Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Sirius n'est pas forcément Black
Par cacahuete - 7 août 2009   


+35
15 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Sirius est l'étoile visible à l'œil nu la plus brillante du ciel nocturne.

Détails :

Sirius est une étoile 20 fois plus brillante que notre soleil mais elle se trouve beaucoup plus loin. L'étoile du berger est plus brillante… mais c'est une planète (Vénus).

Source :

Wikipedia – Magnitude apparente


Lotharius
Lotharius - 7 août 2009 - 14:25 - (lien vers ce commentaire)

C'est dommage d'avoir ôté le commentaire expliquant la magnitude apparente. Ce LSV a le mérite d'expliquer que l'étoile la plus brillante n'est pas forcément la plus proche du système solaire.



Aikanaro
Aikanaro - 7 août 2009 - 14:30 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Cari
Cari - 7 août 2009 - 21:01 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



cacahuete
cacahuete - 8 août 2009 - 14:33 - (lien vers ce commentaire)

bon comme ça ce LSV est mieux formulé !

Pour la mangnitude :

La magnitude est l'éclat d'une étoile. Cette grandeur physique s'utilise d'un façon particulière : plus une étoile brille, plus sa magnitude est faible. Au contraire, moins une étoile est lumineuse, plus sa magnitude augmente.

ex : Sirius, qui est l'étoile la plus brillante du ciel nocturne, a une magnitude de -1,44. Alors que si vous prenez la 10ème étoile la plus brillante du ciel nocturne (Bételgeuse), elle est de magnitude 0,45.

Vous comprenez ?



Lotharius
Lotharius - 8 août 2009 - 17:34 - (lien vers ce commentaire)

Oui merci, c'est très clair.



cacahuete
cacahuete - 9 août 2009 - 13:10 - (lien vers ce commentaire)

cool, j'arrive “enfin” à me faire comprendre de façon claire et précise ^^



Raph
Raph - 15 déc. 2009 - 12:30 - (lien vers ce commentaire)

Sirius est l’étoile visible à l’oeil nu la plus brillante du ciel nocturne !

D'un autre coté, si c'est l'étoile la plus brillante, ça n'aurait pas été de bol qu'on ne la voie pas à l'œil nu…



Aikanaro
Aikanaro - 30 déc. 2009 - 20:36 - (lien vers ce commentaire)

La pluie et la rosée(x2)/Toutes ces choses avec lesquelles/Il était bon d’aller/Guidé par une étoile/Peut-être celle-là/Première à éclairer la nuit(x3)/Vénus



cacahuete
cacahuete - 4 août 2010 - 15:16 - (lien vers ce commentaire)

Aikanaro, Vénus n'est pas une étoile ! Regardez la bien, elle ne scintille pas !

Ell est certe plus brillante que Sirius mais, c'est une planète



Aikanaro
Aikanaro - 4 août 2010 - 15:45 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



cacahuete
cacahuete - 14 nov. 2010 - 13:14 - (lien vers ce commentaire)

désolée ^^'



lombric
lombric - 12 août 2011 - 11:24 - (lien vers ce commentaire)

Raph, m'est avis que la formulation “à l'oeil nu” sous entend que Sirius est l'étoile la plus brillante du ciel nocturne, dans les longueur d'ondes captée par l'oeil. Je me trompe?

Edit : non enfait en relisant le résumé je dirait que c'est tout bêtement pour ne pas interprèter le LSV comme “Sirius est l'étoile la plus brillante de toutes”. Du coup je me sens un peu bête avec mon explication, mais je me pose de fait d'autres questions : la magnitude ne concerne-elle que la quantité de lumière que nous recevons d'une étoile? Ou tout les rayonnements divers et variés qui nous en parviennent, certains visible (par l'oeil) et d'autre non (wikipedia manque de source sur le sujet bien qu'ils mentionne l'utilisation de filtres).
Et qu'en est-il des quasars et autres trous noirs supermassifs dont l'activité dégage une lumière plus intense que des miliers d'étoiles, c'est objet sont-ils si loin dans l'univers observable qu'une malheureuse étoile nous semble plus brillante vue d'ici bas?



Raph
Raph - 12 sep. 2011 - 15:07 - (lien vers ce commentaire)

lombric: Par définition, un quasar se trouve hors de notre galaxie, contrairement aux étoiles les plus brillantes de notre ciel. A titre de comparaison, la voie lactée s'étend sur environ 100 000 années lumières, alors que le quasar le plus proche se trouve à quelques 2.44 milliards d'années lumières. Il a beau être 1000 fois plus brillant, cela reste donc sans comparaison avec sirius se trouvant à moins de 9 années lumière.



cacahuete
cacahuete - 4 juin 2012 - 22:27 - (lien vers ce commentaire)

Pour répondre à lombric, mon livre d'astro me dit ceci

L'éclat d'une étoile telle qu'elle apparaît dans le ciel est sa magnitude apparente. Cet éclat est mesuré aujourd'hui très précisément mais à l'origine, les astronomes classaient les étoiles de la 1ère magnitude (les plus brillantes) à la 6ème magnitude (les plus pâles visibles à l'oeil nu)

En espérant que j'ai répondu à ta question :)

(source : Le Spécialiste : l'Astronomie, de Ian Ridpath, édition Gründ)



Hellusion
Hellusion - 2 juil. 2012 - 21:04 - (lien vers ce commentaire)

Je voudrais aussi rajouter une autre petite info sur Sirius.

De fin juillet à fin août, cette étoile se lève et se couche en même temps que le Soleil. Les anciens ont alors fait un rapprochement entre l'arrivée des grosses chaleurs et Sirius de la constellation du grand chien. Ce qui a donné le terme “canicule” qui vient du diminutif latin canicula (littéralement: petite chienne).



abab
abab - 4 nov. 2012 - 12:52 - (lien vers ce commentaire)

D'ailleurs il me semble que c'est sur cette étoile que vont nos âmes après la mort selon les Dogons, un peuple du Mali qui (mais la je suis absolument pas sur) savaient dessiner la course des planètes tournant autour de Sirius avant même leurs découverte
Je vais essayer de trouver des sources…



Charivari
Charivari - 3 jan. 2013 - 00:49 - (lien vers ce commentaire)

Petite chose, je ne pense pas que cela ait été dit mais la grandeur qui lie l'éclat d'un astre ponctuel et sa distance par rapport à la Terre est la magnitude absolue (celle expliquée ici étant la magnitude apparente), qui est la magnitude de cet astre tel qu'il serait amené à une distance de 10 parsecs (soit 32,6 années lumière) de la Terre. Mesure plus «objective». Il existe aussi d'autres mesures comme la magnitude surfacique qu'on applique aux objets plus étendus, galaxies, nébuleuses,... Les choses plus diffuses.