Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Faut pas se gourer…
Par Gub - 16 déc. 2009   


+81
7 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Les arbitres de sumo portent un poignard à leur ceinture.

Détails :

Il ne s'agit cependant que des arbitres les plus haut-gradés (il y a un système de rangs qui règlemente l'évolution de leurs carrières).
Ce poignard symbolise à la fois le sérieux des décisions prises par l'arbitre et sa volonté de commettre le seppuku (plus connu chez nous sous le terme de hara-kiri) en cas de jugement erroné.

Source :

Wikipedia.org – Gyoji


fikipsi
fikipsi - 15 déc. 2009 - 09:28 - (lien vers ce commentaire)

Ayant parcouru depuis ce matin les différentes sources (et d'autres par acquis de conscience point de vue vérif), j'avoue que cela est m'a beaucoup intéressé.

Petit bémol, pour le Seppuku, je mettrais bien une phrase supplémentaire pour expliquer que c'est une tradition mais que bien entendu il n'est plus pratiqué de nos jours. En réalité l'un des deux tate-gyōji (l'arbitre dont on parle), lorsqu'il commet une erreur, doit présenter sa démission à l'association de sumo. Cette demande de démission est très rarement acceptée mais est considérée comme un geste d'excuse.

Et juste pour faire la fine bouche, sur les sites spécialisés, on parle plus de sabre que de poignard, apparemment (je n'ai pas pu trouver son nom).



Dodo
Dodo - 18 déc. 2009 - 22:58 - (lien vers ce commentaire)

Le poignard qu'il porte, c'est un tanto, le sabre court “habituellement” utilisé pour la pratique du seppuku.
Hum j'ai trouvé une source la : http://www.aikidojournal.com/article?articleID=281

Voila ce qui est dit : “Katoda later wrote that one of Shusaku’s senior students wore a short sword (tanto)and stood between the competitors, just like a referee (gyoji) in sumo wrestling, a practice that he found quite novel and unusual.”



Regigigas
Regigigas - 16 fév. 2010 - 20:42 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Nimo
Nimo - 17 déc. 2010 - 00:22 - (lien vers ce commentaire)

Petite précision sur le tanto : c'est un poignard et non un sabre. Les sabres samouraï sont appelés katana et wakizashi, ensemble ils sont appelés daisho (littéralement : “grand et petit”).
Et si nous appelons le seppuku hara-kiri je pense que cela est du au film Hara-kiri prix du jury au Festival de Cannes en 1963 dont le titre original japonais est Seppuku. Peut-etre un jour m'expliquera-t-on pourquoi les titres sont changés !



jerbest
jerbest - 24 déc. 2010 - 15:54 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Skurcey
Skurcey - 13 avr. 2011 - 14:51 - (lien vers ce commentaire)

y a aussi le no-dashi, plus long



stef_de_Caracas
stef_de_Caracas - 16 avr. 2013 - 17:43 - (lien vers ce commentaire)