Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
Javel dire à ma mère !
Par fikipsi - 4 déc. 2009   


+32
28 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


L’eau de Javel vient du nom du village où elle fut créée. Ce village n’existe plus, mais est devenu un quartier du 15e arrondissement de Paris.

Détails :

C’est à la fin du 18è siècle, à Javel (située à l’époque à l’ouest de Paris, faisant partie intégrante de la commune d’Issy et bordant la Seine), que le chimiste français Claude Louis Berthollet invente et produit ce produit pour blanchir le linge, à partir de chlore et de soude.

Aujourd’hui, c’est un produit désinfectant tuant les microbes, bactéries et virus, mais ce n’est pas un produit lavant, raison pour laquelle il est bien souvent associé à un détergent.

Utilisée dans le monde entier aussi bien comme désinfectant, que décolorant, la NASA la sélectionne en juillet 1969 pour désinfecter Apollo XI au départ et à son retour de la Lune pour éviter toute contamination éventuelle Terre/Lune et vice-versa.

Sources :

Wikipedia – Eau de Javel
Eaudejavel.fr – Historique


Lotharius
Lotharius - 4 déc. 2009 - 10:02 - (lien vers ce commentaire)

Ce qui explique aussi le nom du Quai de Javel le long de la Seine. Mais ce n’est pas avec ce désinfectant que Jacques Chirac pourra enfin se baigner dans le fleuve :-)



Charly
Charly - 4 déc. 2009 - 11:14 - (lien vers ce commentaire)

Ce n’est ni, non plus, avec ça qu’il se blanchira de toutes les magouilles dans lesquelles il a trempées !



Aikanaro
Aikanaro - 5 déc. 2009 - 11:57 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Lotharius
Lotharius - 5 déc. 2009 - 19:15 - (lien vers ce commentaire)

”????” ?



fikipsi
fikipsi - 5 déc. 2009 - 19:46 - (lien vers ce commentaire)

Éviter de propager des microbes terrestres sur la lune et éviter (s’il yen a) de ramener des virus “lunaires” sur la terre !!! :-)



Aikanaro
Aikanaro - 6 déc. 2009 - 12:05 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Lotharius
Lotharius - 6 déc. 2009 - 12:30 - (lien vers ce commentaire)

Ils ne pensaient pas trouver de séléniens, non, mais en 1969 (et même encore maintenant), l’hypothèse d’y trouver de l’eau n’était pas écartée.
Comment veux-tu être certain qu’il n’y ait pas une forme de vie, bactérienne, par exemple, avant d’y aller ?



Aikanaro
Aikanaro - 6 déc. 2009 - 14:10 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Junk
Junk - 6 déc. 2009 - 14:11 - (lien vers ce commentaire)

De sucrcroit il y a plein de micro organismes terrestres qui survivent tres bien dans des milieu extreme, sans eau, sans oxygene, ou a des temperatures/pression extremes.

L’idee est de ne pas contaminer ce qu’on explore, parce que si tu reviens en disant “uoah, les mecs, on a trouve un microbe de ouf sur la lune” alors que c’est toi qui l’y a amene, tu passe pour un con, scientifiquement.



Altega
Altega - 7 déc. 2009 - 10:02 - (lien vers ce commentaire)

Tout à fait Junk.
@Aikanaro: il faut toujours se méfier de ce qui nous semble évident sans preuve réelle. Ce n’est pas parce qu’on a jamais vu cela que ca n’existe pas et surtout, on ne trouve que ce que l’on cherche…

A noter pour compléter ce LSV qu’il n’existe aucune résistance bactérienne (sensu stricto) à l’eau de javel .



Lotharius
Lotharius - 8 déc. 2009 - 09:45 - (lien vers ce commentaire)

De sucrcroit il y a plein de micro organismes terrestres qui survivent tres bien dans des milieu extreme, sans eau, sans oxygene, ou a des temperatures/pression extremes.

Les tardigrades par exemple.



Kicker
Kicker - 26 déc. 2009 - 11:22 - (lien vers ce commentaire)

Et pourquoi en anglais on dit “bleach” pour dire “eau de Javel” ?



Lotharius
Lotharius - 26 déc. 2009 - 20:52 - (lien vers ce commentaire)

Pour les mêmes raisons qu’ils disent “car” pour voiture : c’est une autre langue.

