Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Montcuq c'est du poulet
Par Becks - 14 mars 2009   


+26
10 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Le 8 avril 2007 fut inaugurée la “Rue du Petit Rapporteur” dans la commune de Montcuq, en hommage à l'émission qui a rendu célèbre ce village.

Détails :

C'est à l'occasion d'un reportage humoristique réalisé en 1976 par Daniel Prévost pour “Le Petit Rapporteur”, une émission satirique animée par Jacques Martin, que cette sympathique bourgade du Lot se fit connaître dans la France entière.

On peut largement imaginer le nombre d'allusions possibles en s'informant sur l'éclairage, la qualité de l'air, la circulation… dans Montcuq.

Ce fut d'ailleurs la première fois que Montcuq passa à la télévision.

Source :

Wikipedia – Montcuq


junior205
junior205 - 19 août 2010 - 04:09 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



cacahuete
cacahuete - 15 déc. 2010 - 17:39 - (lien vers ce commentaire)

Ce fut d’ailleurs la première fois que Montcuq passa à la télévision.

Effectivement, ça peut porter à confusions ^^



Ornicar
Ornicar - 27 août 2011 - 01:15 - (lien vers ce commentaire)

1976 dites-vous ?
L'ami Desproges avait sans doute écouté le compère Georges Brassens qui, dès 1972 (source Wiki), fit paraître son album “Fernande” comportant “La ballade des gens qui sont nés quelque part”, laquelle faisait déjà allusion à cette bourgade, charmante au demeurant :

“Maudits soient ces enfants de leur mère patrie
Empalés une fois pour toutes sur leur clocher
Qui vous montrent leurs tours leurs musées leur mairie
Vous font voir du pays natal jusqu'à loucher
Qu'ils sortent de Paris ou de Rome ou de Sète
Ou du diable vauvert ou de Zanzibar
Ou même de Montcuq il s'en flattent mazette
Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part”

Au passage, rappelons la phrase (je crois – de mémoire – prononcée par Maxime Le Forestier) selon laquelle l'œuvre du père Brassens “est un vaccin contre la connerie, une piqûre de rappel étant nécessaire au moins une fois tous les 10 ans”, j'ajouterai : voire plus, en fonction des pathologies…
Pour ma part, j'ai dans ma discothèque la trousse de secours complète et je ne tiens pas 10 ans sans m'en servir, loin de là !!

Cela dit, pour l'avoir parcourue, je ne peux qu'encourager quiconque à faire un peu de tourisme dans la région de Montcuq, ravissante contrée !!



docgeneto
docgeneto - 8 fév. 2013 - 13:38 - (lien vers ce commentaire)

“Ce fut d’ailleurs la première fois que Montcuq passa à la télévision.”
... Mais pas la dernière au vu du nombre record de rediffusions depuis (et dans un registre sensiblement différent, de l'audimat associé aux thèmes homophones).

- Ornicar, ton clavier à fourché ;-)? C'est un autre petit rapporteur: ce sketch est avec Prevost et non Desproges (comme a effectivement tendance à l'associer le plus souvent notre inconscient collectif)... Ca aurait pu, d'autant que les 2 en ont fait ensemble quelques uns tout aussi cultes. Cette exhibition de Montcuq (me suis senti obligé d'en glisser une) est apparemment écrite par encore un autre petit rapporteur (de Montcuq! – Affectueusement): Pierre Bonte.
Je n'avais fait qu'un rapprochement inconscient avec cet extrait de chanson de Brassens (merci pour la prise de conscience). C'est pourtant celle que je cite également le plus souvent en guise de Mea Culpa. A de trop nombreuses occasions, je cite également, comme Desproges dans la conclusion de son réquisitoire culte contre Le Pen, le cinglant passage antimilitariste et antirasciste:
” Quand sonne le tocsin sur leur bonheur précaire
Contre les étrangers tous plus ou moins barbares
Ils sortent de leur trou pour mourir à la guerre
Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part”

Luis Régo s'était également surpassé dans sa réponse ce jour là.

