Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Le bogue… plus vieux que l'ordi
Par Lotharius - 22 mai 2009   


+65
5 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


L'origine du mot “bug” dans le sens de problème technique ne date pas de l'ère informatique, mais remonte au moins à l'époque de Thomas Edison !

Détails :

En effet, la première attestation (et définition) de ce mot est parue dans le Pall Mall Gazette du 11 mars 1889. Un journaliste déclarait que M. Thomas Edison était resté éveillé deux nuits pour remédier à un bug découvert dans son phonographe.

Contrairement à la légende répandue, le premier bug n'était donc pas dû à un véritable insecte, mais c'était comme si un insecte s'était introduit dans les mécanismes pour en perturber le fonctionnement.

Source :

Askoxford.com – The first computer bug [en]


JimcooLapinRoz
JimcooLapinRoz - 12 sep. 2009 - 14:46 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Lotharius
Lotharius - 14 sep. 2009 - 05:22 - (lien vers ce commentaire)

JimcooLapinRoz : l'histoire la plus souvent racontée (et probablement vraie) dit qu'au début des années 50, quand les super-ordinateurs faisaient bien la taille d'une pièce et pesaient quelques tonnes, un de ces super-ordinateurs fut victime d'un court-circuit.
En recherchant dans cette immense machine, circuit par circuit, ce qui avait pu le provoquer, on se rendit compte que c'était bien un vrai insecte qui en était la cause.
L'incident fut enregistré dans le registre comme “BUG”. Les technicien travaillant plus tard sur cette machine, continuèrent à écrire “bug” pour toute sorte de défaillance technique.

Il est possible que l'expression contemporaine ait été popularisée par cet usage et il est possible qu'à l'époque, la notion de bug introduite par Thomas Edison ait été oubliée. Ca voudrait dire que c'est un hasard des mots qu'on “réinvente” le bug.
Mais dans l'ordre chronologique des évènements, c'est bien l'anecdote de Thomas Edison qui est le plus ancien témoignage de “bug” pour problème technique.



le_hollandais_volant

Ben certains éditeurs et fabricants d'ordinateurs doivent avoir des insectes partout dans les locaux.

Linux = Manchot = Banquise. Y'a peu d'insectes sur la glace. Tout s'explique. Merci le LSV :)



Arkeur
Arkeur - 14 juin 2010 - 22:45 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



yorenwan
yorenwan - 24 juin 2010 - 00:34 - (lien vers ce commentaire)

@le_hollandais_volant : magnifique troll très rafiné ! ^^ J'aime ! :)