Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Faire bouillir sans chauffer
Par VINDEX - 3 nov. 2009   


+48
14 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Il est tout à fait possible de faire bouillir de l'eau sans même la chauffer.

Détails :

Si l'on place une casserole d’eau dans une cloche sous vide et que l’on aspire l’air, l’eau commencera à bouillir !

Dans des conditions atmosphériques normales, l'eau arrive à ébullition à 100° C. Mais si l'on baisse progressivement la pression atmosphérique, comme dans une cloche sous vide, la température d'ébullition baissera progressivement jusqu'à atteindre la température ambiante !

C'est le même phénomène, mais en moindre mesure, qui se produit en haute montagne, où la pression atmosphérique est naturellement plus basse que dans la vallée. Par exemple, en haut du mont Blanc, l'eau bout à 85° C et même à 72° C au sommet de l'Everest. C'est ce qui rend la stérilisation du matériel et même la cuisson des pâtes quasiment impossible en haute montagne.

Inversement, le principe de la cocotte-minute est de créer une haute pression dans la cocotte pour que l'eau ne bouille pas à 100 °C, ce qui permet de cuire les aliments au-delà de cette température.

Source :

Linternaute – L'eau bout à 100°


mansuetus
mansuetus - 22 oct. 2009 - 16:55 - (lien vers ce commentaire)

Pour recoller au LSV : le palais de la découverte fait bouillir de l'eau en la refroidissant… tous les jours, en conférences avec de l'azote liquide.

C'est vraiment rigolo.



Altega
Altega - 14 nov. 2009 - 01:44 - (lien vers ce commentaire)

Es-tu sur de la complète exactitude de ce que tu dis ? Ce n'est pas plutôt l'ébullition de l'azote liquide à faible température ? Car j'ai beau y réfléchir, je ne vois pas comment une abaissement de la température peu amener à une ébullition d'eau.



Dams
Dams - 16 nov. 2009 - 11:37 - (lien vers ce commentaire)

A noter que si on continue d'enlever de l'air, elle fini par geler car l'eau se sert de son énergie pour bouillir ! Vu dans “Incroyables Expériences” sur France 2 ;)



RoroLeSage
RoroLeSage - 29 nov. 2009 - 20:35 - (lien vers ce commentaire)

L'eau est un élément curieux. Ainsi, si on augmente la pression jusqu'à de hauts niveaux, c'est sa température qui va changer, pour atteindre un 4°C (de mémoire). En fait, cette température correspond à celle où l'eau prends le moins de place (la glace étant moins dense que l'eau).



Caramel
Caramel - 13 déc. 2009 - 20:57 - (lien vers ce commentaire)

Attention à la relation température / pression: sous très haute pression des cristaux de glace peuvent être plus denses que l'eau à l'état liquide

http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/proprie/physGlace.html

RoroLeSage Il serait intéressant d'avoir une source présentant la réaction de l'eau liquide (à 20°C) soumise à une pression croissante, s'élevant jusqu'à 1 Gpa ou plus…



Lotharius
Lotharius - 16 déc. 2009 - 06:26 - (lien vers ce commentaire)

Rorolesage : vers 4° C et à pression atmosphérique normale, c'est la masse volumique maximale, et plus la pression augmente, plus cette température pour la masse volumique maximale baisse (jusqu'à -2/-3 °C au fond des océans, aussi à cause de la salinité de l'eau). Donc, tout comme une faible pression fait baisser la température d'ébullition, une très forte pression fait baisser la température de solidification. Plus d'informations sur cet élément en effet très particulier : http://www.spontex.org/le_saviez_vous/402/



le_hollandais_volant

@Dams : attention, pas tout à fait exacte ça :
« A noter que si on continue d’enlever de l’air, elle fini par geler car l’eau se sert de son énergie pour bouillir ! Vu dans “Incroyables Expériences” sur France 2 ;) »

L'eau ne se sert pas de “son” énergie pour bouillir, mais de l'énergie externe que l'on lui fournit. Dans un environnement à 25°C et à faible pression, la chaleur de l'air à 25°C est suffisant pour faire bouillir l'eau (c'est un changement d'état liquide => vapeur) donc l'énergie sous forme de chaleur prit pas l'eau est de la chaleur latente, qui permet à l'eau de devenir vapeur.
À pression normale, la chaleur latente à fournir à l'eau est bien plus grande, on doit donc la chauffer d'avantage (température et chaleur étant liés).

