Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Un cheval plein de gaité
Par tompoyo - 23 juin 2009   


+36
6 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Le mot composé boute-en-train est à utiliser avec modération dans les paddocks. Au sens premier, il désignait un cheval placé au voisinage des femelles à l'effet de les mettre en chaleur et de les disposer à l'accouplement.

Détails :

Boute-en-train a trois sens :
1/ Le cheval permettant d'exciter les femelles mais ne participant pas à l'acte. Il doit laisser sa place à l'étalon pour ne pas gâcher la semence et se prendre les coups de sabots si elle n'est pas en période de fécondité.

2/ Petit oiseau qui sert à faire chanter les autres.

3/ Personne qui met de la gaieté dans une assemblée.

C'est la première expression qui est à l'origine des autres.

Sources :

Littre.reverso.net – boute-en-train
Expressio.fr


Loof
Loof - 24 juin 2009 - 16:54 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



DjeanT
DjeanT - 9 mars 2010 - 19:24 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Leg
Leg - 24 sep. 2010 - 22:20 - (lien vers ce commentaire)

C'est un peu comme la compétition entre le bon gars et le salaud… Le gentil, lui, il se fend le cul pour séduire la demoiselle alors que c'est le salaud qui se tape la “shakeuse à peinture”.



lorisalis
lorisalis - 13 avr. 2011 - 23:33 - (lien vers ce commentaire)

Et lorsqu'on a pas de cheval sous la main, on fait appel à un joueur de tiercé (ils trainent souvent près des paddocks à l'affut de tuyaux.)

C'est ce qu'on appelle un “turfiste fucking”.



Stef_de_Caracas
Stef_de_Caracas - 14 avr. 2011 - 18:23 - (lien vers ce commentaire)

Un boute-en-train a donc le syndrome des couilles bleues en permanence ? Pas marrant du tout.



Chamou
Chamou - 5 mars 2012 - 21:13 - (lien vers ce commentaire)

Le cheval boute-en-train à une vie bien agréable comparée à celle du taureau/boute-en-train:

Le taureau bout en train est un taureau castré qui sert à exciter le…... taureau reproducteur. Il se fait monter par ce dernier duquel on dévit l'organe reproducteur dans un vagin artificiel. Malheureusement pour notre boute-en-train, il arrive qu'un “récolteur” (alias crosseur de taureau) un peu inexpérimenté manque la déviation de l'engin et notre boute-en-train se ramasse avec plus de 60 000$ de semence dans l'arrière train.

Petit reportage sur le sujet :http://www.par-dessuslemarche.tv/fr/reportage.php?id_reportage=90 à écouter jusqu'à la fin…

Les vaches n'étant pas toujours en chaleur, peuvent blesser les taureaux reproducteurs, alors que notre cher boute-en-train, s'avère être un appât des plus dociles.