Je mets personnellement, Brassens et Desproges sur le même plan (un air de famille marqué). Moi et mon pseudo nous permettrions de prescrire ces 2 thérapies de façon synergiques.

Le second a effectivement manifestement largement écouté le premier. Il aurait en particulier fait une citation semblable (plutôt que Le Forestier?), quelque chose comme (nombreuses variantes sur le web):
– ” Brassens est un vaccin contre la connerie … il faut malheureusement souvent plusieurs rappels ”.

Egalement,
-“J'ai pas peur de l'avouer, j'avais quarante ans passés, eh bien, le jour de la mort de Brassens, j'ai pleuré comme un môme. J'ai vraiment pas honte de le dire. Alors que – c'est curieux – mais, le jour de la mort de Tino Rossi, j'ai repris deux fois des moules.” dixit P. D. (affectueusement itou) dans un de ces trop rares spectacle.
Et,
– “Ce n’est pas non plus parce que Julio Iglesias a survécu à Brassens qu'il faut se mettre soudain à douter de l’existence de Dieu.” J'aurai personnellement fini plus cyniquement par “douter de la mort”, mais…

L'album de Maxime Le Forestier en hommage à Brassens, qui me réveille en douceur ces derniers temps, comportent de très belles et originales adaptations (relance certaines chansons un peu moins connues pour la plupart). Je suppose que tout ça implique que ma “pathologie” soit des plus sévères ;-)?



Schtroumpf
Schtroumpf - 8 fév. 2013 - 15:59 - (lien vers ce commentaire)

D'ailleurs, Montcuq a encore fait parler de lui dans un journal qui traite les évènements importants, avec un camion de pompier flambant neuf qui était trop large pour les ruelles du village.

On se demande qui a fait l'appel d'offre…



docgeneto
docgeneto - 9 fév. 2013 - 07:27 - (lien vers ce commentaire)

Oui schtroumpf: Montcup est trop étroit, size matters….désolé.



Yatto
Yatto - 8 juin 2013 - 00:35 - (lien vers ce commentaire)

Et on n'arrête plus d'en parler: un homme de 35 ans a fait un trajet de 1000 km en vélo, en 7 jours, entre la région de Madrid et Montcuq, en partant d'une ville d'Espagne qui s'appelle Parla.

Le tout pour être fier d'avoir fait le trajet Parla-Montcuq.

Le type n'est pas un sportif de haut niveau, juste un mec qui aime les jeux de mots.
Il est génial.

(Source: http://www.liberation.fr/societe/2013/05/20/une-semaine-pour-faire-parla-montcuq_904228 )



Schtroumpf
Schtroumpf - 10 juin 2013 - 11:33 - (lien vers ce commentaire)

Le type n’est pas un sportif de haut niveau, juste un mec qui aime les jeux de mots.
Il est génial.

C'est beau. Avoir le courage d'aller jusqu'au bout de sa connerie comme ça, ça impose le respect.



Yatto
Yatto - 13 oct. 2013 - 01:00 - (lien vers ce commentaire)

C’est beau. Avoir le courage d’aller jusqu’au bout de sa connerie comme ça, ça impose le respect.

Bah ouais ! Peu de gens oseraient le faire.
Beaucoup d'entre vous assument aller jusqu'au bout de leurs conneries ? Jusqu'à se taper 7 jours de vélo juste pour le trajet Parla-Montcuq ?



Lotharius
Lotharius - 15 sep. 2014 - 03:04 - (lien vers ce commentaire)

Pour info, le nom du village se prononce normalement “monkuk”, mais les habitants (dont le maire, interrogé sur le chauffage de la mairie, le fameux poêle de Montcuq !) de ce village d'à peine 1000 habitants avaient joué le jeu du reportage en laissant parler de “monku”, sans le son final.