al discrimination comme pour la race, parce que c'est un “choix”, si ils veulent ils peuvent changer, ils ont fait ce choix, ils faut qu'ils assumen, etc.

Et be non, justmenet, c'est pas un “choix”. Tu n'as pas choisi d'etre heterosexuel, ce n'est pas quelque chose sur lequel tu as aucun controle conscient – ce qui ne veut pas dire que c'est entierement inne – ni quelque chose que tu peux changer. Le truc du choix, ca donne l'impression d'etre ouvert “ils font ce qu'ils veulent, c'est un choix”, alors que justement, non, et tout les homos, tous les lobbies gay le disent. L'argument du choix ca permet justement de rejetter une forme de responsabilite morale sur la personne (elle l'a choisi) et donc de justifier la discrimination.



Ghost
Ghost - 23 mai 2009 - 15:03 - (lien vers ce commentaire)

A ce propos, la France vient de retirer la transexualité de la liste des maladies mentales (cf. http://www.liberation.fr/societe/0101567569-la-transexualite-ne-sera-plus-une-maladie-mentale ).

Ce qui peut devenir une maladie, c'est quand tu es homo ou bi et que la pression sociale t'empêche de te ressentir comme “normal”, te font penser que tes orientations sont contre-nature. Ca peut mener à tout un éventail de maladies psy, comme tout sentiment de différence.

Et n'oublions pas que chez pas mal d'animaux, on observe des relations sexuelles entre mâles.

Le problème, c'est que quand on considère l'homosexualité comme une maladie, on pense souvent “Ce n'est pas biologiquement normal, la nature a prévu le sexe pour se reproduire”. Ce qu'on peut extrapoler à toute activité sexuelle sans but reproductif, de la classique branlette à des combinaisons plus exotiques, en passant par le missionnaire avec contraception.



Psuxes
Psuxes - 23 mai 2009 - 18:01 - (lien vers ce commentaire)

junk: me taxer d'homophobe est inutile: j'ai des amis homos et bi et je n'ai pas de répulsion quand je les vois (ni envie de les bruler d'ailleur).
...ces mêmes amis qui me disent, parfois et non sans fierté, qu'ils ont choisis d'être homos ou bi et qu'ils l'assument… Donc, quand tu dis “tous les homos et tous les lobbies”, je ne crois pas que tu sois dans le vrai car j'en connait moi même qui disent le contraire…

être catholique signifie accepter, respecter et aimer l'autre, l'homosexuel ne peut pas être une exeption. J'ai des amis homos et bi et je trouve que leur point de vue n'enrichi que d'avantage le mien par des débats calmes (m'enfin, parfois… xD ) et constructifs.

Alcoo: donc, ce qui fait qu'une personne est malade mentalement, c'est le fait qu'il aie des pressions de la société qui font ce qu'il est?



Psuxes
Psuxes - 23 mai 2009 - 18:40 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Ghost
Ghost - 23 mai 2009 - 19:03 - (lien vers ce commentaire)

Psuxes : A mon sens, ça dépend. Le troubles bipolaires sont grandements héréditaires, et certains troubles peuvent être générés par la société.



Junk
Junk - 23 mai 2009 - 23:12 - (lien vers ce commentaire)

J'ajoute au commentaire d'alcoof le fait qu'il ya eu nombre d'etudes qui ont trouve que dans les cas de jumeaux separes a la naissance et eleves dans des familles et des environnements differents, si l'un est homo, l'autre a 50% de chance de l'etre aussi.

Psuxes : je ne comprend toujorus pas: qui sont ces homosexuels qui font le “choix” de l'etre? y a-t-il des heterosexuels qui font le choix de letre? personne ne va faire du sexe avec des hommes ou des femmes si ils ne sont pas attire par la gente masculine ou feminine a la base. Et je ne pense pas que ca soit une question de choix. Ce que les gens chosissent, c'est de refrener leurs pulsions ou pas. A ce titre il ya beaucoup d'homos qui font le “choix” de le refouler, de vivre uen vie d'heterosexuel, ou d'asexeuls, jsutement a cause des pressions sociales. Qui sont selon toi ceux qui “choisissent de l'etre” ?



Psuxes
Psuxes - 24 mai 2009 - 03:05 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Junk
Junk - 24 mai 2009 - 03:12 - (lien vers ce commentaire)

Et en quoi les gens que tu cites en ont fait un choix? ils sont attires par les deux, ou est le choix?

Tu crois que l'OMS a conclu “trop vite” que l'homosexualite n'est pas une maladie? tu realises ce que tu dis? Et l'exces d'hormones, jsutemenc,t si c'est un co-facteur (http://en.wikipedia.org/wiki/Prenatal_hormones_and_sexual_orientation), en quoi ce peut etre un “choix”, justement? Les niveaux d'hormones influencent la pilosite, c'est pas pour c que les gens imberbes ou poilus sont malades, non?



Psuxes
Psuxes - 24 mai 2009 - 19:36 - (lien vers ce commentaire)

Justement, le “bi homosexuel” était attiré par les hommes… mais aimait bien opter, parfois, pour une femme. Je crois que là résidait son choix. Même chose pour l'amie que j'ai à l'école.

Pour ce qui est de l'excès d'hormones, ce n'est plus un choix, justement et c'est là que, pour moi, ça en devient une maladie. Par exemple, il y a eu un cas comme ça assez discuté à Binche.

Deux femmes étaient lesbiennes et vivaient ensemble. Elles décident d'avoir un enfant et une des deux décide d'être porteuse du futur bébé. Après que celui-ci soit né, l'acouchement a fait que l'excès d'hormones qu'elle avait soit évacué. Devenue hétérosexuelle, elle laisse sa compagne et se marie avec un autre homme. La polémique, à l'époque, était que, en fin de conte, on ne savait pas ou devait aller le bébé etc, etc…

Là, justement, je crois que son homosexualitée (qui n'était pas du tout un choix, loin de là) était une maladie non? :-s

D'ou le fait que je crois que l'OMS devrait nuancer un peu plus. Certains cas d'homosexuels sont des maladies, d'autres le choix d'un mode de vie axé sur l'homosexualité.



Junk
Junk - 24 mai 2009 - 19:48 - (lien vers ce commentaire)

Okay, donc encore une fois, le bisexuel est attire par les hommes et par les femmes, et il fait le choix de ne pas refouler son attirance… Mais il n'a pas choisi son attirance. Quand a la maladie, je pense que tu craqeus completement : oui, les hormons influences le physique et le mental des humains. Est-ce que ca en fait une maladie? Les hormones font que les gens sont plus ou moins poilus, c'est pas une maladie pour autant…



Psuxes
Psuxes - 24 mai 2009 - 21:23 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



tompoyo
tompoyo - 24 mai 2009 - 23:36 - (lien vers ce commentaire)

J'ai trouvé une plaquette décrivant un “Consensus scientifique” sur le sujet. http://www.homophobie.org/utilisateur/documents/homophobie/depliant2009.pdf

Je pense que l'on pourrai statuer sur le point suivant l'homosexiualité n'est ni une malidie ni un choix mais un “Etat”, comme être roux ou brin (si l'on continu sur l'image des poils).

Cher, Psuxes l'hyperpilosité, n'est pas une maladie http://www.doctissimo.fr/html/beaute/dossiers/epilation/13308-hyperpilosite.htm

Le mot maladie pouvant (malheureusement) être compris comme : une perversion ou une déviation sexuelle. Il est impropre.



Junk
Junk - 24 mai 2009 - 23:48 - (lien vers ce commentaire)

Psuxes : c'est pas parce qu'un comportement a une cause, hormonale ou autre, que c'est uen maladie. Pour etre uen malaide il faut des symptomes objectivement identifiable, et que ca reponde a une des definitions d'Aika, en particulier celle de l'inconfort ou du dysfonctionnement. Encore une fois, j'attends que tu m'explique en quoi c'est plus une maladie “pour certain cas” que l'heterosexualite…



Psuxes
Psuxes - 25 mai 2009 - 02:29 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Junk
Junk - 25 mai 2009 - 12:36 - (lien vers ce commentaire)

Encore une fois, tu utilises une implications : origine hormonale -> Donc maladie. parmi les definitions postee par Aika : “Condition anormale du corps ou de l’esprit d’un être humain qui cause de l’inconfort ou du dysfonctionnement”

Je maintiens que, a moins que tu m'expliques de symptomes objectivement verifiables qui permettent selon toi, de distinguer les cas pathologiques d'homosexualite des cas qui ne le sont pas, tu as simplement colle cette etiquette de maladie sous prexete que ce n'est pas “la norme” J'aimerias bien que tu aille au fond de ta pensee plutot que de te tortiller. Tu pretends que c'est, dans certaisn ca, une maladie. Dans ce cas, j'attends, et c'est a toi de le faire, que tu etablisses quelle definition de maladie tu utilises pour avancer ca, et pourquoi tu l'avances. Ce que tu n'as toujours pas fait.



Dauby
Dauby - 9 juil. 2009 - 21:50 - (lien vers ce commentaire)

Et la connerie, c'est quand qu'ils la considèrent comme une maladie ?!



hatchiko
hatchiko - 9 juil. 2009 - 22:11 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



junior205
junior205 - 10 juil. 2009 - 04:33 - (lien vers ce commentaire)

@ Dauby : Quand t'arrêteras d'en dire, mais il sera trop tard xD



normal
normal - 14 juil. 2009 - 16:38 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Junk
Junk - 14 juil. 2009 - 17:22 - (lien vers ce commentaire)

La norme ne decrit pas necessairement un comportement unique. La norme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Norme#Philosophie ) est l'ensemdle bes compeortements acceptables du poitn de vue de la societe et/ou la loi. A ce titre aujourd'hui elle inclut l'homosexualite.



bob_bob
bob_bob - 20 juil. 2009 - 11:04 - (lien vers ce commentaire)

Pour expliquer, quoique sommairement, le cas des bisexuel, ma psychologue m'a expliqué que nos préférences ne sont pas à trancher au couteau. On peut être plus ou moins gay, c'est comme une palette de couleur entre le blanc et le noir. Il y a aussi le gris. Donc certains on une préférence pour les gens du même sexe mais aiment bien aussi aller du sexe opposé, c'est pour ça qu'il y a des bisexuels. Ça explique aussi pourquoi certains sont plus ou moins sur de leur orientation sexuelle. Je crois aussi que trouver ça dégoutant n'est pas un problème mais juger ces gens n'est pas acceptable, sous n'importe quel motif !



