Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


Osez rejoindre le crew !

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
La physique du SM
Par Raph - 14 déc. 2009   


+64
14 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Le claquement d'un fouet est en fait un bang supersonique.

Détails :

Le bout de la lanière du fouet peut atteindre des vitesses allant jusqu’à deux fois la vitesse du son (soit un peu plus que 2.000 km/h), produisant ainsi l’onde de choc que l’on entend.

On peut aussi ajouter que par conséquent un dompteur ne touche pas les animaux, il se contente d’exploser le mur du son à coté d’eux (ce qui reste potentiellement perturbant, malgré tout…)

Sources :

Pour la Science N°285 (juillet 2001) – Le claquement du fouet R. Lehoucq, J.M. Courty, E. Kierlik
JBWhips.com – Le claquement du fouet


senank
senank - 21 déc. 2009 - 15:50 - (lien vers ce commentaire)

Il serait intéressant de filmer ceci au ralenti…



lenileur
lenileur - 26 mars 2010 - 10:41 - (lien vers ce commentaire)

quelle bonne idée, ca tombe bien j'ai un camescope 500 images secondes ^^
manque plus que le fouet….



jjau
jjau - 6 avr. 2010 - 17:37 - (lien vers ce commentaire)

c'est pour ça que ca fouette dans les chiottes d'un supersonique



polo83600
polo83600 - 6 avr. 2010 - 18:05 - (lien vers ce commentaire)

@ senank : cela a déja été fait dans l'émission time warp sur discovery dont je te laisse chercher la vidéo si elle est trouvable :)



Kiri
Kiri - 12 avr. 2010 - 18:20 - (lien vers ce commentaire)


Nimo
Nimo - 10 mai 2010 - 05:14 - (lien vers ce commentaire)

c'est fou comme certaines info paraissent évidente une fois qu'on le sait !



bru44
bru44 - 21 juin 2011 - 19:07 - (lien vers ce commentaire)

Une théorie propose que le diplodocus utilisait sa queue comme un fouet. Celle-ci étant trop fragile pour infliger des dégâts directement à ses prédateurs, c'est le bruit du claquement qui effrayait allosaures et autres monstres du jurassique.



Cr1Moi
Cr1Moi - 21 juin 2011 - 19:24 - (lien vers ce commentaire)

Bru44, dans ta théorie le diplodocus (qui est le plus gros dinosaure qui ait jamais existé c'est bien ca?) bougeait donc sa queue plus vite que la vitesse du son?



bru44
bru44 - 21 juin 2011 - 19:38 - (lien vers ce commentaire)

@Cr1Moi
Le Diplodocus est loin d'être le plus grand dinosaure qui ait jamais existé (pour l'instant, le titre revient au seismosaurus, jusqu'à la découverte d'un plus gros).
Et il ne bouge pas toute sa queue plus vite que la vitesse du son, tout comme le fouet, c'est le bout qui, en se repliant à la toute fin du mouvement (comme tu peux le voir dans la vidéo précédemment), dépasse la vitesse du son.



bitbis
bitbis - 20 juil. 2011 - 16:49 - (lien vers ce commentaire)

@bru44
L'Amphicoelias est d'aprés wikipedia, encore plus grand/long/gros que le seismosaurus.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Amphicoelias_fragillimus



Jacamable
Jacamable - 17 nov. 2011 - 13:01 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



woot
woot - 12 août 2012 - 20:27 - (lien vers ce commentaire)

C'était d'ailleurs le sujet du bac de physique de cette année, en S (le fouet, pas les dinosaures). Mais on ne nous donnait pas vraiment d'explication. Du coup je me suis renseigné sur le sujet, mais j'aurais besoin de votre point de vue là-dessus.
En fait, le mouvement du fouet est une onde, qui se déplace le long de la lanière. Cette onde développe une certaine énergie cinétique, qui est constante, et qui, à un instant donné, est proportionnelle a la masse de la section du fouet déplacée, et au carré de la vitesse de l'onde.
Or, lorsque l'onde se déplace le long du fouet, la section du fouet affectée par l'onde se réduit, et sa masse avec. Du coup, pour que l'énergie cinétique de l'onde reste la meme, lorsque la masse diminue, la vitesse augmente. L'onde accélère donc lors de son mouvement.
Lorsque l'onde arrive au bout du fouet, au niveau de la mèche, j'ai lu deux explications différentes. La première est la conséquence du constat précédent : lorsque l'onde atteint la mèche, puisqu'il n'y a plus rien derrière, la section déplacée est considérablement réduite (seulement la mèche, puis de moins en moins…), et la vitesse augmente donc de même, pour dépasser celle du son.
La deuxième serait qu'en arrivant au bout du fouet, l'énergie devant se dissiper, une partie passe dans l'air, et une autre remonte le long du fouet. Ainsi a l'instant de cette reflexion, l'accélération de la mèche est telle qu'elle peut dépasser la vitesse du son.
La première explication est plus répandue, mais personnellement je trouve la seconde plus cohérente. Mais comme je ne suis pas spécialiste du sujet, si certains ont leur avis sur la question, je serai ravi qu'ils en fassent part.



valy-crevette
valy-crevette - 28 juin 2013 - 17:37 - (lien vers ce commentaire)

#Woot à tes souhaits.



lauvergnat
lauvergnat - 15 août 2013 - 09:21 - (lien vers ce commentaire)

Le diplodocus utilisait sa queue comme un fouet.

Il y a un verbe, pour ça : on appelle ça biffler…