Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
J'ai été électrocuté !
Par jijijaco - 23 mai 2009   


+58
25 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


On ne dit pas “J'ai été électrocuté” mais électrisé… Sinon vous ne seriez plus là pour le dire.

Détails :

Une électrocution est la conséquence (mortelle) d'une électrisation. Une électrisation étant le passage d'un courant à travers un corps (humain ou autre).
La faute est suffisamment répandue pour être passée dans le langage courant et l'acception a même été attestée par l'Académie Française. Dans le cadre d'une utilisation technique (médical ou génie électrique), la distinction entre électrisation et électrocution est toutefois très claire et il n'y a aucunement matière à confusion. Les lecteurs de Spontex ne s'y tromperont pas et sauront remettre un éventuel académicien croisé au hasard de la vie dans le droit chemin.

Sources :

Cnrtl.fr – Électrocution
Cnrtl.fr – Électrisation
Stethonet.org – Électrochoc
atilf.fr – Dictionnaire de l'Académie Francaise


jijijaco
jijijaco - 20 mai 2009 - 18:24 - (lien vers ce commentaire)

Je m'auto-complette:
Il y a aussi l'explication étymologique mais je ne l'ai pas trouvée sur le net (et je ne suis pas fort là dedans). Si je me souviens bien, le suffixe -cution est attribué à ce qui est mortel :
Hydrocution
Electrocution
Exécution (pendaison)



Animaphagus
Animaphagus - 24 mai 2009 - 23:21 - (lien vers ce commentaire)

Dans le chapitre des électrocutions (avec mort-d'homme, donc), une étude très sérieuse a été publiée dans les années 90 sur l'inefficacité d'un traitement à base d'électrochocs dans le cadre du traitement d'une morsure de serpent (publication ayant gagné un IgNobel de médecine. Pour la petite histoire, le mec s'était fait mordre au visage et ses enfants avaient entendu qu'un choc électrique pouvait soigner l'empoisonnement… Le pauvre mec à été branché par la lèvre sur la batterie de leur voiture)



Balt
Balt - 1 juil. 2009 - 12:59 - (lien vers ce commentaire)

Effectivement, le “-cution” est le suffixe mortel par excellence …

… ma femme ne comprend pas pourquoi j'évite toujours ses discutions.



caryopse
caryopse - 9 juil. 2009 - 15:33 - (lien vers ce commentaire)

Je pensais que -cution venait de exécution…

D'autre part, il me semblait que une électrocution ne voulait pas dire une mort assurée, mais signalait le fait que le passage électrique entraînait un arrêt cardio-ventilatoire.

Or, une réanimation peut faire “revenir” de cet état.

Tout comme une hydrocution, me semblait-il, était un état de choc pouvant conduire à une syncope, voire à la mort, mais ce dernier cas n'étant pas systématique…

Me trompe-je ?



Clin
Clin - 9 juil. 2009 - 18:31 - (lien vers ce commentaire)

Effectivement après une electrocution, on est mort.
On peut éventuellement revenir à la vie si on vous fout une decharge electrique (c'est con, je sais) avec un défibrillateur (ou à défaut, le tazer d'un condé).

Si l'on prend une décharge électrique qui va du picotement au brulures internes et externes à de multiples degrés mais que l'on reste en vie : on a été electrisé.

On enfule un peu les mouches, mais c'est pas ma faute, fallait pas commencer.



Fabifull
Fabifull - 24 juil. 2009 - 17:45 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



paranoia
paranoia - 26 juil. 2009 - 12:03 - (lien vers ce commentaire)

D'après cette définition, et au moins en langage courant, on peut dire “j'ai été électrocuté” puisque cela n'entraine que “généralement” la mort (pas forcément)
http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv5/advanced.exe?8;s=2256125505;



paranoia
paranoia - 26 juil. 2009 - 12:05 - (lien vers ce commentaire)

Le lien précédent ne marche pas : voir sur le site “trésor de la langue française informatisé, à l'article “électrocuter”



gizmo
gizmo - 29 avr. 2010 - 19:12 - (lien vers ce commentaire)

J'ai une confirmation de mon prof de Sécurité Elec' : donc effectivement “électrocution = mort”. source Didier W. consultant sécurité :)



Raph
Raph - 29 avr. 2010 - 20:05 - (lien vers ce commentaire)

Tu nous ôtes une sacrée épine du pied là… Depuis le temps qu'on dort mal, en se demandant si l'info qu'on donne (sans aucune vérification) n'est pas complètement fausse!



Be@
Be@ - 29 avr. 2010 - 20:21 - (lien vers ce commentaire)

T'es pas juste Raph, c'est quand même Didier W., consultant sécurité, qui confirme. Moi, je dis merci Didier!



gizmo
gizmo - 30 avr. 2010 - 10:22 - (lien vers ce commentaire)

hum, OK, après relecture, j'admets que mon commentaire était franchement inutile…

Mea Culpa

Un petit peu d'indulgence pour un débutant sur Spontex ? :s



Lotharius
Lotharius - 30 avr. 2010 - 12:47 - (lien vers ce commentaire)

No problemo gizmo. On fait les méchants comme ça, mais faut pas croire, nous sommes encore plus méchants avec les gens qui ont tort ;-)
De plus, même si ton commentaire parait inutile, je préfère, personnellement, un commentaire qui confirme une autre source qu'un commentaire qui vient contredire notre travail de vérification sans aucun fondement.



