Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Alien ou bisounours ?
Par kange - 1 déc. 2009   


+79
23 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Les tardigrades sont capables de subir directement le vide spatial et de revenir vivants.

Détails :

On peut aussi bien trouver ces charmantes petites bêtes en haut de l'Himalaya – 6 000m d'altitude – que dans des eaux profondes – 4 000m de fond ; à l'équateur que dans les régions polaires. Ils sont notamment présents dans la mousse (leur principal aliment) mais également dans le sable ou sur des sédiments salins ou d'eau douce (jusqu'à 25 000 par litre !).
Et comme si cela ne suffisait pas, ils sont résistants aux UV A et B, aux pressions et températures extrêmes (600Mpa, plusieurs jours à -272.8°C et quelques minutes à +150°C) et aux rayons X (1 100 fois ce que nous pouvons supporter).
Leur secret se nomme la cryptobiose, état dans lequel le tardigrade se trouve proche de la “non-vie”.
Si les tardigrades sont les seuls animaux à être revenus vivants du vide spatial, les tiques font également preuve d’une résistance impressionnante : elles aussi résistent au vide (à température ambiante), et continuent même d’y bouger. Toutefois, si on les bombarde d’électrons en même temps (ce que fait un microscope électronique), cela peut les amener à mourir (parfois !).

Sources :

Wikipedia.org – Tardigrada [fr]
Futura-sciences.com – Les tardigrades [fr]
Aelmh.free.fr – Tardigrades : Echiniscus trisetosus [fr]
futura-sciences.com – Insolite : des tiques survivent à un passage sous vide de 30 minutes [fr]


Cari
Cari - 5 déc. 2009 - 13:36 - (lien vers ce commentaire)

Charmantes bestioles.
Merci pour les photos.



Beri
Beri - 10 déc. 2009 - 23:24 - (lien vers ce commentaire)

J'avais lu la publication dans futura science aussi, impressionnant ces petites bebetes !
Au moins si on arrive à une destruction totale de la planète, il y aura quelques survivants (cafards, scorpions et tardigrades entre autres)



kange
kange - 23 déc. 2009 - 17:41 - (lien vers ce commentaire)

Une petite explication sympathique pour distraire le chaland : http://tumourrasmoinsbete.blogspot.com/2008/09/mardi-tardigradophilie.html



Arkeur
Arkeur - 11 jan. 2010 - 13:03 - (lien vers ce commentaire)

Vous pouvez en dire un peu plus sur les scorpions ? Mise à part que dans Godzilla je crois qu'il y en a un en vidéo au début du film derriere un champignon nucléaire… :D



Hoxus
Hoxus - 10 mars 2010 - 15:50 - (lien vers ce commentaire)


Dliryc
Dliryc - 12 mars 2010 - 11:58 - (lien vers ce commentaire)

C'est très fascinant, j'avais lu des chiffres un jour qui comparaient la radioactivité que pouvait subir un homme comparé à celle que peut subir un tartigrade, c'est impressionant !

J'essaierais de retrouver ça…



le_hollandais_volant

-272,8°C ??

Omg, c'est 0,3°C au dessus du zéro absolu ! Et c'est en dessous de la température de solidification de l'hélium !

Mais comment font-ils ?

Ils comptent mettre le gène de régénération de l'ADN dans l'homme ? Mais ça voudrait dire que la bombe nucléaire ne servirait à rien contre l'homme :s



taille50
taille50 - 26 avr. 2010 - 16:46 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Lotharius
Lotharius - 26 avr. 2010 - 19:14 - (lien vers ce commentaire)

Non, mais tu peux déjà éliminer 99,9 % (à vue de nez, comme ça) des espèces animales. Celles dont on sait d'avance, sans les lancer dans l'espace, qu'elles ne peuvent survivre sans oxygène, à l'exposition aux UV, aux températures extrêmes, etc.

Après, dans les quelques rares organismes animaux susceptibles d'entrer en ligne de compte, les tests successifs en labo sont assez facilement faisables. Il existe peut-être une espèce encore inconnue qui en soit aussi capable, mais disons que c'est la seule “connue”.



luffy
luffy - 20 oct. 2010 - 21:26 - (lien vers ce commentaire)

Ils comptent mettre le gène de régénération de l’ADN dans l’homme ? Mais ça voudrait dire que la bombe nucléaire ne servirait à rien contre l’homme :s

@le_hollandais_volant: T'as trop vu Hulk



lauvergnat
lauvergnat - 11 avr. 2012 - 12:44 - (lien vers ce commentaire)

Question de culture cinématographique : dans quel film de science-fiction pseudo réaliste est-ce qu'on voit un gars passer “par dehors” pour aller d'un endroit à l'autre du vaisseau spatial, et s'en sortir vivant ? Et ils démontraient pourquoi le gars s'en sortait vivant, lui aussi…

Je suis sûr de l'avoir vu, mais impossible de me souvenir duquel il s'agit.



Schtroumpf
Schtroumpf - 11 avr. 2012 - 12:53 - (lien vers ce commentaire)

A peu près dans tous les films de science-fiction qui utilisent un vaisseau, je dirais : ça fait partie du quota standard de rebondissements originaux.
Avec ou sans scaphandre. Sachant que sans, tu gèles en principe instantanément. Ou alors tu imploses façon True Lies Total Recall, (merci Stuffer), au choix. Il ne suffit pas de retenir sa respiration en fermant les yeux.



Beri
Beri - 11 avr. 2012 - 13:00 - (lien vers ce commentaire)

Je me souviens d'un film, ils sont quelques uns, pas assez de scaphandre, ils ne peuvent plus arrimer le sas, ils ouvrent la porte, qui les éjecte vers le sas de l#autre vaisseau et un des gars loupe l'entrée, naturellement, il rebondit sur le bord du sas et est envoyé planer dans l'espace.
Je me souviens plus du film, ca pourrait être Mission to mars (bien qu'un du groupe meurt instantanément en ouvrant son casque) ou alors Sunshine ?



Stuffer
Stuffer - 11 avr. 2012 - 13:20 - (lien vers ce commentaire)

Total Recall, peut-être ?
(Ça bosse dur en modération ici :O )



Mako
Mako - 11 avr. 2012 - 13:28 - (lien vers ce commentaire)

Moi, j'aurais dit 2001 l'odyssée de l'espace.



Beri
Beri - 11 avr. 2012 - 13:35 - (lien vers ce commentaire)

Non, Total Recall, aucune scène de ce genre.
2001, je l'ai pas vu.



Mako
Mako - 11 avr. 2012 - 13:41 - (lien vers ce commentaire)

Je confirme pour le non de Total Recall au passage.

Pour 2001, je suis presque sûr qu'il y a une scène où un des deux mecs sort dans l'espace pour rentrer à un autre endroit (afin de déjouer HAL). Par contre, je ne suis pas certain qu'il n'ait pas de casque.



Beri
Beri - 11 avr. 2012 - 13:55 - (lien vers ce commentaire)

Petit indice quant à la scène, ils nÄont pas assez de scaphandres, du coup ils défoncent les parfois du vaisseau pour récupérer les matériaux isolants et s'enroulent dans la fibre de verre.
Ca m'énerve quand j'ai une scène en tête et que je retrouve pas le film, je ne vois même plus les acteurs malheureusement.

EDIT: c'est bien sunshine !!

Re : Le film Sunshine : les incohérences
C'est vrai que cette sortie dans l'espace sans combi m'a un peu fait sourire aussi… surtout que la scène est plus longue que quelques secondes et que les mecs sont enroulés dans des couvertures de survie… franchement c'est quand même fort tiré par les cheveux ... ou du moins, ça ne paraît vraiment pas crédible du tout…



Schtroumpf
Schtroumpf - 11 avr. 2012 - 15:18 - (lien vers ce commentaire)

Si, Total Recall ils sortent sans scaphandre à la surface de Mars et ils ont les yeux qui gonflent. D'ailleurs c'était ce à quoi je faisais allusion dans mon commentaire (que je viens de corriger).

Dans 2001, il sort mais avec un scaphandre.



Beri
Beri - 11 avr. 2012 - 15:30 - (lien vers ce commentaire)

Bien sûr, ils gonflent, ils sont atteints d'un nanisme bizarre. Enorme ce film, la pute aux trois seins, le gars avec la main bizarre, faut que je le revoie !



lorisalis
lorisalis - 11 avr. 2012 - 15:41 - (lien vers ce commentaire)


Arpegius
Arpegius - 12 avr. 2012 - 16:15 - (lien vers ce commentaire)

Ok, on valide dans deux semaines, deeeuuuux semaaaiiines, DEEEEEEUUUUX SEMMMMAAAAAIIIIIINES



Geok
Geok - 6 mai 2013 - 12:41 - (lien vers ce commentaire)

Beri : Un peu tard certes, mais je tiens à signaler que dans Sunshine, ce n'est pas forcément une grosse incohérence. (Bon je précise tout de suite, je n'ai pas vu le film, du coup, je me base juste sur une sortie dans l'espace sans combinaison… et de ça)

En effet, contrairement aux idées reçues, une sortie extravéhiculaire sans combinaison ne mène pas instantanément et automatiquement à la mort. Avec certaine condition (souffler tout l'air de ses poumons, sortir dans l'ombre de la navette…), l'homme pourrait rester conscient une quinzaine de secondes et survivre une grosse minute sans avoir de séquelles permanentes.

Sources wiki
Omnilogie – Survivre dans l'espace sans combinaison

Il m'avait également semblé que mon prof de science-fiction m'avait dit que des expériences/essais avaient déjà été fait avec des singes, mais je ne trouve pas de source sur internet. Je cherche donc, et reviendrais plus tard si je trouve..