Pour en revenir à ta remarque, l'eau se sert de son énergie pour bouillir. S'il n'y a plus d'air, c'est pas faux. Mais si l'eau consomme de l'énergie en bouillant, elle en libère en se liquéfiant, et elle en libèrera encore si elle gèlerais. Comme il n'y a plus d'air pour récupérer cet énergie, l'eau la conserve et ne peut geler (car elle ne peut céder son énergie)

@Lotharius :
En toute logique, augmenter la pression à un niveau très élévé et en maintenant la température à 20%, on pourrait faire geler l'eau ! Et c'est vrai pour la plupart des éléments qui nous entourent… pas l'eau !!



kuknorris
kuknorris - 15 mars 2010 - 12:29 - (lien vers ce commentaire)

juste un petit rectificatif, l'eau n'est pas un élément…



le_hollandais_volant

Bah si : L'eau, la terre, le feu et l'air sont les 4 éléments :D

Dsl… Tu as raison, j'ai besoin d'une mise à jour de 3000 ans.

*s'incline et demande grâce *



Sam
Sam - 1 sep. 2010 - 18:58 - (lien vers ce commentaire)

D'ailleurs les moines habitant dans l'Himalaya utilisaient cette propriété pour estimer l'altitude. Ils s'entrainaient aussi à faire des pas réguliers, pour estimer les distances parcourues.
Avec ces deux méthodes, ils réussirent à faire des cartes assez précises de cette montagne.



Ligerienne
Ligerienne - 23 jan. 2011 - 14:29 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



JEMS
JEMS - 29 déc. 2011 - 16:42 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



damien2103
damien2103 - 24 avr. 2012 - 12:59 - (lien vers ce commentaire)

même en prenant ton message au 4e degré JEMS, j'ai du mal à décongeler un sourire :-/ Hollandais Volant a probablement réussi sa 5e et a comblé le vide via une mise à jour de 3000 ans, pas la peine de lui mettre la pression



Helis
Helis - 14 oct. 2012 - 23:00 - (lien vers ce commentaire)

Si vous n'habitez pas à trop basse altitude, vous pouvez d'ailleurs vous-mêmes faire l'expérience. Lors d'un labo de physique au collège on avait ainsi mesuré que l'eau bouillait à 97°C (à Genève).



Skurcey
Skurcey - 11 jan. 2013 - 19:12 - (lien vers ce commentaire)

“Par exemple, en haut du mont Blanc, l’eau bout à 85° C et même à 72° C au sommet de l’Everest. C’est ce qui rend la stérilisation du matériel et même la cuisson des pâtes quasiment impossible en haute montagne.”

DOnc je n'ai pas compris? Pourquoi c'est plus dure?



lorisalis
lorisalis - 11 jan. 2013 - 20:37 - (lien vers ce commentaire)

Skurcey: Au risque d'ébranler tes convictions, 85° et 72° seront toujours inférieurs à 100° et ça, quel que soit le sens du vent.



kiricou
kiricou - 12 jan. 2013 - 22:47 - (lien vers ce commentaire)

Skurcey parce que pour résumé plus tu baisses la température d'ébullition plus tu rallonges le temps de chauffe.
Exemple, à 100° il te faut 10 minutes pour chauffer les pâtes, il te faudrait 15 minutes à 95°, 30 à 90°… Assez rapidement il te faudra des heures.
Pour rappel ces chiffres ne sont pas précis, ils sont là pour faire comprendre le pourquoi du comment. Avant qu'on me reproche l'inexactitude de mon propos.



vel
vel - 19 jan. 2013 - 10:29 - (lien vers ce commentaire)

personnellement j'habite à 400m , chaque fois que j'ai mesuré j'ai trouvé une ébullition à moins de 90° en général 85°. Je dispose d'un thermomètre infrarouge (pro) et d'un thermomètre type à alcool de laboratoire . je viens de re essayer l'infrarouge n'a pas aimé , j'avais ajouté du marc de café pour tenter d'augmenter l'émission d'infra rouge , et je n'ai pas essayé l'autre thermomètre car je ne l'ai pas retrouvé . Le travail scientifique est un dur labeur
Je viens de refaire ma mesure à l'infrarouge 91°