Voici un lien sur l’étymologie de bleach. En néerlandais des Pays-Bas, on dit bleekwater (eau blanchissante, comme le bleach anglais), mais en néerlandais de Belgique (qui reprend plus volontiers des mots d’origine française) on dit aussi javelwater.



yoyo10
yoyo10 - 1 mai 2010 - 11:40 - (lien vers ce commentaire)

Aikanaro: Les histoires de désinfection de sondes spatiales, c’est pas du pipeau: Spirit et Opportunity, les 2 rovers martiens qui ont tourné pendant une paire d’année, ont été mal désinfectés, et un certain type de bactéries terrestres (qui sont capables de se mettre sous forme de spores dans des conditions très, très dures pour elles) ont été retrouvées sur Mars, justement.
Ok mars a une atmosphère, mais elles ont quand même résisté au voyage soit pas loin d’un an et demi (si je me souviens bien) dans le vide interplanétaire.
Costaud la vie quand même…



Gaetan
Gaetan - 1 mai 2010 - 13:28 - (lien vers ce commentaire)

Ce qui fait qu’on a engueulé la Nasa pour avoir contaminé Mars. Or, l’une des premières choses que l’on voulait vérifier sur Mars, c’est s’il n’y avait pas quelques bactéries cachées ça et là....

Enfin, en matière de recherche de la vie, le moindre tout petit indice compte: à vrai dire, tu verras tous les scientifiques sauter au plafond si tu ne trouves ne serait-ce qu’une molécule organique complexe… Ils se diront: “chouette! si ce genre de molécule complexe existe ici, c’est que les mécanismes qui ont servi à sa formation, et donc à l’origine de la vie, y sont rassemblés”, et ils te fouilleront le terrain des années, alors que c’est juste un boz qui n’a pas nettoyé la sonde. Faut pas faire le faux espoirs aux scientifiques, les pauvres…

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3040



Coupeur
Coupeur - 31 mai 2010 - 19:54 - (lien vers ce commentaire)

OK pour la désinfection au départ mais pour le retour ?
Ils pensaient surement qu’un risque de pandémie causée par un super-vilain microbe ramené de la Lune sous la chaussure d’Amstrong était possible.
Enfin bon on est d’accord pour dire qu’un microbe peut survivre sur la Lune mais pour un temps déterminé. Car il n’y a ni eau liquide, ni oxygène,ni CO2, ni matière organique. Or sans eau ou Co2 pas de photosynthèse et sans oxygène ou matière organique pas de respiration ni de fermentation et donc pas de vie possible.
Donc la souillure de la Terre sur la Lune, ok mais bon il suffit d’attendre, les bactéries amenées ne risquant pas de se multiplier là-bas. Et pour la contamination Lune sur Terre, faut quand même avoir de l’imagination.



polochon28
polochon28 - 30 juin 2010 - 17:29 - (lien vers ce commentaire)

Une bactérie peut vivre extrêmement longtemps dans la glace. 32 000 ans c’est pas mal. Sans compter toutes les formes de spores et autres des bactéries et virus. Si tu veux ramener une infection de la lune où de tout autre planète coupeur…

Pour info allez voir là:
http://www.livescience.com/strangenews/050223_arctic_life.html



Coupeur
Coupeur - 2 juil. 2010 - 02:12 - (lien vers ce commentaire)

J’aimerais énormément ramener une infection de l’espace (mais pas trop méchante non plus), je serais ainsi celui qui a prouvé l’existence de vie extraterrestre, un rêve de scientifique ^^.

Sinon pour la bactérie dans la glace, désolé mais je vois pas trop bien le rapport. Car déjà on ne sait pas si il y a de la glace sur la Lune et en plus je vois pas ce que foutrait une bactérie congelée perdu sur notre satellite. Il faudrait qu’elle s’y soit développée avant mais je persiste à penser que le vie n’y est pas possible pour les raisons évoquées plus haut.



polochon28
polochon28 - 5 juil. 2010 - 18:41 - (lien vers ce commentaire)

Même si on a pas encore mis la main concrètement sur de la glace sur la lune les études tendent à prouver ca présence :
http://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/XML/db/planetterre/metadata/LOM-eau-Lune-sept-2009.xml
http://www.nasa.gov/mission_pages/LCROSS/main/prelim_water_results.html

De plus la lune étant en permanence bombardée par des météorites qui peut savoir leurs provenances et le contenu de la glace qu’elles peuvent ramener.