Baribal
Baribal - 21 juil. 2009 - 11:54 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Junk
Junk - 21 juil. 2009 - 12:12 - (lien vers ce commentaire)


Cari
Cari - 28 juil. 2009 - 22:36 - (lien vers ce commentaire)

Diverses sources, divergentes sur la date 1990, 1991, 1993…
Aucune ne me paraît plus fiable que les autres.



caledozor
caledozor - 10 août 2009 - 00:46 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



madevilts
madevilts - 26 août 2009 - 19:55 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



ANTICHRISTUS
ANTICHRISTUS - 16 oct. 2009 - 02:44 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Junk
Junk - 16 oct. 2009 - 13:21 - (lien vers ce commentaire)

malgré tout vos avis divergents l’homosexualité reste un vis de fonctionnement: mental, social, affectif, culturel, religieux, etc.

AC confirme l'opinion qu'on avait de lui. Et etre un cretin, c'est un vice de fonctionnement?



ANTICHRISTUS
ANTICHRISTUS - 16 oct. 2009 - 13:34 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



camtuf
camtuf - 16 oct. 2009 - 14:31 - (lien vers ce commentaire)

Soit dit en passant, tu n'es pas vraiment “en ton pays” si ça t'avait échappé..

La nationalité spontexienne n'est pas obtenue à l'inscription au site.



Junk
Junk - 16 oct. 2009 - 18:36 - (lien vers ce commentaire)

mais pourquoi “certains” modérateurs sont si agressifs ???

C'est plus exprimer tout haut l'avis partage par l'ensemble de l'equipe de moderation.



ANTICHRISTUS
ANTICHRISTUS - 18 oct. 2009 - 01:48 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



gyscos
gyscos - 2 déc. 2009 - 16:29 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Gub
Gub - 2 déc. 2009 - 20:25 - (lien vers ce commentaire)

“inadmettable” ?



Idodaisuke
Idodaisuke - 2 fév. 2010 - 14:09 - (lien vers ce commentaire)

Pour contredire le cas des bisexuels comme justificatif du fait cque c'est bien un choix, je reprendrais une phrase dit par le fils (homo) de Bree dans Desperated Housewife :
“Tu vois toi, tu adores le chocolat, et si tu devais choisir une chose unique à mager toute ta vie, tu choisirai le chocolat. Mais comme tu ni ai pas obligé, tu aime bien manger de la vanille de temps en temps. Et bien moi c'est pareil.”

Le fait d'être homosexuel est un “goût”, qui ne se choisi pas, tout comme on ne choisi pas d'aimer ou non telle saveur ou couleur.

Comme le disais si bien Aznavour : “Et je précise
Que c'est bien la nature qui
Est seule responsable si
Je suis un homo, comme ils disent”



bob_bob
bob_bob - 8 fév. 2010 - 07:52 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Idodaisuke
Idodaisuke - 8 fév. 2010 - 15:06 - (lien vers ce commentaire)

@bob_bob : la notion de gout est ici effectivement dans un but de simplifié, comme une métaphore pour les gens qui parlent de “choix”.
Ensuite je ne comprend pas bien où tu veux en venir avec la préhistoire ? pour toi c'est une maladie hormonale ?



bob_bob
bob_bob - 12 fév. 2010 - 05:15 - (lien vers ce commentaire)

Je ne prétends pas connaître l'origine de l'homosexualité. Où je veux en venir avec la préhistoire: je voulais mettre ça dans le contexte de la sélection naturelle . Je voulais seulement souligner tous les facteurs qui peuvent faire en sorte que l'on puisse être homosexuel car ça devait être un désavantage pour la survie de l'espèce dans ce contexte là (De façon sommaire, la sélection naturelle désigne le fait que les traits qui favorisent la survie et la reproduction, voient leur fréquence s'accroître d'une génération à l'autre) et je doute que la survie de l'espèce humaine n'ait reposé que seulement sur un gout car ma conception du goût ( au sens littéral ) est beaucoup moins contraignante que les pulsions sexuelles et donc une simple mode (car les choix vestimentaires par exemple ne sont souvent que des goûts) aurait pu faire en sorte qu'une population homosexuelle n'aient pas de descendants. Aussi, j'avais en effet mal lu le commentaire précédent au mien.



Gamin212
Gamin212 - 12 fév. 2010 - 12:47 - (lien vers ce commentaire)

Certains commentaires sont vraiment choquant, c'est pourquoi je peux pas m'empêcher d'ouvrir ma gueule alors que je sais que je devrais pas…

Donc voici: si les gens arrêtaient un peu de s'occuper de la vie des autres personnes et prenaient plus de temps pour essayer de mener à bien LEUR petite vie, le monde tournerait bien mieux.

