Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Le gaz part !
Par le_boulet - 15 oct. 2009   


+45
7 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Une bouteille de champagne (75 cl) contient 12 grammes de CO2 environ, soit 5 a 6 litres de gaz.

Détails :

Une flûte de 10 centilitres contient ainsi 0,7 litre de CO2.
Comme les bulles ont un diamètre moyen de 0,5 millimètre, on obtient un chiffre d’environ 82 millions de bulles par bouteille (11 millions par flute).

Source :

Linternaute.com – Bulles de champagne


ANTICHRISTUS
ANTICHRISTUS - 7 oct. 2009 - 20:37 - (lien vers ce commentaire)

et si les bulles décident de former une plus grosse ?



le_boulet
le_boulet - 7 oct. 2009 - 20:42 - (lien vers ce commentaire)

@antichristus : bonne remarque, c'est une taille de bulle moyene, bien sur. Si le sujet te passione, lis donc la source tu y trouveras toutes les réponses que tu cherches, en fonction de la pression, tout ça….



mansuetus
mansuetus - 10 oct. 2009 - 01:46 - (lien vers ce commentaire)

Marrant, on a passé une soirée avec une ex de Junk qui fait dans le champagne maintenant (il vous plait, mon teaser), et elle nous avait dit le chiffre, et lynx et moi nous sommes regardés “bon LSV”…



Junk
Junk - 13 oct. 2009 - 17:21 - (lien vers ce commentaire)

Marrant, on a passé une soirée avec une ex de Junk qui fait dans le champagne maintenant (il vous plait, mon teaser),

une ex? Tu parles de qui? oO



maximator
maximator - 6 mars 2011 - 04:47 - (lien vers ce commentaire)

je comprends maintenant pourquoi j'ai des gaz quand je bois du champ'



Harkaan
Harkaan - 7 avr. 2011 - 21:37 - (lien vers ce commentaire)

On peut même ajouter que les 5 à 6 litres de gaz que cela représente dans la bouteille en font à pression atmosphérique 22.4 L (par définition de la mole, nombre d'entités physique dans 12 grammes de carbone 12, et du volume molaire d'un gaz dans les CNTP qui est de 22.4 L/mol).



Harkaan
Harkaan - 7 avr. 2011 - 21:38 - (lien vers ce commentaire)

Mea culpa : il s'agit évidemment de CO2, pas de carbone pur…