De plus si tu t’intéresses aux fumeurs noirs les bactéries te montrent qu’elles savent s’adapter à des conditions particulièrement difficiles….

A partir de la le risque est peut être faible, mais mieux vaut perdre un de javel que quelques millions d’humains… M’enfin si on peut les choisir… peut être serait il intéressant d’envoyer notre belle edf et notre magnifique fff en promenade sur la lune ^



Coupeur
Coupeur - 9 juil. 2010 - 14:51 - (lien vers ce commentaire)

De toute façon la présence ou non de glace n’est pas la question, cela n’a jamais indiqué la présence de vie.
Et il ne faut pas faire l’amalgame entre conditions difficiles et pression/température élevés, il y a d’autres facteurs. L’absence d’atmosphère et de matière organique est une condition “difficile” inadéquate à la présence de la vie.



bounty
bounty - 6 juin 2011 - 13:24 - (lien vers ce commentaire)

Pour en revenir au LSV, dans le Jura le morbier a été inventé à Morbier et ils n’en fabrique plus. La fromagerie (fruitière) ayant fermé.
Si il y a une trace de cendre au milieu c’est que c’était à la base deux fromages bien différent. En effet comme a l’épque il y a avait moins de vaches, on faisait un premier que l’on recouvrait de cendre pour le protéger, le lendemain on le finissait avec une autre coulée.
Maitenant c’est un fromage coupé en deux ou l’on m’est un produit qui remplace la cendre



Be@
Be@ - 6 juin 2011 - 14:58 - (lien vers ce commentaire)

Pour ne pas que certains lecteurs s’imaginent que l’on découpe le fromage affiné en deux puis qu’on le ressoude, je précise que l’on dépose du charbon entre deux meules de caillé. Ces deux meules se fondront en une seule à l’affinage.



Blablatiste
Blablatiste - 22 déc. 2011 - 21:22 - (lien vers ce commentaire)

De la lumière sans électricité avec de l’eau et un peu de Javel!!!
Vive la super réfraction écologique du M I T…
Allez voir ce lien ça vaut le coup!
http://www.humanosphere.info/2011/08/de-leau-de-leau-de-javel-et-une-bouteille-pour-60-watts-de-lumiere-durant-5-ans/



will
will - 14 jan. 2012 - 13:15 - (lien vers ce commentaire)

@bounty : Un LSV avec cette info ?



Beri
Beri - 14 jan. 2012 - 13:19 - (lien vers ce commentaire)

J’avais vu le reportage de ta vidéo blablatiste, c’est en effet sympa. Réutiliser la lumière du soleil pour éclairer une cabane à partir d’eau, de bouteille en plastique et de javel.
Pour info on pourrait avoir le même effet sans la javel, la javel est dans le cas présent uniquement un antialgue pour éviter que la bouteille ne soit un environnement trop propice pour les algues et ne doivent être changée plus souvent (lumière, eau, chaleur, hmmmmm quel paradis pour les microalgues).
En tout cas, une idée toute conne, quasi gratuite et utile, chapeau bas, il suffisait d’y penser !



Greg6153
Greg6153 - 25 juin 2012 - 10:32 - (lien vers ce commentaire)

Concernant les microbes, la vitesse de la fusée à l’aller comme au retour ne tue-t-elle pas les microbes ? A moins que cela soit des microbes surpuissants !



Schtroumpf
Schtroumpf - 25 juin 2012 - 10:45 - (lien vers ce commentaire)

La chaleur générée par la friction tue probablement tout germe et microbe certes, mais à l’extérieur de la fusée seulement.

L’intérieur, lui, est protégé de cette chaleur (et les astronautes nous en remercient), et exposé aux germes potentiels puisque ses occupants sont sortis sur la Lune, puis revenus dans la capsule.



fullporaport
fullporaport - 22 oct. 2013 - 01:13 - (lien vers ce commentaire)

Quelle intérêt de désinfecter Apollo XI alors qu’il ne sera pas propre lors de sont entré en atmosphère terrestre et qu’en plus il atterrisse dans l’océan pacifique.

S’il a belle et bien des ’‘bactéries’’ et bien félicitation l’océan est déjà contaminer !

Alors pour se qui est de la décontaminer par la suite pour se que cela pourrait changer…