Pour citer mon illustre père quand je me mêlais de chose qui ne me regardaient pas: “fais comme les cochons, occupe toi de ton bac!”

Alors homo, hétéro, scato, zoo, géronto,... (j'en passe et des meilleurs) que chacun fasse de sa vie sexuelle et sentimentale ce qui lui plaise tant qu'il n'emmerde pas son voisin. Point à la ligne!



Be@
Be@ - 12 fév. 2010 - 14:06 - (lien vers ce commentaire)

Je réfute l'idée que l'homosexualité ou la bisexualité soit une maladie (ma source est très fiable : mon intime conviction!).
Ce débat me renvoie vers une autre question : pourquoi ne peut-on pas aborder un sujet de manière clinique en laissant de côté l'aspect émotionnel ?
Oui je sais, j'apporte pas gros chose au débat mais comme l'a dit Cari, j'ai un avis sur tout mais pas beaucoup d'idées… :-))



Idodaisuke
Idodaisuke - 15 fév. 2010 - 17:57 - (lien vers ce commentaire)

@bob_bob:
je ne comprend pas trop ou tu veux en venir avec (j'ai retiré les parenthèses) :
“Je voulais seulement souligner tous les facteurs qui peuvent faire en sorte que l’on puisse être homosexuel car ça devait être un désavantage pour la survie de l’espèce dans ce contexte là et je doute que la survie de l’espèce humaine n’ait reposé que seulement sur un gout car ma conception du goût est beaucoup moins contraignante que les pulsions sexuelles et donc une simple mode aurait pu faire en sorte qu’une population homosexuelle n’aient pas de descendants.”

effectivement, la sélection naturelle ne favorise pas l'homosexualité.
Ensuite pour moi, une mode est différente d'un goût. Si tu n'aime pas le vert, même si c'est la mode, tu n'en portera pas (sauf si t'es assez mal dans ta peau pour te sentir obligé de suivre les autres malgré tes gouts)
Mais c'est moins parlant avec un exemple de vêtements, car qu'il soit rose ou vert, un t-shirt reste un t-shirt. (je veux dire par là qu'un foie sur ton dos, tu vois plus la différence)

c'est pour cela que j'avais pris un exemple de goût alimentaire, parce que je peux t'assurer que si t'aime pas le fromage, bah t'aime pas le fromage. ^^

Par contre, a part dire que dans un context de selection naturelle, l'homosexualité n'est pas un facteur favorisant, je ne vois toujours pas l'interet de retourné à la préhistoire pour ce débat…

Pour les pulsions sexuelles, si on peut partir qu'éprouver uniquement un désir physique pour quelqu'un qui passe dans la rue en fait parti, je t'assure que quand tu es homosexuel, tu en éprouves pour des gens du même sexe.
et les exemples donnés plus haut d'homosexualité animal prouvent bien que les pulsions n'ont pas lieu que vers le sexe opposé.



flower_power
flower_power - 18 fév. 2010 - 23:09 - (lien vers ce commentaire)

encore un amalgame…
l'illégalité et la reconnaissance d'une maladie mentale sont deux choses différentes.
ca me fait peur de voir les deux associés dans ce LSV.
de plus, le retrait du DSM provient des pressions lobbyistes, pas specialement d'un progrès des mentalités.
Ce LSV, c'est de la pseudo science.



Raph
Raph - 19 fév. 2010 - 00:16 - (lien vers ce commentaire)

ca me fait peur de voir les deux associés dans ce LSV.

En quoi cela te fait-il peur exactement? (précisons que les deux informations sont juxtaposées, mais il n'y a aucune relation d'implication précisée)

Ce LSV, c’est de la pseudo science.

Cette accusation gagnerait à être développée.



flower_power
flower_power - 19 fév. 2010 - 00:23 - (lien vers ce commentaire)

l'amalgame entre maladie mentale et legalité. c'est un peu au centre des debats de société ces derniers temps, et au nom de cet amalgame, la psychiatrie est en train de se transformer en organe securitaire, et la representation sociale des schizophrènes de son fondre avec celles des criminels dangeureux. c'est tous les jours, dans les médias, et la preuve c'est que ca transparait ici, peut etre est-ce un lapsus ou un acte manqué, ce qui n'en serait qu'une preuve encore plus puissante. voilà pour ce qui me fait peur.
Ensuite, la pseudo science, c'est d'associer les deux dans une meme info, et de dire que l'homosexualité n'est plus inscrite comme maladie mentale sans préciser les tenants et aboutissants, qui sont des raisons politiques et lobbyistes, qui ne tient à aucune pensée, philospohie, idéologie…
Il n'est pas précisé que ce sont deux informations indépendantes, par exemple par une expression comme “par ailleurs”, “d'autre part” etc.
Je pense que ca mérite réflexion.