Madinko12
Madinko12 - 5 mai 2010 - 14:49 - (lien vers ce commentaire)

« C’est une faute de français très courante. »
C'est le cas de le dire.



Aikanaro
Aikanaro - 5 mai 2010 - 18:02 - (lien vers ce commentaire)

Lotharius—> Ca, c'est ton coté sympa

(et ça, c'est ton coté sapin).



tokogod
tokogod - 2 juil. 2011 - 10:10 - (lien vers ce commentaire)

US Park Ranger Roy C. Sullivan a été électrisé 7 fois par la foudre sans jamais en mourir. il est mort suicidé à 71 à cause d'une femme qui a pas retourné son amour.
http://en.wikipedia.org/wiki/Roy_Sullivan
http://www.thatsweird.net/history8.shtml



le_hollandais_volant

Je milite pour que tout le monde lise cette article.
Moi quand je dis qu'on doit parler « d'électrisation », on ne me croit pas :-(.

Tout comme quand je fais qu'il faut accentuer les majuscules…



ghosterk
ghosterk - 25 sep. 2011 - 01:11 - (lien vers ce commentaire)

Ce n'est pas tout à fait exact, si on en croit le dictionnaire de l'Académie Française en tout cas.

ÉLECTROCUTION n. f. XIXe siècle. Emprunté de l'anglo-américain electrocution.
Action, qui peut être mortelle, du courant électrique sur un organisme.
Ex: Des brûlures dues à une électrocution. Mort instantanée par électrocution. Dans certains États des États-Unis d'Amérique, les condamnés à mort sont exécutés par électrocution.”

Comme suggéré dans la page de discussion de Wikipedia, peut être s'agit-il simplement d'une distinction entre le langage courant et le langage technique…



Philippe
Philippe - 19 oct. 2011 - 01:59 - (lien vers ce commentaire)

Le Grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française
(Dans Internet http://www.oqlf.gouv.qc.ca/) nous donne trois définitions pour électrocution et trois notes.

1- Destruction de la vie au moyen d'un courant électrique.
2- Ensemble des manifestations pathologiques consécutives à la traversée d'un organisme vivant par un courant électrique.
3- Mort par passage du courant électrique dans l'organisme.

Notes:
La simple secousse électrique est accompagnée parfois d'un état de commotion rapidement dissipé. Il est habituel de réserver le terme électrocution à ceux des accidents qui entraînent la mort immédiate de la victime.
Un courant continu de 50 volts est mortel pour le chien, alors que l'homme supporte plus de 1000 volts en continu. Le courant alternatif est plus dangereux. La mort se produit par arrêt du cœur.
La nocivité des courants alternatifs est maximale pour les fréquences industrielles (50 ou 60 hertz), nulle dans le cas des courants de haute fréquence.



Ghost
Ghost - 3 nov. 2011 - 15:38 - (lien vers ce commentaire)

Un modérateur s'exprime ex cathedra.

Suites aux différents commentaires, nous nous devions de dire la vérité à nos chers lecteurs. Ainsi notre expert Raph a modifié le détail pour y intégrer :

La faute est suffisamment répandue pour être passée dans le langage courant et l’acception a même été attestée par l’Académie Française. Dans le cadre d’une utilisation technique (médical ou génie électrique), la distinction entre électrisation et électrocution est toutefois très claire et il n’y a aucunement matière à confusion. Les lecteurs de Spontex ne s’y tromperont pas et sauront remettre un éventuel académicien croisé au hasard de la vie dans le droit chemin.

La vérité est maintenant établie !
Merci Spontex.org !



Marvin
Marvin - 6 avr. 2012 - 15:27 - (lien vers ce commentaire)

On ne dit pas vraiment “j'ai été électrisé” non plus parce que mis au présent ca donne “je suis électrisé”. C'est pas terrible. Je préferais “je me suis fait électrisé” donc “je m'étais fait électrisé”.



mansuetus
mansuetus - 7 avr. 2012 - 19:57 - (lien vers ce commentaire)

Source ?
Pour moi, ca n'a pas de sens au présent, sauf dans la ligne verte…



Mako
Mako - 13 avr. 2012 - 15:42 - (lien vers ce commentaire)

Il semblerait que l'on dise bien je suis électrisé pourtant Marvin.



Marvin
Marvin - 16 avr. 2012 - 18:06 - (lien vers ce commentaire)

Merci de ta réponse Mako, j'avais pourtant vérifier avant de poster mon commentaire mais pas suffisamment. Ça reste bizarre à dire je trouve, ça sonne faux (quoique juste).



igor
igor - 1 sep. 2012 - 04:16 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire