Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Les raisins de la couleur
Par le_boulet - 4 déc. 2009   


+27
13 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Le vin blanc est produit indifféremment à partir de raisins blancs ou rouges.

Détails :

C'est la macération des peaux qui est la principale responsable de la couleur rouge dans le vin. Le vin blanc issu de cépage rouge (mais toujours à chair blanche) est élaboré sans macération. L'exemple le plus connu est le Champagne, environ 60–70% de raisins rouges (pinot noir et/ou pinot meunier) pour 30–40% de raisins blancs (Chardonnay).

Sources :

Wikipedia – Vin blanc
Vignobletiquette.com – Les cépages régionaux


le_boulet
le_boulet - 30 nov. 2009 - 16:24 - (lien vers ce commentaire)

Dans le cas du champagne, il faut noter que c'est de ça que d'écoule les appelations “blanc de blanc” (champagne 100% Chardonnay) et “blanc de noir” (100% pinot)
Pour le reste, les blancs éllaborés a partir du raisin noir sont nombreux, faut dire qu'en france les cépages a jus(chaire) rouge sont rare(issime). Pour aller + loin, un petit descriptif des cépages les plus connus (parmi les 6000 utilisés) : http://cepage.75cl.com/alicante_bouschet.htm



Link3r
Link3r - 31 jan. 2010 - 21:26 - (lien vers ce commentaire)

J'adore la Référence à Steinbeck dans le titre.



Gub
Gub - 16 fév. 2010 - 21:39 - (lien vers ce commentaire)

Pour info, la note “blanc de blanc” sur une bouteille de vin blanc indique qu'il a ete produit a partir de raisins blancs.



Macbetha311
Macbetha311 - 22 fév. 2010 - 16:49 - (lien vers ce commentaire)

Pour Info, si le “champagne” existe c'est que dans cette région le raisin donne de la piquette infâme….

Vive le bordeaux !



Be@
Be@ - 22 fév. 2010 - 18:07 - (lien vers ce commentaire)

Et tu tiens certainement ça de source sure ?
Le bordeaux ferait bien de faire preuve d'un peu plus d'humilité parce qu'il ne brille pas toujours par sa qualité…

Pour revenir au LSV, c'est amusant car j'ai vendangé un certain nombre de fois de l'alicante (qui tâche bien) et je n'ai jamais fait attention à la couleur de la chair. On va dire que j'étais trop occupée à ne pas me couper les doigts…



jeremgg
jeremgg - 11 mai 2010 - 00:29 - (lien vers ce commentaire)

La macération n'y fera jamais grand chose puisque par les lois de la nature le jus sera toujours en bas et les peaux, plus communément appelé le chapeau remontera toujours a la surface.
Donc pas de contact pas de couleur…



jeremgg
jeremgg - 11 mai 2010 - 00:36 - (lien vers ce commentaire)

Pour que le jus prenne de la vrai couleur (pas uniquement de la couleur d'ailleurs) il y a une étape indispensable: Le remontage (ou pigeage) qui consiste a sous-tiré le jus par le bas et a le rejeté sur le chapeau en gros melangé le jus et les peaux…
C'est au bout d'une dizaine ou quinzaine de jours en répétant cette opération plusieurs fois que l'on obtiendra une couleur rouge…
Le pigeage consiste a enfoncé le chapeau dans le jus a l'aide des pieds ou d'un pigeur.



Be@
Be@ - 11 mai 2010 - 00:46 - (lien vers ce commentaire)

Oui enfin, si je ne m'abuse, le pigeage fait partie de la macération.



jeremgg
jeremgg - 11 mai 2010 - 01:06 - (lien vers ce commentaire)

Pas tout a fait…



Be@
Be@ - 11 mai 2010 - 11:58 - (lien vers ce commentaire)

Alors si le pigeage ne fait pas partie de la macération, cette étape se réalise quand ? Avant ? Après ?



yoyo10
yoyo10 - 14 juin 2010 - 00:16 - (lien vers ce commentaire)

le pigeage se fait pendant la macération, à intervalles réguliers.

@Macbetha311: bien sûr, le côteaux champenois et le rosé des ryceys sont des “piquettes infâmes”, bien loin des “magnifiques” bordeaux qu'on trouve à 2€ le cubi de 5L, tout juste bons à une activité que je n'évoquerai pas…
J'aime ta modération et ton absence de parti pris dans le débat.

Pour info (pour de vrai, cette fois, parole de fils de vigneron champenois), le fait qu'on récolte des raisins qui semblent très peu mûrs pour les gens du sud est VOLONTAIRE: un champagne fait avec des vins clairs trop mûrs (peu acides et alcooleux) est lourd en bouche, déséquilibré, tous les arômes subtils sont “bouffés” par l'alcool.

Si on avait pas une seconde fermentation (à l'origine naturelle, soit dit en passant, même si maintenant on ensemence et on sucre) et qu'on voulait faire des vins non effervescents, on se démerderait pour avoir des raisins plus mûrs, quitte à faire chuter le rendement (en choisissant d'autres porte-greffe et d'autres modèles de taille).

Simple remarque :le climat de la champagne est assez proche de celui de la côte bourguignonne, qui avec les mêmes cépages arrive à des vins de renommée (que je préfère nettement aux bordeaux, mais c'est personnel). Donc on peut faire des vins classiques de qualité, mais on préfère avec des bulles, c'est plus rigolo.

Désolé pour le cours d'œnologie en ligne mais ça me soule ce type de commentaires.



Chards
Chards - 28 mars 2011 - 01:26 - (lien vers ce commentaire)

Merci pour ce cours d'oenologie, c'est très interessant ! et en plus mon nom est le nom d'un cépage cité, ça me fait doublement plaisir !



Francius76
Francius76 - 2 fév. 2012 - 10:38 - (lien vers ce commentaire)

Ah le goût du blanc…