Raph
Raph - 19 fév. 2010 - 09:51 - (lien vers ce commentaire)

l’amalgame entre maladie mentale et legalité. c’est un peu au centre des debats de société ces derniers temps, et au nom de cet amalgame, la psychiatrie est en train de se transformer en organe securitaire

Je ne vois pas bien ce que tu veux dire. L'effet constaté en ce moment me semble plutôt être l'inverse: un paquet de malade psychiatrique se retrouve en prison, alors que leur état mériterait une prise en charge spécialisée. La faute en revient à la diminution constante du nombre de lits dans les hôpitaux psychiatrique (comme dans les autres hopitaux d'ailleurs). Donc ce serait plutôt les institutions pénitentiaires qui se transforment en centres psychiatriques (sans en avoir les ni les compétences, ni la vocation).

Ensuite, la pseudo science, c’est d’associer les deux dans une meme info, et de dire que l’homosexualité n’est plus inscrite comme maladie mentale sans préciser les tenants et aboutissants, qui sont des raisons politiques et lobbyistes, qui ne tient à aucune pensée, philospohie, idéologie…

Développe! Quelles sont ces raisons politiques, et ces lobby? Le vote homosexuel? En quoi est-ce mal de tenir compte de l'avis et de l'envie d'une part de la population (du moment que cela ne nuit à personne)? Et penses tu que cela serait passé, si cela n'avait pas été en accord avec la philosophie et et l'idéologie globale du moment?

Et d'autre part, je ne vois vraiment pas le rapport avec la science, et donc pas plus avec la “pseudo-science”.



Junk
Junk - 19 fév. 2010 - 15:15 - (lien vers ce commentaire)

En dehors du proces d'intention et de l'analyse societo-moraliste a la petite semaine (l'utilisation du terme de “pseudo-science” m'a fait rire) qui est visiblement le fruit d'un esprit qui se croit peut-etre plus vif qu'il ne l'est, force est de constater que sur le fond, flower_power n'a peut etre pas tout a fait tort, et qu'un “d'autre part” serait le bienvenu. Je l'ajoute de ce pas.



bob_bob
bob_bob - 4 mars 2010 - 19:25 - (lien vers ce commentaire)

@Idodaisuke : En fait, le but de mon LSV était un peu de faire la lumière sur le phénomène de l'homosexualité à partir de ce que je pense car certains ont des idée fausses et négatives qui mène à l'intolérance.

Je ne peux toujours pas me faire à l'idée de comparer l'homosexualité avec un goût car la sexualité ne se résume pas ainsi, mais c'est peut-être mon côté perfectionniste qui fait ça. Dans mon premier post, je voulais juste insister sur cette idée et l'utilisation du contexte de la sélection naturelle ne servait qu'à montrer que la sexualité avait trop d'impact pour qu'elle ne se réduise à la notion de goût (et je le répête, moi j'ai compris ton commentaire comme si tu définissait l'homosexualité comme un goût et non pas comme une analogie)

@Gamin212 : dire aux autres de se mêler de leurs affaire, ce n'est pas se mêler des affaires de ceux qui ne se mêlent pas de leurs affaires ?? Et puis, en quoi je me mêle pas de mes affaires ? Je donne mon opinion sur un sujet qui me rejoint. Je ne dis pas aux autres comment vivre.



Idodaisuke
Idodaisuke - 4 mars 2010 - 20:34 - (lien vers ce commentaire)

@bob_bob : Je viens de relire ton “tout” premier post (je dis tout premier, parce que dans le dernier, tu dis que le premier est celui ou tu me réponds, alors que tu avais déja posté avant ^^ (bref, on s'en fou me direz-vous? tout a fait d'accord^^) )
tu dis

c’est comme une palette de couleur entre le blanc et le noir. Il y a aussi le gris.

Ce qui rejoind plutot ma comparaison avec les glaces, enfin je trouve.
Ensuite, je veux bien comprendre (ca veut pas dire que je suis d'accord, mais on peut très bien comprendre une idée sans être d'accord avec, c'est la base de la tolérance, non?) que tu trouve ma comparaison avec le goût réductrice pour expliquer la sexualité, mais je ne trouve pas de mot plus adapté.
C'est un peu comme dire “j'aime le fromage” et dire “je t'aime”, c'est le même verbe, mais parce que yen a pas d'autre.

Ensuite, d'un point de vue strictement personnel, je ne pense pas que dans un contexte de selection naturelle “forte” (je met des guillemets sur le forte (cf: http://www.spontex.org/le_saviez_vous/164/ ) ) l'homosexualité disparaitrait. En effet, même de nos jours, nombre d'homosexuels aspirent à éléver un enfant, et c'est d'ailleurs parfois suffisants pour les faire quitter un couple et se faire passer pour hétéro.



Ornella
Ornella - 6 mai 2010 - 17:07 - (lien vers ce commentaire)

De tout évidence il n'y a pas de norme, parce que personne ne peut la définir réellement.
D'autant plus que le clivage homosexualité / hétérosexualité ne veut rien dire. Notre sexualité n'est jamais définie: on est attiré par une personne et non pas son sexe, qu'elle soit fille ou garçon.



