Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
La pilule contra-productive
Par Lotharius - 16 sep. 2009   


+69
14 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Les danseuses de danse contact (ou lap dance) des strip clubs reçoivent plus de pourboires quand elles sont en période de fécondité !

Détails :

Une étude très sérieuse intitulée “Effets du cycle ovarien sur le montant des pourboires des danseuses de Lap Dance, une preuve économique de l’œstrus humain” montre par l’exemple qu’une danseuse qui a un cycle menstruel naturel reçoit plus de pourboires pendant l’ovulation et moins pendant ses menstruations. Il semble que les femmes soient plus attirantes aux hommes (et plus réceptives) pendant cette période.

A l'opposé, la pilule contraceptive annule cet effet et les danseuses qui la prennent n’ont pas de pics de pourboires significatifs !

Cette très importante découverte pour notre économie mondiale et l’avenir de la sexualité du genre humain a valu aux chercheurs le Prix Ig Nobel d’Economie de 2008 .

Source :

UNM.edu – Miller (2007), Evolution and human behavior, 28, 375–381


bob_bob
bob_bob - 24 sep. 2009 - 05:19 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Lotharius
Lotharius - 25 sep. 2009 - 17:56 - (lien vers ce commentaire)

Je suppose qu'on doit se dire qu'on n'a vraiment pas perdu son temps ;-)



Grogro
Grogro - 29 sep. 2009 - 14:21 - (lien vers ce commentaire)

Y'a pas, c'est un beau métier chercheur ! ^^



Caramel
Caramel - 20 nov. 2009 - 18:50 - (lien vers ce commentaire)

Mmmh. ”(...)une danseuse qui a un cycle menstruel naturel reçoit plus de pourboires pendant l’ovulation et moins pendant ses menstruations”
Il serait intéressant de savoir combien de danseuses pratiquent le lap danse pendant ses menstruations…
Mais bon, j'avoue que ça ne coule pas (forcement) de source. Oups !

Désolé, je précise quand même pour pas paraître complètement misogyne: des accessoires hygiéniques modernes peuvent le permettre.



Troispom
Troispom - 2 déc. 2009 - 13:13 - (lien vers ce commentaire)

La vrai question, c'est de savoir comment ils ont eu l'idée de faire une étude sur les “Effets du cycle ovarien sur le montant des pourboires des danseuses de Lap Dance, une preuve économique de l’œstrus humain”.
Les chercheurs sont parfois tordus quand même! :-)



Caramel
Caramel - 2 déc. 2009 - 13:41 - (lien vers ce commentaire)

Surement des chercheurs amateurs de lap dance. =P



Lotharius
Lotharius - 31 déc. 2009 - 03:19 - (lien vers ce commentaire)

C'est vrai qu'on pourrait se poser la question, Troispom. En fait, je pense qu'ils cherchaient d'abord à démontrer la persistance de l’œstrus chez l'être humain, ce qu'on peut appeler du sex-appeal.
Ensuite, ils ont dû chercher le meilleur moyen de mesurer et d'observer ce phénomène. Et finalement, quoi de plus indiqué que des lieux faits justement pour cela ? Le lap dance est une sorte de parade nuptiale et le montant du pourboire un indicateur de la réceptibilité du mâle. C'est finalement bien plus mesurable et fiable que de poser des électrodes sur le crâne de mecs qui se prennent des râteaux au bar.



speedway
speedway - 5 jan. 2010 - 22:19 - (lien vers ce commentaire)

Au portier de la boîte: “Combien l'entrée? Ah! mais non vous faites erreur, je ne viens pas pour mater du cul ou des nibars… moi je viens pour compter le pourliche de celles qui ont leur menstruation. ... Au fait vous avez lu mon étude de l'effet de la marée sur la reproduction des espèces asexuées de Tasmanie orien…. NON pas sur la tête….”



Gamin212
Gamin212 - 12 fév. 2010 - 16:13 - (lien vers ce commentaire)

D'un côté c'est parfois à partir d'étude farfelue qu'on trouve des choses importantes (cf l'étude sur le sperme du hareng)



lastheaven
lastheaven - 16 nov. 2010 - 00:27 - (lien vers ce commentaire)

@ Gamin212 Hum c'est quoi cette histoire de sperme de hareng ?



Zakdoek
Zakdoek - 31 juil. 2011 - 19:58 - (lien vers ce commentaire)

Il suffit simplement que les chercheurs aient décidé d'étudier les revenus non-officiels des danseuses. Là, ils observent un phénomène, le pic. Puis, ils cherchent à identifier le ou les facteurs. Enfin, ils reçoivent un prix et partent en retraite dans les Bahamas.



lauvergnat
lauvergnat - 7 nov. 2011 - 08:17 - (lien vers ce commentaire)


Beri
Beri - 6 août 2012 - 10:31 - (lien vers ce commentaire)

Un article d'une étude similaire

Les hommes donnent, en règle générale, plus de pourboires que les femmes et ils se montrent même plus généreux si la serveuse est habillée en rouge. Cela confirme de précédents travaux mettant en évidence que cette couleur chaude attire davantage la gent masculine.



croquette
croquette - 15 mars 2014 - 17:38 - (lien vers ce commentaire)

Ce ne serait pas seulement du à une augmentation de la production de phéromones, induisant une réaction 'plus enthousiaste' de la part du mâle en rut?