Raph
Raph - 10 mai 2010 - 12:06 - (lien vers ce commentaire)

Le débat initié ici a finalement dépassé le cadre des coms de lsv (dont rappelons le, la concision est proportionnelle au nombre de personnes qui les lisent). Je copie donc l'ensemble de la discussion sur le forum, juste ici.
Ceux qui ne connaissent pas trouveront là l'occasion de découvrir un nouveau pan de spontex, les autres se contenteront d'arrêter d'inonder ce lsv, ce qui est déjà pas mal.



DaGiddabush
DaGiddabush - 22 août 2010 - 20:43 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



vouavedibizar
vouavedibizar - 30 août 2010 - 18:46 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



DaGiddabush
DaGiddabush - 6 sep. 2010 - 15:57 - (lien vers ce commentaire)

“Baisons-nous les uns les autres”.



mansuetus
mansuetus - 28 nov. 2010 - 14:15 - (lien vers ce commentaire)

Dans la même veine et dans l'actualité :

Apparemment, l'homosexualité n'est plus explicitement marquée dans la liste des motifs de condamnation à mort illégitimes.

http://www.rue89.com/2010/11/26/onu-la-peine-de-mort-pour-les-homos-nest-plus-injustifiee-177667



lombric
lombric - 12 sep. 2011 - 13:10 - (lien vers ce commentaire)

Le sexe ne se limite pas à une simple histoire de reproduction. C'est avant tout le rapport au plaisir qui prime, que ce soit avec une femme, un homme, sa main, ou d'autres.
Il faut être bien hypocrite ou aveugle pour avancer ce genre d'argument.
C'est encore plus vrai à notre époque où une large gamme de méthodes contraceptives et efficaces existent : presque tout le monde découvre le sexe sans que la reproduction n'entre en jeu, seul le plaisir compte.
Et comme pour toutes formes de plaisirs, les odeurs, les goûts, ou encore l'art, on ne choisi pas ce qu'on aime. On découvre, ensuite on adhère ou pas.
A aucun moment de ma puberté je n'ai choisi d'aimer l'odeur des femmes, le goût de leurs chairs, leurs formes arrondies.
De là, je ne vois pas comment on peut imaginer que l'homosexualité est un choix, encore moins une maladie.

Mon avis? Ce ne sont que des arguments de bas étages, aboutissement de 2000 ans de religiosité, visant à déculpabiliser les “bien-pensants” du plaisir qu'ils prennent dans le sexe en blâmant les accouplements non créatifs (homosexuels ou autres).



croquette
croquette - 3 fév. 2012 - 03:45 - (lien vers ce commentaire)

A noter que la bétise humaine n'est pas considérée comme une maladie mentale, et, heureusement pour beaucoup, n'est pas illégale.



fullporaport
fullporaport - 3 fév. 2012 - 05:03 - (lien vers ce commentaire)

Personnellement, je travail en psychiatrie et je peux vous assurer que même si ce n'est plus le cas dans la majorité des pays, quelques uns possèdent toujours une loi interdisant l'homosexualité.

Dans les pays Islamique, c'est complètement illégal.. Fait intéressant cela est considérer comme une maladie mentale. Donc, pour remédier à la situation…ils changent de sex et se mari (reconnu par la loi). C'est l'endroit où le changement de sexe est le plus élever au monde. (Je suis sur mobile et je ne retrouve plus ma source)

Je tiens a préciser que je ne suis pas psychiatre.



Ghost
Ghost - 3 fév. 2012 - 13:52 - (lien vers ce commentaire)

Dans les pays Islamique, c’est complètement illégal.. Fait intéressant cela est considérer comme une maladie mentale. Donc, pour remédier à la situation…ils changent de sex et se mari (reconnu par la loi). C’est l’endroit où le changement de sexe est le plus élever au monde. (Je suis sur mobile et je ne retrouve plus ma source)

Dans les pays islamique comme tu dis, l'homosexualité est interdite, tout comme la sodomie par exemple. Je n'ai jamais entendu quelqu'un dire “ouuiiiii mais en fait les homos c'est des fousssssss”. Quand une loi divine t'interdit une chose, il me semble fallacieux de vouloir en trouver un raisonnement scientifique pour expliquer le comment du pourquoi.
Et si je suis ta logique, chez les musulmans, la chirurgie esthétique est interdite sauf la réparatrice (et j'ai un doute). Ou bien tu parles de l'iran (chiite au passage) qui a autorisé le changement de sexe sous certaines conditions (accord d'un juge etc.). Donc je prierai de ne pas propager de la merde, chose que tu fais depuis un bon moment ici.



fullporaport
fullporaport - 6 fév. 2012 - 04:51 - (lien vers ce commentaire)

Oui je parlais bien de l'Iran et j'ai même trouvé une vidéo explicative.

Et si je suis ta logique, chez les musulmans, la chirurgie esthétique est interdite sauf la réparatrice (et j’ai un doute).

De quoi tu parles je n'ai jamais parler de d'autres types de chirurgie que celle du changement de sexe… Alors avant d'accuser quelqu'un de quelque chose je te suggère de relire ce que j'ai écrit !

Et si le simple fait d'apporter une complémentarité à l’excellent LSV et que tu traites cela de merde cela te regarde. Si d'autres personnes le trouve intéressant et bien tant mieux.

De plus, je m'exprime poliment et je désire la même chose lorsque viens le moment de me faire des reproches. MERCI

Voila le lien que je mentionnais plus haut.

Voilà



Ghost
Ghost - 9 fév. 2012 - 01:18 - (lien vers ce commentaire)

De quoi tu parles je n’ai jamais parler de d’autres types de chirurgie que celle du changement de sexe… Alors avant d’accuser quelqu’un de quelque chose je te suggère de relire ce que j’ai écrit !

Je ne vois pas en quoi ton commentaire apporte quelque chose à ce LSV.
Tu parlais “des pays islamiques” au lieu de l'Iran, or j'ai juste précisé que dans la grande majorité des pays musulmans la chirurgie esthétique est simplement interdite et donc je te demandais juste d'arrêter de dire des choses fausses (faire des généralités). C'est comme si tu venais, et tu disais “les africains sont tous cannibales” alors que c'est une petite tribu de 10 personnes qui le sont dans toute l'Afrique.

Tu aurais pu attendre, rentrer chez toi, chercher ta fameuse vidéo et dire “tiens en Iran ils veulent bien que les mecs se fassent couper le zizi une 2e fois pour être 'gay' mais l'homosexualité est quand même prohibée”.

Et si le simple fait d’apporter une complémentarité à l’excellent LSV et que tu traites cela de merde cela te regarde. Si d’autres personnes le trouve intéressant et bien tant mieux.

Bah.



thesiscode
thesiscode - 8 avr. 2012 - 12:07 - (lien vers ce commentaire)

N'importe quoi être homosexuel n'est pas une malade !

Être homosexuel est qq chose de normal !,
C'est simple l'être humain est de nature BI, sauf que nous vivons dans un système ou dès notre naissance et des lors de l'apprentissage on nous apprend par défaut que l'homme et la femme est couple singulier et immuable en d'autres termes on ne laisse même pas la moindre allusion que l'homosexualité est possible dans un couple et qu'il n'y a pas forcément un papa et une maman par défaut,
j'imagine que le problème vient de là. Les homos sont considérés comme des déviants, des malades voir des Aliènes, pourtant ce n'est pas une maladie, dans la vie une mère aime sais 2 enfants mâle ou femelle, dans la vie on aime nos amies, garçon ou fille, pourquoi dans un couple on a pas un choix aussi large ?
Simplement parce que notre anatomie n'est que parfaitement assemblabe dans un couple hétérogène c'est simplement sur le plan sexuel, mais en ce qui concerne l'amour donc les sentiment il n'y aucune limite on peu tout aimer, désirer tout pas seulement notre opposé, de ce faite beaucoup de personne, se refoule d'être homosexuel ça crée énormément de frustré dans se monde, les gens préfèrent dans ce cas rentrer dans le conformisme afin de ne pas être jugé, il est vrai que c'est confortable, mais à l'intérieur ça détruit, un jour ou l'autre ça se Verra ce n'est qu'une question de temps je dirais, puis je pense qu'il est important pour nous de s'accepter ainsi, les gens changent mais lentement, la discrimination sera toujours présente je pense de toute façon comme toutes les autres (Sexisme, racisme ou antisémitisme, obésité ou anorexie , la laideur et j'en passe…)
Tout ça pour vous dire que si vous êtes ainsi assumez vous :)

Resultat en chiffre en chiffre (environ~) :
~ 10% de la population est Homosexuel
~60 millions d'habitants en France
~6 millions d'homosexuels.

Tiré de Mon Nouveau Blog :
Http://thesiscode.over-blog.com

Admin Kimberley D



kouign
kouign - 4 juin 2012 - 23:36 - (lien vers ce commentaire)

” L' homosexualité = un gout ”
mais un gout n' est pas inné,
ex: le traumatisme laisser par votre dernière crise de foi, vous a dégoûter de tel ou tel plat que vous allez associer a votre crise de foi, ...
de même les psy arrivent généralement a retrouver l origine psychologique de le homsexualité. (rôle des parents, rébellion et opposition a l adolescence…)
j ' éprouve donc beaucoup de respect pour ces gens qui soufrent et qu'il faut accompagner et aider (au même titre que les dépressif par exemple) .

cependant, je suis en total désaccord avec thesiscode:
les hommes et les femmes sont différents, ces déférences forment notre richesse, chacun a sont rôle a jouer.

et puis qu' est ce que tu appel un couple ? dans le sens familial ?
2 individus forment un couple ( et 3 un triplé…) mais pas forcement une famille. et c'est la qu'il faut être très vigilant.



Lunacide
Lunacide - 22 juil. 2012 - 05:15 - (lien vers ce commentaire)

L'homosexualité ne peut pas être considérée comme une maladie pour la simple et bonne raison qu'elle n'en est pas une. Le seul argument de ceux défendant cette thèse est qu'elle empêche la procréation. Premièrement, c'est faux, être homosexuel ne signifie pas être stérile, les mères porteuses et les homosexuelles le prouvent, et deuxièmement, dans ce cas, le sexe oral, anal, la masturbation, où les préliminaires sont actes de malades ? Je ne crois pas, où alors, la totalité de la population est où à été malade un jour..
Ensuite, quand je lis vos commentaires, je vois que vous parlez surtout de l'homosexualité en termes hormonals voir rudimentaires, comme si on se jettait sur quelqu'un par manque de contrôle.. Étant bisexuelle, je ne suis pas intéressée par une verge où un vagin, mais par un charisme, un physique (sur le plan sexuel) et par une intelligence, un caractère, un humour sur le plan amoureux.. Parce qu'il me semble que vous négligez beaucoup l'amour, or, c'est le sujet, si un amour se vaut plus qu'un autre.. Est-ce qu'un homme qui préfère les brunes vaut mieux qu'un qui préfére les blondes ? Pour moi, c'est pareil, une préférence incontrolable..
Pour ce qui est du mariage, de l'adoption etc, nous sommes en démocratie. Lors d'un sondage (cherchez vous même) plus de la majorité des français étaient pour. La majorité l'emporte, point.
Puis, pour l'adoption, on dit souvent “oui mais un enfant à besoin d'un père et d'une mère.” dans ce cas, allez jusqu'au bout : supprimez le droit de divorce et punissez les familles monoparentales, allez. Et puis, vous avez déjà demandez l'avis d'un adulte ayant vécu dans une famille homoparentale ? Parce qu'il y en a des millions dans le monde, les illégaliser ne les fera pas disparaître..
Pardon pour le roman, je me retire en terminant la dessus : ça ne fait de mal à personne, et ils sont consentants, alors le problème, c'est vous, chers bienpensants qui créez des millions de morts, viols, viols correctifs, suicides, bannissements et autre dans le monde chaque année.



OcelotBrigante
OcelotBrigante - 1 août 2012 - 22:01 - (lien vers ce commentaire)

“L'homme est un être doté d'intelligence” qui a dit ça ?



kouign
kouign - 5 août 2012 - 03:03 - (lien vers ce commentaire)

elle empêche la procréation

oui argument bidon

c’est faux, être homosexuel ne signifie pas être stérile

l'union du couple ne peut engendrer d'enfants ou alors j' ai rater un cour d'SVT mais je suis d'accord avec toi de toute façon sa ne change rien

comme si on se jettait sur quelqu’un par manque de contrôle [...] je ne suis pas intéressée par une verge où un vagin [...]

Oui je suis d'accord avec toi

Est-ce qu’un homme qui préfère les brunes vaut mieux qu’un qui préfére les blondes ?

non de même un hetro ne “vaut” pas mieux qu'un homo, un noir d'un blanc , un vieux d'un jeune ou un trisomique d'un non trisomique…

La majorité l’emporte, point

notre histoire le prouve la majoritée n' a pas forcement raison. la majoritée est tres facilement manipulable. et ce n'est pas parce que la majoritée soutient une idée que l' on doit tous y adhérer sans se posée aucune questions ni esprit critique.

oui mais un enfant à besoin d’un père et d’une mère

je le pense oui. tout les psychologues s'accordent à reconnaître les dégâts d'un divorce sur les enfants ou même les dégâts subit par un enfant dont l' un des parents ne joue pas son rôle. il ne s'agit donc pas d'ilégaliser quoique ce soit mais d'essayer d' accompagner les parents dans leur rôle éducatif. ce dernier aspect est selon moi bien trop oublier.

enfin il faut également poser des limites car si un enfants peut avoir deux pères, pourquoi n' en aurait il pas trois ou quatre et le voisin ou…. ?
c'est donc bien le concept même de famille qui est détruit, cela peut etre dangereux.

ça ne fait de mal à personne, et ils sont consentants.

oui ils font ceux qu'ils veulent cela ne regarde qu'eux. d'ailleurs ils peuvent se pacser.

c’est vous, chers bienpensants qui créez des millions de morts, viols, viols correctifs, suicides, bannissements

Houla! la tu t'emballe un peu je crois. je ne te suis plus très bien. qui viole qui?



OcelotBrigante
OcelotBrigante - 6 août 2012 - 16:33 - (lien vers ce commentaire)

Pas mieux ! (x 1000)



le_boulet
le_boulet - 5 fév. 2013 - 11:03 - (lien vers ce commentaire)

sinon, pour en revenir au fond du LSV, je ne comprend pas pourquoi on stigmatise particulièrement les grands-bretons et autres irlandais, qui sont loin d'etre les pires exemples en la matiere…
Nos amis allemands ont encore condamner 44 personnes en 1994 sur le fondement du tres fameux article 175 qui, bien qu'ayant servi de base a la déportation de 10zaines de milliers d'homosexuel vers de charmant camps a la campagne durant les années national-socialistes, NE FUT PAS ABROGE a la chute d'adolphe, et qui restera en vigueur jusqu'en 1994 !



will
will - 17 mai 2014 - 19:24 - (lien vers ce commentaire)

Après avoir lu pas mal de ces commentaires, je remonte en haut de la page et vois une pub disant :

L'amour mec plus ultra.

Même les pubs rejoignent le débat ! :-)